Enduropale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Enduropale du Touquet Pas-de-Calais
50° 31′ 27″ N, 1° 34′ 45″ E
Description de cette image, également commentée ci-après
L'Enduropale en 2022.
Généralités
Sport Enduro, Sport motocycliste
Création par Thierry Sabine
Autre(s) nom(s) L'Enduro du Touquet (jusqu'en 2005)
Éditions 48e en 2024
Catégorie Championnat de France des sables
Coupe du monde de course sur sable
Périodicité Annuelle (en début d'année)
Lieu(x) Le Touquet-Paris-Plage
Stella-Plage
Pas-de-Calais Drapeau de la France France
Nations 19 nationalités[1]
77 départements français[1]
Participants 2 761 inscrits
dont 54 femmes[2],[1]
1 308 à l'épreuve reine[3]
Disciplines Enduropale, Quaduropale, Juniors, Espoirs et Vintage
Affluence 600 000 spectateurs[1],[4],[5]
Distance 13 km
Site web officiel Enduropale du Touquet

Palmarès
Tenant du titre Todd Kellet (en 2024)
Plus titré(s) Arnaud Demeester (7)
Meilleure nation Drapeau de la France France (32)

L'Enduropale, ou Enduropale du Touquet Pas-de-Calais (appelé Enduro des sables la première année et Enduro du Touquet jusqu'en 2005), est une course motocycliste qui se déroule annuellement, en début d'année, depuis 1975 sur la Côte d'Opale, plus précisément sur les plages du Touquet-Paris-Plage et de Stella-Plage dans le Pas-de-Calais. Elle est aujourd'hui devenue la plus grande course d'enduro d'Europe et la plus longue course sur sable du monde.

En réalité, cette course en ligne correspond plus à la définition de l'endurance tout-terrain qu'à celle de l'enduro.

En 2021, l'épreuve est annulée à cause de la pandémie de Covid-19.

L'enduropale s'inscrit, en 2023, dans la nouvelle Coupe du monde de course sur sable, organisée par la Fédération internationale de motocyclisme (FIM).

En 2024, les épreuves de la 48e édition se dérouleront les 2, 3 et . L'épreuve reine des motos, l'Enduropale, se déroule de nouveau le dimanche, tandis que l'épreuve vintage aura lieu le vendredi, celle des quads étant courue le samedi. Il est interdit de s'aligner sur les deux épreuves que sont le vintage et l'épreuve reine du dimanche[6].

Historique[modifier | modifier le code]

C'est Thierry Sabine, attaché de communication à la mairie du Touquet-Paris-Plage, qui a l'idée en 1975 de transposer en France les courses d'enduro de masse qui étaient très populaires aux États-Unis. La première édition, qui se déroule le [7], baptisée Enduro des Sables rassemble 286 concurrents.

Jusqu'en 1981, le parcours de la course appelée « Enduro des sables » était tracé dans les dunes, puis à la suite des plaintes des associations de protection de la nature, la course a quitté les dunes pour la plage[Note 1].

L’année 1991, la guerre du Golfe empêche l’épreuve d’être organisée.

C'est l'expérience et le succès remporté à l'Enduro du Touquet qui motivèrent Thierry Sabine à créer en 1979 le Rallye Paris-Dakar sur le même principe de la compétition ouverte à tous.

En 2005, Amaury Sport Organisation, propriétaire de TSO (Thierry Sabine Organisation), renonce à l'organisation de la course. Pendant deux ans la Fédération française de motocyclisme assure le relais pour tirer de l'embarras la ville du Touquet[9].

Se développant d'année en année, la compétition est devenue un événement majeur au niveau européen, avec 2 450 concurrents (en 2020) et 500 000 visiteurs[4].

L'épreuve de 2021 est annulée en raison de la pandémie de Covid-19.

L'épreuve 2022, initialement prévue le 28, 29 et , est reportée, en raison de la pandémie de Covid-19, du au .

En 2023, les épreuves se dérouleront les 2, 3, 4 et mais l'épreuve reine des motos, l'Enduropale, se déroulera pour la première fois, le samedi à 14 h, au lieu du dimanche habituel depuis 1975. La raison est liée à l'horaire des marées. Des épreuves, comme le quaduro et les juniors, se dérouleront le dimanche[10].

L'enduropale s'inscrit, en 2023, dans la première Coupe du monde de course sur sable, organisée par la Fédération internationale de motocyclisme (FIM). L'enduropale est la première épreuve de cette coupe du monde qui en compte trois, avec l'Enduro del Verano en Argentine[Note 2], fin février, et la Monte Gordo Beach Algarve au Portugal, dans la ville de Monte Gordo (pt), les et [11].

Retombées économiques[modifier | modifier le code]

L'épreuve étant gratuite, les recettes de la commune proviennent de partenariats (32 en 2022), des droits de place pour les marchands ambulants et des frais d'engagements des pilotes, 300 euros.

Pour l'édition 2022, la municipalité du Touquet-Paris-Plage estime les retombées économiques, à l'échelle locale et régionale, à 6,3 millions d’euros dont 4,8 millions d’euros pour la commune organisatrice. Le taux d'occupation des hôtels de la commune (1 100 chambres) est de 100 % durant les trois jours que dure l'Enduropale[4].

La course[modifier | modifier le code]

La digue et les parkings, un jour d'Enduropale.
La course est lancée.
Les motos passent devant les spectateurs.
Todd Kellet en 2022, futur vainqueur en 2023.

Cette course, retransmise dans 140 pays et suivie par 230 journalistes accrédités[1],[12],[13], fait partie du championnat de France des sables et, depuis 2023, de la nouvelle coupe du monde de course sur sable, organisée par la Fédération internationale de motocyclisme (FIM).

