Guarbecque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Guarbecque
Guarbecque
La mairie.
Blason de Guarbecque
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Béthune
Intercommunalité Communauté d'agglomération de Béthune-Bruay, Artois-Lys Romane
Maire
Mandat
Didier Depaeuw
2020-2026
Code postal 62330
Code commune 62391
Démographie
Population
municipale
1 416 hab. (2018 en diminution de 0,91 % par rapport à 2013)
Densité 259 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 36′ 41″ nord, 2° 29′ 25″ est
Altitude Min. 16 m
Max. 22 m
Superficie 5,46 km2
Type Commune urbaine
Unité urbaine Béthune
(banlieue)
Aire d'attraction Aire-sur-la-Lys
(commune du pôle principal)
Élections
Départementales Canton d'Aire-sur-la-Lys
Législatives Neuvième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Guarbecque
Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais
Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Guarbecque
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Guarbecque
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Guarbecque
Liens
Site web guarbecque.fr

Guarbecque est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Un marais commun existait autrefois sur les territoires de Guarbecque, Ham, Norrent-Fontes, Mazinghem, Molinghem et Berguette. On y cultivait notamment le cresson.
Un plan de lotissement de ce marais a été dressé le 2 messidor an II. Il est cité par l'archiviste départemental[1].
À la suite du drainage généralisé des zones humides et de l'industrialisation lourde (avec pompages) de la région, le niveau des nappes d'eau a fortement baissé. Les puits artésiens ne donnant plus assez d'eau, de nombreuses cressonnières sont aujourd'hui asséchées et comblées. Il reste deux cressiculteurs en activité à Norrent-Fontes.

Il est à noter que le ruisseau de Guarbecque a contribué à l'assèchement du marais pourri en drainant ses eaux dans une rivière construite par l'homme et ayant pour conséquence la réduction du débit d'eau de ruisseaux.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Guarbecque
Saint-Venant
Isbergues Guarbecque
Ham-en-Artois Busnes

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Guarbecque est une commune urbaine, car elle fait partie des communes denses ou de densité intermédiaire, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[2],[3],[4]. Elle appartient à l'unité urbaine de Béthune, une agglomération inter-départementale regroupant 94 communes[5] et 356 052 habitants en 2017, dont elle est une commune de la banlieue[6],[7].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction d'Aire-sur-la-Lys, dont elle est une commune du pôle principal[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 15 communes, est catégorisée dans les aires de moins de 50 000 habitants[8],[9].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (83,8 % en 2018), néanmoins en diminution par rapport à 1990 (95,6 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (70,4 %), zones agricoles hétérogènes (12,2 %), zones urbanisées (11,2 %), zones industrielles ou commerciales et réseaux de communication (5 %), prairies (1,2 %)[10].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[11].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1115, Walterus de Gaurebecka, (Gauthier de Guarbecque) fait partie de l'entourage du seigneur de Lillers.

Vers 1231-36 et 1267, le seigneur de Guarbecque est un des pairs (pairie) du seigneur de Lillers qui appartient alors à un membre de la maison de Wavrin[13].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Guarbecque dans son canton et dans l'arrondissement de Béthune.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 janvier 2019
(démission)
Christophe Fiancette DVG Réélu pour le mandat 2014-2020[14],[15],[16]
janvier 2019[17] en cours Didier Depaeuw    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[18]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[19].

