Carly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Carly
Carly
Blason de Carly
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Boulogne-sur-Mer
Canton Desvres
Intercommunalité Communauté de communes de Desvres - Samer
Maire
Mandat
Aimé Herduin
2014-2020
Code postal 62830
Code commune 62214
Démographie
Population
municipale
560 hab. (2015 en diminution de 1,41 % par rapport à 2010)
Densité 89 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 39′ 09″ nord, 1° 42′ 10″ est
Altitude Min. 11 m
Max. 110 m
Superficie 6,31 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Carly

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Carly

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Carly

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Carly

Carly est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Accès et transports[modifier | modifier le code]

La commune fait partie du parc naturel régional des Caps et Marais d'Opale. La départementale 239 la traverse.

Le village se situe en bordure de l’intercommunalité, à environ 17 minutes de Boulogne-sur-Mer et 24 min d’Étaples en voiture. L’autoroute A 16 est à 5 minutes (4 km). La commune voisine d’Hesdin-l’Abbé (à 2,3 km) est desservie par le bus de l’agglomération boulonnaise, et la gare d’Hesdigneul-les-Boulogne (à 2,5 km) par le TER.

Deux trains de marchandise (ArcelorMittal) passent en moyenne chaque jour sur la ligne ferroviaire Boulogne - Desvres, traversant la commune du sud-est au nord-ouest.

Géologie, relief et hydrographie[modifier | modifier le code]

Elle est intégrée dans le bocage de la boutonnière du Boulonnais.

Le fleuve la Liane, qui se déverse dans la Manche à Boulogne-sur-Mer, coule en limite de la commune. La commune connaît des inondations au sein du lit majeur, sur les terrains bas ; les routes sont parfois coupées pour quelques heures. La commune est reconnue en état de catastrophe naturelle suite aux inondations et coulées de boues du 1er au 3 novembre 2012[1].

Un captage d'eau est situé à l'est du village, et l'usine de traitement de l'eau potable pour l'agglomération boulonnaise au nord de celui-ci, à proximité de la Liane (où l'eau est également pompée).

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Carly
Hesdin-l'Abbé
Hesdigneul-lès-Boulogne Carly Questrecques
Verlincthun Samer

Climat[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Climat du Nord-Pas-de-Calais.

Le climat est de type océanique tempéré dans ce département ayant une façade maritime, située à environ 9 km[2] du territoire communal. Les amplitudes thermiques sont modérées et les hivers sont doux avec un temps instable. Il pleut en moyenne environ 900 de pluie par an[3]. Les précipitations sont de 705 mm à Boulogne-sur-Mer, station météorologique la plus proche à environ 10 km[4]. Cette différence s'explique par le balayage de la côte (vent sud-ouest dominant), les nuages s'accumulant plus sur l'arrière littoral, au niveau des monts et de la cuesta.

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Carly

Les armes de Carly blasonnent ainsi :

parti, au premier d'argent semé de merlettes de sables, au lion de gueules, armé, lampassé et couronné d'or, brochant sur le tout, au second d'hermine, à cinq losanges de gueules accolées en fasce.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Carly dans son canton et dans l'arrondissement de Boulogne-sur-Mer.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1995 en cours
(au 30 novembre 2014)
Aimé Herduin PS Salarié de l’Éducation
nationaleRéélu pour le mandat 2014-2020[5],[6],[7],

La commune fait partie du Pays Boulonnais. Un schéma de cohérence territoriale (SCOT) est en cours[Quand ?] d'élaboration sur une partie du Pays (CC Desvres - Samer et communauté d'agglomération du Boulonnais).

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[9].

En 2015, la commune comptait 560 habitants[Note 1], en diminution de 1,41 % par rapport à 2010 (Pas-de-Calais : +0,77 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
291273304250254297301317330
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
311312298331310300309307327
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
318309303297311300297326328
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
318285279307463525531568560
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Il existe en 2012 une friche artisanale, située à proximité du centre et le long de la voie ferrée. Les activités, arrêtées environ 15 ans auparavant, étaient les suivantes : raboterie, garagiste, bureaux administratifs, entreprise de matériels comme des filets pour l’agriculture et coupe-vents… Plusieurs bâtiments, en parpaings (en partie abimés), sont encore présents sur le site en 2012.

On compte encore en 2012 3 exploitants agricoles.

On trouve sur la commune un bar-tabac, et des gîtes dans le hameau.

Vie locale[modifier | modifier le code]

L'enseignement est assuré par 2 classes à Carly, et 4 classes dans des communes voisines. La cantine est située sur Carly.

La commune est équipée d'un terrain de tennis.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Martin.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Intempéries de fin octobre : 30 premières communes en état de catastrophe naturelle », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  2. Localisation de Carly sur le site de Carmen, consulté le 27 mars 2012.
  3. source : Météofrance, « Les collines de l'Artois, climatologie », sur le site de la direction régionale de l’alimentation,de l’agriculture et de la forêt du Nord Pas de Calais (consulté le 27 mars 2012), p. 2
  4. Thibaud Varnier, « Climat du Pas de Calais », sur le site Météoclimat, (consulté le 27 mars 2012)
  5. « Carly : Aimé Herduin poursuivra sa tâche jusqu’en 2020 », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  6. « Liste des communes et des maires » [xls], Préfecture du Pas-de-Calais, (consulté le 30 novembre 2014)
  7. Joël Ronchoy, « Carly : des projets « raisonnés et cohérents » pour les 15 ans à venir : Comme elle l’a fait avec les bilans des maires avant les élections, « La Voix du Nord » lance une nouvelle série consacrée aux « projets des maires ». Quels engagements ? Quels grands chantiers ? Quelles priorités ? », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  8. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.