Déroulé de la course[modifier | modifier le code]

Elle se déroule, chaque année, sur trois jours, le vendredi, samedi et dimanche de fin janvier ou de début février, avec cinq épreuves : Enduro Vintage Bernard Baudoux[14], Quaduro, Enduropale Juniors, Enduropale Espoirs et, l'épreuve reine, l'Enduropale du Touquet Pas-de-Calais.

La longueur du circuit de l'épreuve reine ainsi que du quaduropale est de treize kilomètres, de 6,7 kilomètres pour les motos vintage et de 3,3 kilomètres pour les juniors et espoirs[12].

Départ en convoi des concurrents[modifier | modifier le code]

La particularité de cette course est que, depuis la première course, en 1975, les motos effectuent un défilé en convoi, devant les spectateurs massés tout le long du parcours, d'environ 1,5 km au cœur de la ville, avant de se rendre sur la ligne de départ sur la plage. Les motos sont en parc fermé face au casino de la forêt, sur la place de l'Hermitage ou à proximité, et remontent ensuite l'avenue du Verger, l'avenue et la rue Saint-Jean jusqu'à la digue , où elles rejoignent le boulevard du Docteur-Jules-Pouget, tournent à droite sur ce boulevard jusqu'à la rue Joseph-Duboc où ils tournent à gauche afin de rejoindre la plage et la ligne de départ. Durant les années 2010, une partie du circuit du défilé a été légèrement modifié, l'avenue et la rue Saint-Jean ont été remplacées par l'avenue et la rue de Bruxelles. En 2022, le parc fermé est transféré sur le parking de l'hôtel de ville, les motos empruntent alors la rue Jean-Monnet, jusqu'à la digue, puis tournent à droite afin d'emprunter le même chemin qu'auparavant. 2023 voit l'arrivée d'un deuxième parc fermé établi sur le parking du marché couvert pour les pilotes professionnels. Le défilé s'effectuant en deux vagues, les professionnels, précédés par la voiture de l'organisation, suivis des amateurs partis du parc fermé à l'hôtel de ville[15],[16],[17].

Concurrents et spectateurs[modifier | modifier le code]

Concurrents[modifier | modifier le code]

En 2023,1 294 sont inscrits pour l'épreuve reine, 573 à la vintage, 112 en espoirs et 163 en juniors. Le doyen de la 47e édition, Paul Barbara, frère du pilote automobile José Barbara, est âgé de 68 ans et devient le détenteur du plus grand nombre de participation avec 46 Enduro/Enduropale du Touquet. Lors de la 47e édition, un concurrent (Sébastien Née) s’est inscrit, pour la première fois, sur trois courses : la vintage, l'épreuve reine et le quaduro en duo avec David Sagnard[12]. Axel Allétru, pilote de motocross, coureur de BMX, athlète handisport, ancien vainqueur en 2006 du Beach-Cross de Berck et champion du monde juniors en super-cross renoue, pour la première fois depuis treize ans, avec le pilotage moto en prenant le départ de l'Enduropale pour le plaisir de n'effectuer que la longue ligne droite sur la plage jusque Stella-Plage et tenter de réaliser le holeshot (il sera 4e)[18],[19].

En 2024, 19 nationalités sont représentées[1]. Les concurrents dont 54 femmes sont répartis comme suit : Enduropale 1 308[3], quaduropale 436[20], Enduropale espoirs 115[21], Enduropale juniors 193[22] et Enduro vintage Bernard Baudoux 709[23]. Le plus âgé a 70 ans et est inscrit à l'épreuve de quad ; sur la course reine du dimanche, le plus âgé a 69 ans[1].

Spectateurs[modifier | modifier le code]

En 2023, 600 000 spectateurs sont présents durant les trois jours dont 350 000 spectateurs pour l'épreuve reine. À la télévision un pic d'un million de téléspectateurs est atteint[12].

Organisation et sécurité[modifier | modifier le code]

L'hélicoptère de la Sécurité civile.

L'Enduropale nécessite un important dispositif de sécurité. En 2024, il se compose de 550 policiers et gendarmes, 175 pompiers, de 258 agents de sécurité privée, de 50 secouristes, d'un service d'aide médicale urgente (SAMU) avec une trentaine de personnes, d'un camion de radiologie et d'un hélicoptère de la sécurité civile[1].

Coût de la participation pour un amateur[modifier | modifier le code]

Le journal La Voix du Nord a demandé à un pilote amateur combien lui coûte sa participation à la 47e édition de l'Enduropale. Le budget investi est estimé à 13 000 euros comprenant la moto (d'occasion), le casque, les protections (protection dorsale et ventrale et genouillères), l'administratif (licence de club et de compétition), lunettes de protection et procédé roll-off, entraînements, équipement (maillot, bottes, gants…), ravitaillement (tonnelle, essence)[24].

Enduro du Touquet[modifier | modifier le code]

Cette course s'est déroulée 30 fois : chaque année de 1975 à 1990 puis de 1992 à 2005[25].

C'est une course qui se déroulait en deux manches de 1976 à 1981, puis une seule manche de 3 heures à partir de 1982, dans les dunes le long de la plage. Ouverte à tous, amateurs et professionnels, elle était très spectaculaire, de nombreuses motos ayant beaucoup de mal à franchir les dunes et provoquant des agglutinements et des chutes. D'une durée de trois heures, sur plusieurs tours, le tracé mettait à mal les concurrents et la mécanique. Un important public ajoutait un phénomène de concentration motard, et constituait une véritable fête de la moto.