En 2018, la commune comptait 1 416 habitants[Note 3], en diminution de 0,91 % par rapport à 2013 (Pas-de-Calais : +0,1 %, France hors Mayotte : +1,78 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
650634687729765742730743701
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
712715666708790800906904864
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
9269621 0189489719191 0069841 042
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
1 1181 1711 2701 3731 2991 2681 3781 3941 410
2013 2018 - - - - - - -
1 4291 416-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[20] puis Insee à partir de 2006[21].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (22,5 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (50,1 % contre 48,4 % au niveau national et 48,2 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 50,1 % d'hommes (0 à 14 ans = 20,5 %, 15 à 29 ans = 16,8 %, 30 à 44 ans = 20,5 %, 45 à 59 ans = 21,2 %, plus de 60 ans = 21 %) ;
  • 49,9 % de femmes (0 à 14 ans = 17,4 %, 15 à 29 ans = 15,5 %, 30 à 44 ans = 22,5 %, 45 à 59 ans = 20,6 %, plus de 60 ans = 24,1 %).
Pyramide des âges à Guarbecque en 2007 en pourcentage[22]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,3 
90 ans ou +
0,7 
5,1 
75 à 89 ans
6,3 
15,6 
60 à 74 ans
17,1 
21,2 
45 à 59 ans
20,6 
20,5 
30 à 44 ans
22,5 
16,8 
15 à 29 ans
15,5 
20,5 
0 à 14 ans
17,4 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[23]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Économie[modifier | modifier le code]

La société Vicat dispose d'une unité de production de béton.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Guarbecque a obtenu le label Village patrimoine du Pays de la Lys romane.

  • L'église Saint-Nicolas de Guarbecque du XIIe siècle est classé Monument historique le [24],[25].
  • Dans le cimetière des tombes de guerre de la Commonwealth War Graves Commission.
  • Le monument aux morts, inauguré en 1921, commémore les victimes des guerres 1914-1918 et 1939-1945.
  • Petit mémorial de guerre commémorant deux victimes du .
  • Quelques calvaires, sept chapelles et une grotte de Lourdes ; des panneaux explicatives donnent leur histoire.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Guarbecque.svg

Les armes de la ville se blasonnent ainsi :

De gueules à trois têtes de léopard arrachées d'or.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé, en , celle d'aire urbaine afin de permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Rapport de M. l'archiviste départemental sur la situation des archives de la préfecture, des sous-préfectures, des communes et des hospices du Pas-de-Calais et sur la bibliothèque départementale durant l'exercice 1893-1894, Arras, 1894 (extrait du volume du Conseil Général du Pas-de-Calais de la session d'août 1894) (consulté 2009 12 30)( voir p. 287)
  2. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  3. « Commune urbaine - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  4. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  5. « Unité urbaine 2020 de Béthune », sur https://www.insee.fr/ (consulté le ).
  6. « Base des unités urbaines 2020 », sur www.insee.fr, (consulté le ).
  7. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le ).
  8. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Aire-sur-la-Lys », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques (consulté le ).
  9. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le ).
  10. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  11. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  12. Centre de Recherche généalogique Flandre-Artois
  13. P. Feuchère, « Pairs de principauté et pairs de château. Essai sur l'institution des pairies en Flandre. Étude géographique et institutionnelle », dans Revue belge de Philologie et d'Histoire, Année 1953, Tome 31, fascicule 4, p. 985-86, lire en ligne.
  14. « Guarbecque : l’équipe de Christophe Fiancette installée mais incomplète : Dimanche, les élus se sont rassemblés pour installer le conseil. Dans la salle de la mairie, le public était venu en nombre pour la réélection du maire sortant Christophe Fiancette. », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  15. « Liste des communes et des maires » [xls], Préfecture du Pas-de-Calais, (consulté le ).
  16. Cécile Rubichon, « Guarbecque : entretenir et améliorer l’existant, base de travail de Christophe Fiancette : Proposer des activités périscolaires plutôt que de la garderie, adapter l’ancienne école aux besoins des assos… Christophe Fiancette déroule les projets de son troisième mandat avec la prudence imposée par la baisse des dotations. », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  17. « Guarbecque: Soutenu par le maire démissionnaire, Didier Depaeuw a été élu ce jeudi soir », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  18. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  19. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  20. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  21. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  22. « Évolution et structure de la population à Guarbecque en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le ).
  23. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le ).
  24. Base de données Mérimée
  25. Histoire et description de l'église