Rimboval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rimboval
La mairie.
La mairie.
Blason de Rimboval
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Montreuil
Canton Fruges
Intercommunalité Communauté de communes du Canton de Fruges et environs
Maire
Mandat
Nicolas Pichonnier
2014-2020
Code postal 62990
Code commune 62710
Démographie
Population
municipale
146 hab. (2014)
Densité 21 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 30′ 30″ nord, 1° 59′ 12″ est
Altitude Min. 87 m
Max. 197 m
Superficie 7,07 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Rimboval

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Rimboval

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Rimboval

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Rimboval

Rimboval est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Rimboval
Herly
Saint-Michel-sous-Bois Rimboval Créquy
Embry

Toponymie[modifier | modifier le code]

Raimboltval (1175).

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Rimboval dans son canton et dans l'arrondissement de Montreuil-sur-Mer.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1989 2014[1],[2] Léonce Lafonte    
mars 2014[3],[4],[5] en cours
(au 21 février 2015)
Nicolas Pichonnier LR  

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[7],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 146 habitants, en augmentation de 6,57 % par rapport à 2009 (Pas-de-Calais : 0,77 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
446 344 484 551 574 557 564 527 490
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
482 505 457 476 430 402 401 379 365
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
363 366 316 312 285 246 261 260 214
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
199 187 151 161 146 124 124 145 146
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (27,4 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (50,8 % contre 48,4 % au niveau national et 48,2 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 50,8 % d’hommes (0 à 14 ans = 15,9 %, 15 à 29 ans = 19 %, 30 à 44 ans = 22,2 %, 45 à 59 ans = 17,5 %, plus de 60 ans = 25,4 %) ;
  • 49,2 % de femmes (0 à 14 ans = 16,4 %, 15 à 29 ans = 14,8 %, 30 à 44 ans = 18 %, 45 à 59 ans = 21,3 %, plus de 60 ans = 29,5 %).
Pyramide des âges à Rimboval en 2007 en pourcentage[10]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90 ans ou +
3,3 
9,5 
75 à 89 ans
8,2 
15,9 
60 à 74 ans
18,0 
17,5 
45 à 59 ans
21,3 
22,2 
30 à 44 ans
18,0 
19,0 
15 à 29 ans
14,8 
15,9 
0 à 14 ans
16,4 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[11]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Omer.
  • Le monument aux morts.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Rimboval.svg

Les armes de la commune se blasonnent ainsi :

écartelé au 1) et au 4) d’or au créquier arraché de gueules, aux 2) et 3) vairé d’or et d’azur.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

http://www.ip7v.fr/rimboval

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Le bilan du maire de Rimboval : « Il fallait choisir entre la route et la salle municipale » : Léonce Lafonte raccroche, et non sans un petit pincement au cœur. Cet homme, âgé de 78 ans, élu depuis 1977, est devenu maire en 1989. Il a beaucoup œuvré et avec passion pour sortir Rimboval de son isolement. À la Communauté de communes, il a ardemment défendu le projet éolien avec les retombées financières qui lui ont permis de conduire la commune sur la voie du progrès et de la modernité », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  2. « Rimboval : après quatre mandats de maire, Léonce Lafonte passe la main », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  3. « Rimboval : Nicolas Pichonnier élu à l’unanimité : Avec une moyenne d’âge de 41 ans, le conseil municipal a pris un coup de jeune et s’est surtout féminisé. », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  4. « Liste des communes et des maires » [xls], Préfecture du Pas-de-Calais, (consulté le 21 février 2015).
  5. « Les projets du maire de Rimboval : « Quelques terrains vont être libérés au centre du village » : Après un mandat de conseiller municipal et un autre comme adjoint, Nicolas Pichonnier, 38 ans (UMP), a franchi le dernier palier en devenant maire de la commune de Rimboval lors des dernières élections, de mars 2014. Il nous livre sa vision du village. », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  10. « Évolution et structure de la population à Rimboval en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 27 août 2010)
  11. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 27 août 2010)