En 2005, un mouvement de contestation écologique a cherché à faire interdire l'épreuve compte tenu des dégradations faites aux dunes et de la quantité d'ordures abandonnées par le public. Les organisateurs ont réussi à concilier les différents points de vue et ont modifié l'organisation de la course, rebaptisée Enduropale[26].

À cette époque, apparition du « poireau », le poireau est le pilote de l’enduro du Touquet qui se distingue des professionnels par ses capacités et ses aptitudes toujours plus remarquables d’années en années à se planter pendant la course. Cette appellation remonte au temps du « goulet » où plus de 1 000 motards venaient s’échouer au pied de la dune avec, pour conséquences, d’obstruer la course et faire le bonheur des spectateurs[27].

Enduropale[modifier | modifier le code]

Les motos sur les buttes face à la digue, en 2022.
Le no 33 Lars van Berkel en 2022.
L'Enduropale 2022.
La sortie de la zone de ravitaillement en 2022.

L'enduro, rebaptisée Enduropale en 2006 puis Enduropale du Touquet Pas-de-Calais, se déroule sur un parcours d'une quinzaine de kilomètres uniquement sur la plage dans un souci de préservation de l'espace dunaire naturel du Touquet-Paris-Plage, mais qui s'étend dorénavant sur les communes du Touquet et de Cucq (Stella-Plage). Elle ne se déroule plus qu'en une seule manche de h depuis 1992[26].

Cette course, avec six autres courses en France, fait partie du championnat de France de courses sur sable (CFS)[28].

Le parcours mesure 12,6 km. Des vagues, des chicanes et des virages au vélodrome sont aménagés pour augmenter les difficultés et créer davantage de spectacle.

Le classement final est établi suivant le nombre de tours complets effectués après trois heures de course, et selon l'ordre de passage sur la ligne d'arrivée dans le dernier tour.

En 2020, on compte 1 255 engagés[29].

Classement et prix[modifier | modifier le code]

Pour l'Enduropale 2020, seront récompensés les pilotes suivants :

  • 1er au 5e du classement scratch ;
  • 1er moins de 21 ans ;
  • 1er, 2e, 3e de la catégorie CFS-2 ;
  • 1er, 2e et 3e de la catégorie CFS-3 ;
  • 1er, 2e, 3e féminine ;
  • 1er départemental (62) (pilote du Pas-de-Calais, sur justification de domicile) ;
  • 1er super vétéran, + de 50 ans ;
  • 1er vétéran + de 37 ans ;
  • 1er touquettois (pilote résidant au Touquet-Paris-Plage - sur justification de domicile) ;
  • Holeshot, 1er pilote à franchir le premier virage de l’extrémité sud du circuit à Stella-Plage ;
  • 1re heure, 1er pilote à franchir la ligne d’arrivée après h de course.

Les prix suivants seront distribués :

  • 1er au classement scratch : 10 000 euros ;
  • 2e au classement scratch : 4 000 euros ;
  • 3e au classement scratch : 2 000 euros ;
  • 4e au classement scratch : 1 000 euros ;
  • 5e au classement scratch : 500 euros ;
  • Holeshot : 1 000 euros.

Total des prix distribués : 18 500 euros[30].

Quaduropale[modifier | modifier le code]

Les quads passant sur la ligne d'arrivée en 2022.

Cette course a été créée en 2007[31].

La veille de l'Enduropale, la Ville du Touquet-Paris-Plage en partenariat avec la FFM (Fédération Française de Motocyclisme) organise une course de quads dans des conditions quasi-similaires à celles de la course de motos.

Le circuit de quad est plus court que celui de l'Enduropale, il est de 12,6 km et ne pourra pas accueillir plus de 550 quads. Le parc de stationnement est situé à Stella-Plage, chaque quad disposera d'un emplacement et seulement 2 mécaniciens munis d'un jerrycan et de leur matériel pourront y accéder.

En 2020, on compte 737 engagés[32].

Enduropale Juniors[modifier | modifier le code]

Cette course a été créée en 2010[33].

La veille de l'Enduropale, la Ville du Touquet-Paris-Plage en partenariat avec la FFM organise également une course, d'h 30 et 3,4 km, pour les jeunes, de 14 à 17 ans, sur un parcours plus court par rapport à l'Enduropale classique.

En 2020, on compte 181 engagés[34].

Enduropale Espoirs[modifier | modifier le code]

En 2013, création de l’Enduropale Kids pour les 11 à 15 ans, il est renommé Enduropale Espoirs en 2015.

Le parcours est de 3,4 km sur le front de Mer du Touquet-Paris-Plage, il emprunte le même circuit que l’Enduropale junior.

Les concurrents sont des jeunes de 11 à 15 ans, une moto et un pilote pour h de course avec un parc de ravitaillement[35].

Enduropale Vintage[modifier | modifier le code]

Cette course de motos d’avant 1996 a vu le jour en 2015 à l’occasion du 40e anniversaire de l’Enduropale du Touquet-Pas-de-Calais, elle se déroule en deux manches jusqu'en 2019 puis en une seule manche à partir de 2020. L’Enduro Vintage se déroule sur un parcours de 6,7 kilomètres auquel 596 coureurs prennent part en 2020[36].

Lors de la première édition de 2015, on remarque la présence d'anciens vainqueurs de l'Enduro du Touquet et de l'Enduropale comme Arnaud Demeester, Kees van der Ven, Gilles Francru, Jean-Paul Mingels, Eric Geboers, Adrien van Beveren, Daniel Péan, Yann Guédard, Gérald Delepine, Jérôme Belval, David Hauquier, Jean-Claude Moussé, Thierry Béthys, Mickaël Pichon ou Steve Ramon[37],[38].

