Escalles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Escalles
Escalles
Vue du Mont d´Hubert.
Blason de Escalles
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Calais
Intercommunalité Communauté d'agglomération Grand Calais Terres et Mers
Maire
Mandat
Marc Boutroy
2020-2026
Code postal 62179
Code commune 62307
Démographie
Gentilé Escallois
Population
municipale
228 hab. (2017 en diminution de 18,86 % par rapport à 2012)
Densité 31 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 55′ 04″ nord, 1° 42′ 53″ est
Altitude Min. 0 m
Max. 154 m
Superficie 7,29 km2
Élections
Départementales Canton de Calais-1
Législatives Septième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Escalles
Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais
Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Escalles
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Escalles
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Escalles
Liens
Site web escalles.fr

Escalles est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Hauts-de-France.

Village de la Côte d'Opale, il est principalement connu pour abriter le cap Blanc-Nez, l'un des principaux sites touristiques du nord de la France. Le village est ainsi l'une des huit communes formant le Grand Site des Deux Caps, labellisé « Grand Site de France » depuis 2011.

Géographie[modifier | modifier le code]

C'est un petit village situé non loin de Calais, au sud de Sangatte au pied du Mont d'Hubert (151 m).

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • Viendrait, selon Maurits Gysseling[1], sans certitude sur l'origine précise, du germanique, à savoir du vieux saxon scala ou du vieux bas-francique scala « habitation temporaire », semblable au vieux norrois skáli de même sens : Scala (844-877), Scalas ou Scalae (1040), Scales (1107-1112), Scalae Bertiniacae (XIIIe siècle), Escales (1297), Escailles (1543), Skale (1550), Haute et basse Escalles (1584), Ecalles (1607), Escalles (1681)[2],[3].

Skale en flamand[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Vers 1120, Escalles était une seigneurie dépendant de l'abbaye de Saint-Bertin de Saint-Omer. Les habitants d'Escalles devaient différentes servitudes aux comtes de Guînes, dont à Manassès Ier de Guînes en particulier, comme par exemple l'obligation de construire des ouvrages en son château de Gu̩înes. En 1124, Lambert, abbé de Saint-Bertin, obtint de Manassès que cette obligation cesse. En échange, Manassès reçut la promesse que les habitants d'Escalles lui apporteraient leur assistance en cas de guerre[5].

En 1266, un accord est passé entre le comte de Guînes Arnould III de Guînes et l'abbaye de Saint-Bertin au sujet de terres situées à Scales[6]. Et en 1272, le même comte entérine l'accord passé avec l'abbaye au sujet de la libre circulation des tenanciers du monastère demeurant à Scales pour faire commerce de draps et de laines[7].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1977 En cours
(au 11 janvier 2015)
Marc Boutroy DVD Réélu pour le mandat 2014-2020[8],[9],[10]

Démographie[modifier | modifier le code]

Escalles dans son canton et son arrondissement.

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[11]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[12].

En 2017, la commune comptait 228 habitants[Note 1], en diminution de 18,86 % par rapport à 2012 (Pas-de-Calais : +0,3 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
187240254308352354319298318
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
271287267257260280261259269
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
281234230243241245247234223
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
216199149286320321330300246
2017 - - - - - - - -
228--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[13] puis Insee à partir de 2006[14].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (18 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (51,3 % contre 48,4 % au niveau national et 48,2 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 51,3 % d'hommes (0 à 14 ans = 20,1 %, 15 à 29 ans = 18,8 %, 30 à 44 ans = 22,1 %, 45 à 59 ans = 23,4 %, plus de 60 ans = 15,5 %) ;
  • 48,7 % de femmes (0 à 14 ans = 21,9 %, 15 à 29 ans = 17,8 %, 30 à 44 ans = 19,9 %, 45 à 59 ans = 19,9 %, plus de 60 ans = 20,6 %).
Pyramide des âges à Escalles en 2007 en pourcentage[15]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90 ans ou +
0,7 
5,8 
75 à 89 ans
5,5 
9,7 
60 à 74 ans
14,4 
23,4 
45 à 59 ans
19,9 
22,1 
30 à 44 ans
19,9 
18,8 
15 à 29 ans
17,8 
20,1 
0 à 14 ans
21,9 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[16]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Escalles Blason
D'argent au sautoir de gueules, chargé en cœur d'un tourteau d'azur* et accompagné en pointe d'une ombre d'étoile de sable.
Détails
* Il y a là non-respect de la règle de contrariété des couleurs : ces armes sont fautives (azur sur gueules).
Adopté par la municipalité.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Maurits Gysseling, Toponymisch Woordenboek van België, Nederland, Luxemburg, Noord-Frankrijk en West-Duitsland (vóór 1226) , 1960 (lire en ligne) [1]
  2. Toponymie générale de la France: Tome 2, Formations non-romanes - Ernest Nègre
  3. Comte Auguste De Loisne, Dictionnaire topographique du département du Pas-de-Calais, Paris, (lire en ligne), p. 136
  4. Centre de Recherche généalogique Flandre-Artois
  5. André Du Chesne, Histoire généalogique des maisons de Guines, d'Ardres, de Gand et de Coucy et de quelques autres familles illustres, Paris, 1632, p. 27-28, lire en ligne
  6. Alphonse Wauters,Table chronologique des chartes et diplômes imprimés concernant l'histoire de la Belgique, 10 volumes en 11 tomes, Bruxelles, 1866 à 1904. Tome V, Année 1266.
  7. A. Wauters, option citée, Tome V, Année 1272.
  8. B.B.(CLP), « À Escalles, le maire Marc Boutroy entame son septième mandat : Vendredi soir, le conseil municipal nouvellement élu s’est réuni pour la première fois à la mairie. Les onze conseillers municipaux dont cinq nouveaux élus ont procédé à l’élection du maire. Ils ont voté à l’unanimité pour le maire sortant, Marc Boutroy, maire de la commune depuis 1977. », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le 11 janvier 2015).
  9. « Liste des communes et des maires » [xls], Préfecture du Pas-de-Calais, (consulté le 11 janvier 2015).
  10. M. L. (CLP), « Escalles : le lotissement de la route de Peuplingues se fait attendre : Comme elle l’a fait avec les bilans des maires avant les élections, « La Voix du Nord » propose une nouvelle série consacrée aux projets des maires. Quels engagements ? Quels grands chantiers ? Quelles priorités ? Réponses avec Marc Boutroy, le maire d’Escalles. », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le 11 janvier 2015).
  11. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  12. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  13. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  14. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  15. « Évolution et structure de la population à Escalles en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 15 août 2010)
  16. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 15 août 2010)