Fleuve côtier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’hydrographie
Cet article est une ébauche concernant l’hydrographie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Un fleuve côtier est un petit cours d'eau[1], de rang de Strahler 1, se jetant dans la mer ou l'océan, avec un débit permanent[2] (débit d'étiage non nul), mais qui prend naissance près des côtes. C'est donc un fleuve particulier, dont la longueur est généralement de moins de 200 km[réf. souhaitée] et son bassin versant inférieur à 10 000 km2[réf. souhaitée].

Définition[modifier | modifier le code]

Cette précision du fleuve côtier a été entérinée par l'Office québécois de la langue française[3] et l'Académie des sciences dans ses études[4].

Sur les petites îles, les cours d'eau se jettent quasiment tous directement à la mer : ils sont néanmoins souvent appelés ravines. Bien souvent leur débit d'étiage est nul.

Quelques fleuves côtiers célèbres[modifier | modifier le code]

En France :

Ailleurs dans le monde :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]