En 2020, on compte 596 engagés.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Catégorie homme[modifier | modifier le code]

Année Enduro du Touquet / Enduropale Quaduropale Enduro Juniors Enduro Espoirs Enduro Vintage
Pilote Constructeur Pilote Constructeur Pilote Constructeur Pilote Constructeur Pilote Constructeur
1975 Jacques Vernier Ossa Non-couru Non-couru Non-couru Non-couru
1976 Daniel Péan Maïco
1977 Gilles Francru Husqvarna
1978 Patrick Drobecq Husqvarna
1979 Håkan Carlqvist Husqvarna
1980 Serge Bacou Yamaha
1981 Jean-Paul Mingels Yamaha
1982 Kees van der Ven KTM
1983 Kees van der Ven KTM
1984 Kees van der Ven KTM
1985 Kees van der Ven KTM
1986 Kees van der Ven KTM
1987 Leif Persson Yamaha
1988 Eric Geboers Honda
1989 Eric Geboers Honda
1990 Eric Geboers Honda
1991 Épreuve annulée
(guerre du Golfe)
1992 Yann Guédard Kawasaki
1993 Gérald Delepine Honda
1994 Jérôme Belval Honda
1995 Arnaud Demeester Yamaha
1996 Arnaud Demeester Yamaha
1997 David Hauquier Honda Pascal Rochereau
Jean-Charles Tonus
Yamaha
1998 Arnaud Demeester Yamaha Wilhelmus Van Der Laan
Éric Gaillard
KTM
1999 Jean-Claude Moussé Yamaha Pascal Rochereau
Jean-Charles Tonus
Yamaha
2000 Thierry Béthys Honda Gilles Abgrall
Alex Brusselers
EML
2001 Thierry Béthys Honda Pascal Rochereau
Paul Winrow
Yamaha
2002 Arnaud Demeester Yamaha Blaise Parent
Vincent Pinchon
Yamaha
2003 Thierry Béthys Honda Blaise Parent
Vincent Pinchon
Yamaha
2004 Jean-Claude Moussé Honda Romain Couprie
Pascal De Palma
Yamaha
2005 Arnaud Demeester Yamaha Blaise Parent Yamaha
2006 Timoteï Potisek Honda Romain Couprie
Blaise Parent
Yamaha
2007 Arnaud Demeester Yamaha Romain Couprie
Blaise Parent
Yamaha
2008 Arnaud Demeester Yamaha Romain Couprie Yamaha
2009 Timoteï Potisek Honda Romain Couprie Yamaha
2010 Mickaël Pichon Honda Jérémie Warnia Can Am Arnaud Aubin Yamaha
2011 Steve Ramon Suzuki Jérémie Warnia Can Am Dylan Ferrandis Kawasaki
2012 Jean-Claude Moussé Yamaha Jérémie Warnia Can Am Julien Lieber KTM
2013 Jean-Claude Moussé Yamaha Jérôme Bricheux KTM Daymond Martens KTM Antoine Lemaire Yamaha
2014 Adrien van Beveren Yamaha Romain Couprie Yamaha Ben Watson KTM Alexis Collignon Honda
2015 Adrien van Beveren Yamaha Jérémie Warnia Yamaha Maxime Renaux Yamaha Alexis Collignon Honda Johan Boonen Husaberg
2016 Adrien van Beveren Yamaha Jérémie Warnia Yamaha Anthony Bourdon Husqvarna Mathéo Miot Kawasaki Yves Deudon Kawasaki
2017 Daymond Martens Yamaha Jérémie Warnia Yamaha Jérémy Hauquier KTM Florian Miot Yamaha Sven Breugelmans Honda
2018 Milko Potisek Yamaha Jérémy Forestier Yamaha Alexis Collignon Honda Arnaud Zoldos KTM Sven Breugelmans Honda
2019 Nathan Watson KTM Matthieu Ternynck Yamaha Mathéo Miot KTM Adrien Petit Husqvarna Rudy Vergriete Honda
2020 Milko Potisek Yamaha Randy Naveaux Yamaha Florian Miot KTM Marc Antoine Rossi KTM Rudy Vergriete Honda
2021 Épreuve annulée en raison de la pandémie de Covid-19
2022 Milko Potisek[39] Yamaha Randy Naveaux[40] Yamaha Quentin Prugnières[41] Kawasaki Mano Faure[42] Husqvarna Maxime Sot[43] Yamaha
2023 Todd Kellet[44] Yamaha Randy Naveaux[45] Yamaha Adrien Petit[46] Yamaha Sleny Goyer[47] KTM Adrien van Beveren[48] Honda
2024 Todd Kellet[49] Yamaha Randy Naveaux[50] Yamaha Mathis Valin[51] Kawasaki Sleny Goyer[52] Gas Gas David Herbreteau[53] Honda

Statistiques Enduro du Touquet / Enduropale[modifier | modifier le code]

