Alphonse Wauters

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wauters.
Ne doit pas être confondu avec Alphonse-Jules Wauters.
Alphonse Wauters
Description de l'image Alphonse Wauters.jpg.
Nom de naissance Alphonse Guillaume Ghislain Wauters
Naissance
Bruxelles
Décès (à 81 ans)
Bruxelles
Nationalité Drapeau de la Belgique Belgique
Profession

Alphonse Guillaume Ghislain Wauters, né le à Bruxelles et y décédé le , est un historien et archiviste belge. Il fut également membre de la Commission provinciale de Statistique du Brabant[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Alphonse Wauters fit ses débuts à l'Etablissement géographique de Bruxelles de Philippe Vandermaelen situé en réalité à Molenbeek-Saint-Jean. Il y publia son Atlas pittoresque des chemins de fer de la Belgique. Celui-ci contenait 15 cartes ornées de 400 vues.

Alphonse Wauters devient directeur des Archives de la Ville de Bruxelles en 1842[2],[3].

Il ne doit pas être confondu avec son neveu Alphonse-Jules Wauters (1845-1916) qui était un professeur d'histoire de l'art.

Distinctions et récompenses[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1839 : Atlas pittoresque des chemins de fer de la Belgique ;
  • 1843-1845 : Histoire civile, politique et monumentale de la ville de Bruxelles avec Alexandre Henne ;
  • 1844 : Les Délices de la Belgique, J.C. Froment, Editeur;
  • 1850-1857 : Histoire des environs de Bruxelles: ou description historique des localités qui formaient autrefois l'ammanie de cette ville ;
  • 1856 : L'ancienne abbaye de Villers, Jules Géruzet
  • 1862 : Le duc Jean Ier et le Brabant sous le règne de ce prince (1267 - 1294), tome XIII des Mémoires de l'Académie royale de Belgique ;
  • 1876-1878 : Les tapisseries bruxelloises. Essai historique sur les tapisseries et les tapissiers de haute et de basse-lice de Bruxelles, in Bulletin des Commissions Royales d’Art et d’Archéologie ;
  • 1888 & 1894 : Inventaire des cartulaires et autres registres faisant partie des archives anciennes de la ville ;
  • Le Palais de la Ville de Bruxelles à l'Exposition universelle de 1897, livre écrit avec Camille Lemonnier en 1897.
  • La Belgique ancienne et moderne, Géographie et histoire des communes belges avec Jules Tarlier (publication inachevée), 1875.
  • La Grand'Place de Bruxelles'
  • Les libertés communales en Belgique (2 volumes), A. N. Lebegue & Cie, Bruxelles et Auguste Ghio, Paris, 1878-1879.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Document utilisé pour la rédaction de l’article Eugène De Seyn, Dictionnaire des écrivains belges, tome 2, Éditions Excelsior, Bruges, 1931 ;
  • Document utilisé pour la rédaction de l’article William Py, "Wauters Alphonse", dans : Dictionnaire d'Histoire de Bruxelles, Bruxelles, Éditions Prosopon, 2013, p. 866 ;
  • H. Pirenne, Notice sur la vie et les travaux de Alphonse Wauters, in Annuaire de l’Académie royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique, 67, pp. 44-102, 1901 ;
  • J.-M. Pardon, L’archiviste-historien Alphonse Wauters et sa famille, in De middelaar tussen de genealogische navorsers/L’intermédiaire des généalogistes, 117, pp. 134-136, 1965.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Indication reprise sous son nom dans le tome III de l'Histoire des Environs de Bruxelles.
  2. Koenraad Brosens, On Alphonse Wauters’s Les tapisseries bruxelloises (1878) , 2004, sur le site Studies in Western Tapestry de la Faculté de Lettres de l'Université catholique de Louvain.
  3. Alphonse Wauters sur le site data.bnf.fr.
  4. Indication reprise sous son nom dans le livre sur Jean Ier écrit en 1862.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]