Remilly-Wirquin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Remilly-Wirquin
Vue sur le village de Remilly-Wirquin.
Vue sur le village de Remilly-Wirquin.
Blason de Remilly-Wirquin
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Saint-Omer
Canton Lumbres
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Lumbres
Maire
Mandat
René Denuncq
2014-2020
Code postal 62380
Code commune 62702
Démographie
Population
municipale
337 hab. (2014)
Densité 64 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 40′ 09″ nord, 2° 10′ 04″ est
Altitude Min. 47 m – Max. 135 m
Superficie 5,23 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Remilly-Wirquin

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Remilly-Wirquin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Remilly-Wirquin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Remilly-Wirquin

Remilly-Wirquin est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Remilly-Wirquin, commune du parc naturel régional des Caps et Marais d'Opale, est traversée par l'Aa.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Remilly-Wirquin
Wavrans-sur-l'Aa Esquerdes Hallines
Remilly-Wirquin Pihem
Ouve-Wirquin Cléty

Histoire[modifier | modifier le code]

Il y a deux sites néolithiques à Remilly-Wirquin.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Remilly-Wirquin dans son canton et dans l'arrondissement de Saint-Omer.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1989 en cours
(au 21 février 2015)
René Denuncq   Réélu pour le mandat 2014-2020[1],[2],[3]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[5],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 337 habitants, en diminution de -1,75 % par rapport à 2009 (Pas-de-Calais : 0,77 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
167 147 155 183 229 225 218 222 240
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
240 255 255 255 275 255 260 262 260
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
252 270 279 248 264 266 235 260 261
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
232 215 234 283 327 315 343 329 337
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (17,2 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (50,7 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 49,3 % d’hommes (0 à 14 ans = 20,1 %, 15 à 29 ans = 24,3 %, 30 à 44 ans = 21,9 %, 45 à 59 ans = 21,9 %, plus de 60 ans = 11,9 %) ;
  • 50,7 % de femmes (0 à 14 ans = 14,4 %, 15 à 29 ans = 16,1 %, 30 à 44 ans = 23,6 %, 45 à 59 ans = 23,6 %, plus de 60 ans = 22,4 %).
Pyramide des âges à Remilly-Wirquin en 2007 en pourcentage[8]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90 ans ou +
1,1 
3,0 
75 à 89 ans
9,2 
8,9 
60 à 74 ans
12,1 
21,9 
45 à 59 ans
23,6 
21,9 
30 à 44 ans
23,6 
24,3 
15 à 29 ans
16,1 
20,1 
0 à 14 ans
14,4 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[9]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Patrimoine religieux
  • L'église Saint-Omer. Sa cloche date de 1462 et est classé monument historique à titre d'objet.
  • Chapelle.
  • Calvaire.
Patrimoine commémoratif
  • Le monument aux morts dans le cimetière, commémorant les guerres de 1914-1918 et 1939-1945.
  • Au cimetière, une tombe de guerre de la Commonwealth War Graves Commission.
Patrimoine civil et autre
  • L'ancienne gare du Chemin de fer d'Anvin à Calais, transformée en mairie de la commune, restaurée par la Fondation du Patrimoine[10],[11].
  • Le moulin à eau sur l'Aa, actuellement gîte rural avec terrain de camping.
  • L'école communale mixte.
  • Le parc d'éoliennes.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Remilly-Wirquin.svg

Les armes de la commune se blasonnent ainsi : de gueules à la roue de moulin d’argent.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jennifer-Laure Djian, « Le bilan du maire de Remilly-Wirquin : mairie, voirie, école rénovées, l’église en chantier, après les élections : Élu depuis 1977, maire de Remilly-Wirquin (350 habitants) depuis 1989, René Denuncq, 64 ans, a jonglé, pendant le dernier mandat, entre gros projets et pauses financières. Mairie, école ont retenu l’attention de la municipalité, les travaux de borduration et d’assainissement pluvial viennent de débuter rues Chochoy et de Cléty et la restauration de l’église commencera en avril 2014. Pour suivre ces dossiers, René Denuncq se représentera », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  2. « Remilly-Wirquin : René Denuncq réélu pour un cinquième mandat de maire », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  3. « Liste des communes et des maires » [xls], Préfecture du Pas-de-Calais, (consulté le 21 février 2015).
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  8. « Évolution et structure de la population à Remilly-Wirquin en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 27 août 2010)
  9. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 27 août 2010)
  10. « L'ancienne gare de Remilly-Wirquin », sur https://www.fondation-patrimoine.org (consulté le 21 février 2015).
  11. « Remilly-Wirquin : le cabinet d’aisance de la ligne ferroviaire Anvin-Calais sera reconstruit », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).