Plus grand nombre de victoires (pilotes)
Rang Pilote Années Victoires
1 Arnaud Demeester 1995, 1996, 1998, 2002, 2005, 2007 et 2008 7
2 Kees van der Ven 1982, 1983, 1984, 1985 et 1986 5
3 Jean-Claude Moussé 1999, 2004, 2012 et 2013 4
4 Eric Geboers 1988, 1989 et 1990 3
Thierry Béthys 2000, 2001 et 2003
Adrien van Beveren 2014, 2015 et 2016
Milko Potisek 2018, 2020 et 2022
8 Timoteï Potisek 2006 et 2009 2
Todd Kellet 2023 et 2024
10 Jacques Vernier 1975 1
Daniel Péan 1976
Gilles Francru 1977
Patrick Drobecq 1978
Håkan Carlqvist 1979
Serge Bacou 1980
Jean-Paul Mingels 1981
Leif Persson 1987
Yann Guédard 1992
Gérald Delepine 1993
Jérôme Belval 1994
David Hauquier 1997
Mickaël Pichon 2010
Steve Ramon 2011
Daymond Martens 2017
Nathan Watson 2019
Plus grand nombre de victoires (constructeurs)
Rang Constructeur Années Victoires
1 Yamaha 1980, 1981, 1987, 1995, 1996, 1998, 1999, 2002, 2005, 2007,
2008, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2020, 2022, 2023 et 2024
22
2 Honda 1988, 1989, 1990, 1993, 1994, 1997, 2000, 2001, 2003, 2004, 2006, 2009 et 2010 13
3 KTM 1982, 1983, 1984, 1985, 1986 et 2019 6
4 Husqvarna 1977, 1978 et 1979 3
5 Ossa 1975 1
Maïco 1976
Kawasaki 1992
Suzuki 2011
Plus grand nombre de victoires (nations)
Rang Nation Années Victoires
1 Drapeau de la France France 1975, 1976, 1977, 1978, 1980, 1981, 1992, 1994, 1995, 1996,
1997, 1998, 1999, 2000, 2001, 2002, 2003, 2004, 2005, 2006,
2007, 2008, 2009, 2010, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2018, 2020 et 2022
32
2 Drapeau de la Belgique Belgique 1988, 1989, 1990, 1993, 2011 et 2017 6
3 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 1982, 1983, 1984, 1985 et 1986 5
4 Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 2019, 2023 et 2024 3
4 Drapeau de la Suède Suède 1979 et 1987 2

Statistiques Quaduropale[modifier | modifier le code]

Plus grand nombre de victoires (pilotes)
Rang Pilote Années Victoires
1 Romain Couprie 2004, 2006, 2007, 2008, 2009 et 2014 6
Jérémie Warnia 2010, 2011, 2012, 2015, 2016 et 2017
3 Blaise Parent 2002, 2003, 2005, 2006 et 2007 5
4 Randy Naveaux 2020, 2022, 2023 et 2024 4
5 Pascal Rochereau 1997, 1999 et 2001 3
6 Jean-Charles Tonus 1997 et 1999 2
Vincent Pichon 2002 et 2003
8 Wilhelmus Van Der Laan 1998 1
Éric Gaillard 1998
Gilles Abgrall 2000
Alex Brusselers 2000
Paul Winrow 2001
Pascal de Palma 2004
Jérôme Bricheux 2013
Jérémy Forestier 2018
Matthieu Ternynck 2019
Plus grand nombre de victoires (constructeurs)
Rang Constructeur Années Victoires
1 Yamaha 1997, 1999, 2001, 2002, 2003, 2004, 2005, 2006, 2007,
2008, 2009, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020, 2022, 2023 et 2024
21
2 Can-Am 2010, 2011 et 2012 3
3 KTM 1998 et 2013 2
4 EML 2000 1
Plus grand nombre de victoires (nations)
Rang Nation Années Victoires
1 Drapeau de la France France 1997, 1998, 1999, 2000, 2001, 2002, 2003, 2004,
2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012,
2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019
23
2 Drapeau de la Belgique Belgique 2020, 2022, 2023 et 2024 4
3 Drapeau de la Suisse Suisse 1997 et 1999 2
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 1998 et 2000
5 Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 2001 1

Statistiques Enduropale Juniors[modifier | modifier le code]

Plus grand nombre de victoires (pilotes)
Rang Pilote Années Victoires
1 Arnaud Aubin 2010 1
Dylan Ferrandis 2011
Julien Lieber 2012
Daymond Martens 2013
Ben Watson 2014
Maxime Renaux 2015
Anthony Bourdon 2016
Jérémy Hauquier 2017
Alexis Collignon 2018
Mathéo Miot 2019
Florian Miot 2020
Quentin Prugnières 2022
Adrien Petit 2023
Mathis Valin 2024
Plus grand nombre de victoires (constructeurs)
Rang Constructeur Années Victoires
1 KTM 2012, 2013, 2014, 2017, 2019 et 2020 6
2 Yamaha 2010, 2015 et 2023 3
Kawasaki 2011, 2022 et 2024
4 Husqvarna 2016 1
Honda 2018
Plus grand nombre de victoires (nations)
Rang Nation Années Victoires
1 Drapeau de la France France 2010, 2011, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020, 2022, 2023 et 2024 11
2 Drapeau de la Belgique Belgique 2012 et 2013 2
3 Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 2014 1

Statistiques Enduropale Espoirs[modifier | modifier le code]

Plus grand nombre de victoires (pilotes)
Rang Pilote Années Victoires
1 Alexis Collignon 2014, 2015 2
Sleny Goyer 2023 et 2024
3 Antoine Lemaire 2013 1
Mathéo Miot 2016
Florian Miot 2017
Arnaud Zoldos 2018
Adrien Petit 2019
Marc Antoine Rossi 2020
Mano Faure 2022
Plus grand nombre de victoires (constructeurs)
Rang Constructeur Années Victoires
1 KTM 2018, 2020 et 2023 3
2 Yamaha 2013 et 2017 2
Honda 2014 et 2015
Husqvarna 2019 et 2022
5 Kawasaki 2016 1
Gas Gas 2024
Plus grand nombre de victoires (nations)
Rang Nation Années Victoires
1 Drapeau de la France France 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020, 2022 et 2023 10

Statistiques Enduro Vintage[modifier | modifier le code]

Plus grand nombre de victoires (pilotes)
Rang Pilote Années Victoires
1 Sven Breugelmans 2017 et 2018 2
Rudy Vergriete 2019 et 2020
3 Johan Boonen 2015 1
Yves Deudon 2016
Maxime Sot 2022
Adrien van Beveren 2023
David Herbreteau 2024
Plus grand nombre de victoires (constructeurs)
Rang Constructeur Années Victoires
1 Honda 2017, 2018, 2019, 2020, 2023 et 2024 6
2 Husaberg 2015 1
Kawasaki 2016
Yamaha 2022
Plus grand nombre de victoires (nations)
Rang Nation Années Victoires
1 Drapeau de la France France 2016, 2019, 2020, 2022, 2023 et 2024 6
2 Drapeau de la Belgique Belgique 2015, 2017 et 2018 3

Catégorie femme[modifier | modifier le code]

Année Enduro du Touquet / Enduropale[Note 3] Quaduropale[Note 3] Enduro Juniors[Note 3] Enduro Espoirs[Note 3] Enduro Vintage[Note 3]
Pilote Constructeur Pilote Constructeur Pilote Constructeur Pilote Constructeur Pilote Constructeur
2010 Mahault Bonnart Yamaha Justine Lesselingue Yamaha . . . . . .
2011 Nicky Van Wordragen Yamaha Camille Haesaert W-Tec[Note 4] Constance Morel Honda . . . .
2012 Mathilde Delsaux KTM Justine Lesselingue ? . . . . . .
2013 Livia Lancelot Kawasaki Gwen Fiquet Yamaha Justine Charroux Yamaha Manon Bachelet Yamaha . .
2014 Livia Lancelot Kawasaki Émilie Bourgeois Yamaha Mathilde Denis Yamaha Elsa Galand Suzuki . .
2015 Julie Peyssard Husqvarna Kelly Verbraeken W-Tec[Note 4] Mathilde Denis Yamaha Morgane Soulier KTM . .
2016 Daniëlle van Kempen Yamaha Justine Lesselingue Yamaha Manon Haudoire Yamaha Angèle Boulay KTM . .
2017 Daniëlle van Kempen Yamaha Émilie Bourgeois Yamaha Manon Haudoire Yamaha Angèle Boulay KTM . .
2018 Mégane Lombard Yamaha Justine Lesselingue Clody Manon Haudoire Yamaha Flavie Lobbedez Husqvarna . .
2019 Mégane Lombard Yamaha Émilie Bourgeois Yamaha Manon Haudoire Yamaha Leelou Lobbedez Husqvarna Anne France Dupont Yamaha
2020 Manon Haudoire Yamaha Émilie Bourgeois Yamaha Laurine Hugues Husqvarna Léa Chapput KTM Anne Charlotte Tilliette Honda
2021 Épreuve annulée en raison de la pandémie de Covid-19
2022 Mathilde Denis[54],[Note 5] Yamaha Émilie Bourgeois[55] Yamaha . . Malhory Dupront[56] Husqvarna . .
2023 Amandine Verstappen[44] Yamaha Nathanaëlle Abgrall[57] Yamaha Leelou Lobbedez[58] Gas Gas Léa Lesoil[59] KTM . .
2024 Amandine Verstappen[49] Yamaha Kelly Verbraeken[60] W-Tec April Franzoni[61] KTM Léa Abraham[62] KTM . .

Statistiques Enduro du Touquet / Enduropale[modifier | modifier le code]

Plus grand nombre de victoires (pilotes)
Rang Pilote Années Victoires
1 Livia Lancelot 2013 et 2014 2
Daniëlle van Kempen 2016 et 2017
Mégane Lombard 2018 et 2019
Amandine Verstappen 2023 et 2024
5 Mahault Bonnart 2010 1
Nicky Van Wordragen 2011
Mathilde Delsaux 2012
Julie Peyssard 2015
Manon Haudoire 2020
Mathilde Denis 2022
Plus grand nombre de victoires (constructeurs)
Rang Constructeur Années Victoires
1 Yamaha 2010, 2011, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020, 2022, 2023 et 2024 10
2 Kawasaki 2013 et 2014 2
3 KTM 2012 1
Husqvarna 2015
Plus grand nombre de victoires (nations)
Rang Nation Années Victoires
1 Drapeau de la France France 2010, 2012, 2013, 2014, 2015, 2018, 2019, 2020 et 2022 9
2 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 2011, 2016 et 2017 3
3 Drapeau de la Belgique Belgique 2023 et 2024 2

Statistiques Quaduropale[modifier | modifier le code]

Plus grand nombre de victoires (pilotes)
Rang Pilote Années Victoires
1 Émilie Bourgeois 2014, 2017, 2019, 2020 et 2022 5
2 Justine Lesselingue 2010, 2012, 2016 et 2018 4
3 Kelly Verbraeken 2015 et 2024 2
4 Camille Haesaert 2011 1
Gwen Ficquet 2013
Nathanaëlle Abgrall 2023
Plus grand nombre de victoires (constructeurs)
Rang Constructeur Années Victoires
1 Yamaha 2010, 2013, 2014, 2016, 2017, 2019, 2020, 2022 et 2023 9
2 W-Tec[Note 4] 2011, 2015 et 2024 3
3 Clody 2018 1
Plus grand nombre de victoires (nations)
Rang Nation Années Victoires
1 Drapeau de la France France 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020, 2022, 2023 12
2 Drapeau de la Belgique Belgique 2015 et 2024 2

Statistiques Enduropale Juniors[modifier | modifier le code]

Plus grand nombre de victoires (pilotes)
Rang Pilote Années Victoires
1 Manon Haudoire 2016, 2017, 2018 et 2019 4
2 Mathilde Denis 2014 et 2015 2
3 Constance Morel 2011 1
Justine Charroux 2013
Laurine Hugues 2020
Malhory Dupront 2022
Leelou Lobbedez 2023
April Franzoni 2024
Plus grand nombre de victoires (constructeurs)
Rang Constructeur Années Victoires
1 Yamaha 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019 7
2 Husqvarna 2020 et 2022 2
3 Gas Gas 2023 1
Honda 2024
Plus grand nombre de victoires (nations)
Rang Nation Années Victoires
1 Drapeau de la France France 2011, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020, 2022, 2023 et 2024 12

Statistiques Enduropale Espoirs[modifier | modifier le code]

Plus grand nombre de victoires (pilotes)
Rang Pilote Années Victoires
1 Manon Bachelet 2013 1
Elsa Galand 2014
Morgane Soulier 2015
Angèle Boulay 2017
Flavie Lobbedez 2018
Leelou Lobbedez 2019
Léa Chapput 2020
Léa Lesoil 2023
Léa Abraham 2024
Plus grand nombre de victoires (constructeurs)
Rang Constructeur Années Victoires
1 KTM 2015, 2017, 2020, 2023 et 2024 5
2 Husqvarna 2018 et 2019 2
3 Yamaha 2013 1
Suzuki 2014
Plus grand nombre de victoires (nations)
Rang Nation Années Victoires
1 Drapeau de la France France 2013, 2014, 2015, 2017, 2018, 2019, 2020, 2023 et 2024 9

Statistiques Enduro Vintage[modifier | modifier le code]

Plus grand nombre de victoires (pilotes)
Rang Pilote Années Victoires
1 Drapeau de la France France Anne-France Dupont 2019 1
Anne-Charlotte Tilliette 2020
Plus grand nombre de victoires (constructeurs)
Rang Constructeur Années Victoires
1 Yamaha 2019 1
Honda 2020
Plus grand nombre de victoires (nations)
Rang Nation Années Victoires
1 Drapeau de la France France 2019 et 2020 2

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La Fédération française des sociétés de protection de la nature se félicite de l'annonce faite par Michel Crépeau, ministre de l'Environnement, d'interdire la course de motos dite de l'« Enduro des sables » dans les dunes du Touquet : « Les dunes constituent un milieu vivant digne du plus grand intérêt. Parmi les plantes spécifiques, des espèces vivaces tel le chiendent des sables et le pourpier des mers jouent un rôle déterminant dans la naissance de la dune, tandis que l'oyat, grâce à ses racines puissantes, contribue à la fixation de la dune. Mais ce milieu très intéressant est aussi très fragile. Avec un circuit comme l'« Enduro des sables », c'est 25 hectares qui sont entièrement détruits et 60 hectares de dunes sur 10 à 15 km de long qui sont profondément dégradés par l'ensemble de la manifestation »[8].
  2. Cette épreuve se déroule à Villa Gesell, ville jumelée avec le Touquet-Paris-Plage.
  3. a b c d et e Les résultats catégorie femme, de 2010 à 2018, ont été fournis par Justine Pouille du service presse de l'enduropale du Touquet Pas-de-Calais.
  4. a b et c W-Tec est une entreprise basée aux Pays-Bas, spécialisée dans le développement et la production des unités techniques de conversion de la moto et les sports automobiles.
  5. Elle termine 168e au scratch au milieu d’un peloton de 1 166 concurrents.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g et h Quentin Valognes (photogr. Sébastien Jarry et Johan Ben Azzouz), « Engagés, courses, organisation et sécurité… Découvrez l’Enduropale 2024 en chiffres », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. « Liste des concurrents », sur enduropaledutouquet.fr (consulté le ).
  3. a et b « Liste des concurrents de l'épreuve reine », sur enduropaledutouquet.fr (consulté le ).
  4. a b et c Maxence Ledru, « À qui profite le plus l’Enduropale du Touquet et ses millions d’euros de retombées économiques ? », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  5. Alexis Ferrant, 7e EnduroPale du Touquet sur www.lerepairedesmotards.com, le 11 janvier 2012.
  6. Sylvain Liron (photogr. Ludovic Maillard), « Enduropale 2024 : la course motos de retour le dimanche, le vintage réformé », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  7. J. Chauvet, C. Béal et F. Holuigue, Le Touquet-Paris-Plage à l'aube de son nouveau siècle 1882 - 1982, Éditions Flandres-Artois-Côte d'Opale, , 108 p., p. 140
  8. Le Figaro, édition du 27 mars 1982.
  9. Pascal Coville, « Jacques Bolle : l'Enduropale du Touquet, "une vitrine extraordinaire" », sur L’Équipe, .
  10. Frédéric Sourice, « Enduropale - Première historique au Touquet, la course reine aura lieu le... samedi 4 février 2023 », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  11. « La FIM lance sa coupe du monde de course sur sable », sur le site de la Fédération internationale de motocyclisme (consulté le ).
  12. a b c et d Élodie Adjoudj, « L’Enduropale 2023 en 20 chiffres », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  13. La Voix du Nord, « Les cancans de l'Enduropale », La Voix du Nord,‎ , p. 11 (lire en ligne, consulté le ).
  14. France 3 Nord Pas-de-Calais, « Bernard Baudoux, ancien directeur de l’Enduropale du Touquet, est mort », France Info,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  15. La Voix du Nord (photogr. Philippe Pauchet), « Enduropale : le programme complet de vendredi à dimanche », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  16. Elora Waguet (photogr. Johan Ben Azzouz), « Cinq conseils pour profiter à fond de l’Enduropale ce dimanche au Touquet », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  17. Céciele Legrand-Steeland, « Dix infos pratiques et nosbons plans pour profiter de l'Enduropale », La Voix du Nord,‎ , p. 11 (lire en ligne, consulté le ).
  18. Jean-François Soleri (photogr. Johan Ben Azzouz), « Enduropale 2024 : la ligne droite de toutes les folies pour Axel Alletru, paraplégique », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  19. La rédaction (photogr. Ludovic Maillard), « DIRECT. Enduropale 2024 : Todd Kellett conserve son titre devant Cyril Genot, champion de France des sables », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  20. « Liste des concurrents du quaduro », sur enduropaledutouquet.fr (consulté le ).
  21. « Liste des concurrents de l'Enduropale espoirs », sur enduropaledutouquet.fr (consulté le ).
  22. « Liste des concurrents de l'Enduropale juniors », sur enduropaledutouquet.fr (consulté le ).
  23. « Liste des concurrents de l'Enduro vintage Bernard Baudoux », sur enduropaledutouquet.fr (consulté le ).
  24. Claire de Vregille (photogr. Ludovic Maillard), « Combien ça coûte de faire l’Enduro pour un pilote amateur ? », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  25. « Enduro du Touquet », sur enduropale-passion.com (consulté le ).
  26. a et b « enduropale », sur www.enduropale-passion.com (consulté le ).
  27. « Un poireau à l’Enduropale », sur enduropale-passion.com (consulté le ).
  28. « calendrier 2019-2020 », sur courses-sur-sable.fr (consulté le ).
  29. Élise Benoit, « Enduropale du Touquet 2020 », sur france3-regions.francetvinfo.fr, (consulté le ).
  30. « Enduropale du Touquet Pas-de-Calais 2020 règlement particulier de l’épreuve », sur enduropaledutouquet.fr, (consulté le ).
  31. « Le quaduropale », sur www.enduropale-passion.com (consulté le ).
  32. « Le classement du Quaduro 2020 en temps réel », sur france3-regions.francetvinfo.fr (consulté le ).
  33. « enduropale junior », sur www.enduropale-passion.com (consulté le ).
  34. « Le classement de l'Enduropale Juniors 2020 en temps réel », sur france3-regions.francetvinfo.fr (consulté le ).
  35. « Le classement de l'Enduropale Espoirs 2020 », sur france3-regions.francetvinfo.fr (consulté le ).
  36. « motos vintages », sur www.enduropale-passion.com (consulté le ).
  37. « Liste des anciens vainqueurs lors du premier Enduropale Vintage », sur www.enduropale-passion.com (consulté le ).
  38. « Enduropale du Touquet : la Vintage, interrompue par la marée, remportée par Rudy Vergriete », sur france3-regions.francetvinfo.fr (consulté le ).
  39. Sylvain Liron, « Quentin Prugnières remporte l’édition 2022 de l’Enduropale du Touquet en Juniors », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  40. Martin Vanlaton, « Enduropale Touquet 2022 : Randy Naveaux remporte le Quaduro, le Picard Romain Couprie termine deuxième », sur france3-regions.francetvinfo.fr, (consulté le ).
  41. Gauthier Byhet, « Quentin Prugnières remporte l’édition 2022 de l’Enduropale du Touquet en Juniors », Les Échos du Touquet,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  42. Sylvain Liron, « Enduropale: Mano Faure, 12 ans seulement, remporte la course espoirs », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  43. Sylvain Liron, « Enduropale: Maxime Sot remporte le vintage 15 jours après ses débuts, Vergriete 3e », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  44. a et b La Voix du Nord, « DIRECT. Enduropale 2023 : l’Anglais Todd Kellett s’impose pour la première fois », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  45. « Enduropale : Randy Naveaux au rendez-vous! », sur mxmag.be, (consulté le ).
  46. « Enduropale : Adrien Petit vainqueur chez les Juniors, Hugo Buchelot dans le top-5 », sur mxmag.be, (consulté le ).
  47. Sylvain Liron (photogr. Johan ben Azzouz), « Enduropale espoirs: le Normand Sleny Goyer intouchable, Dukerts champion », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  48. Sylvain Liron, « Enduropale vintage: phénoménal, Adrien Van Beveren remet les pendules à l’heure », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  49. a et b La rédaction (photogr. Ludovic Maillard), « DIRECT. Enduropale 2024 : Todd Kellett conserve son titre devant Cyril Genot, champion de France des sables », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  50. « Quaduropale : et de quatre pour Randy Naveaux ! », sur mxmag.be, .
  51. Sylvain Liron (photogr. Marc Demeure), « Enduropale 2024 juniors : Mathis Valin, un champion du monde roi du Touquet », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  52. Sylvain Liron (photogr. Ludovic Maillard), « Enduropale 2024 espoirs : Sleny Goyer remet ça, un doublé au Touquet en rêvant des USA », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  53. Bertrand Sanlaville, « Enduropale vintage : Herbreteau vainqueur sans trembler ! », sur Moto Verte,
  54. Richard Gotte, « La victoire et le titre: Mathilde Denis au bout de son rêve », La Voix du Nord,‎ .
  55. « 2022 - CFS - Quads - Féminines », sur ffmoto.org (consulté le ).
  56. « 2022 - CFS - Juniors - Féminines », sur ffmoto.org (consulté le ).
  57. « Classement CFS quads Féminines », sur le site de la Fédération française de motocyclisme (consulté le ).
  58. « Classement CFS juniors Féminines », sur le site de la Fédération française de motocyclisme (consulté le ).
  59. « Classement CFS espoirs Féminines », sur le site de la Fédération française de motocyclisme (consulté le ).
  60. « Classement CFS Quads Féminines », sur Fédération française de motocyclisme (consulté le ).
  61. « Classement CFS Juniors Féminines », sur Fédération française de motocyclisme (consulté le ).
  62. « Classement CFS Espoirs Féminines », sur Fédération française de motocyclisme (consulté le ).