Lebiez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lebiez
Lebiez
La mairie-école.
Blason de Lebiez
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Montreuil
Canton Fruges
Intercommunalité Communauté de communes du Canton de Fruges et environs
Maire
Mandat
Marc Dubois
2014-2020
Code postal 62990
Code commune 62492
Démographie
Population
municipale
247 hab. (2015 en diminution de 3,52 % par rapport à 2010)
Densité 26 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 28′ 10″ nord, 1° 58′ 55″ est
Altitude Min. 35 m
Max. 132 m
Superficie 9,57 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Lebiez

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Lebiez

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Lebiez

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Lebiez

Lebiez est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Lebiez
Embry
Hesmond Lebiez Royon
Offin Cavron-Saint-Martin Fressin

Wambercourt

Histoire[modifier | modifier le code]

Jean du Biez, seigneur du Biez, combat et trouve la mort lors de la bataille d'Azincourt en 1415[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Lebiez dans son canton et dans l'arrondissement de Montreuil-sur-Mer.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1995 16 juin 2014 Paul Fournier   Élection 2014-2020 annulée par le Tribunal administratif[2], [3]
21 juillet 2014[3], [4] en cours
(au 24 juillet 2014)
Marc Dubois   Chef d'entreprise informatique

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[6].

En 2015, la commune comptait 247 habitants[Note 1], en diminution de 3,52 % par rapport à 2010 (Pas-de-Calais : +0,77 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
520464451484567501549506521
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
495502493510543556546541566
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
564540518430377383378391330
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
303267240245243208216256247
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

>

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (26,9 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (55,1 %) est supérieur de plus de deux points au taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 44,9 % d’hommes (0 à 14 ans = 19,6 %, 15 à 29 ans = 7,2 %, 30 à 44 ans = 22,7 %, 45 à 59 ans = 22,7 %, plus de 60 ans = 27,8 %) ;
  • 55,1 % de femmes (0 à 14 ans = 23,5 %, 15 à 29 ans = 13,4 %, 30 à 44 ans = 18,5 %, 45 à 59 ans = 18,5 %, plus de 60 ans = 26 %).
Pyramide des âges à Lebiez en 2007 en pourcentage[9]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90 ans ou +
2,5 
13,4 
75 à 89 ans
8,4 
14,4 
60 à 74 ans
15,1 
22,7 
45 à 59 ans
18,5 
22,7 
30 à 44 ans
18,5 
7,2 
15 à 29 ans
13,4 
19,6 
0 à 14 ans
23,5 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[10]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église, dédiée à saint Vaast.
  • Le monument aux morts.
  • Le château.
  • Chapelle ND des douleurs

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Lebiez.svg

Les armes de la ville se blasonnent ainsi :

d’or aux trois fasces de sable surmontées de trois merlettes du même rangées en chef.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Azincourt 1415 : d'où venaient les chevaliers français morts à la bataille ? »
  2. « Paul Fournier est un maire «en sursis» : L’élection du maire et des adjoints de la commune a fait naître une situation pour le moins ubuesque. Paul Fournier, maire depuis 19 ans a été reconduit alors qu’il n’avait pas obtenu la majorité des voix au contraire de son ancien premier adjoint, Daniel Legrand qui n’était pourtant pas candidat. Le Tribunal administratif a été saisi à la suite d'un recours déposé par Marc Dubois, élu lui... 1er adjoint. Ambiance ! », L'Abeille de la Ternoise, no 8464,‎ , p. 37
  3. a et b « Sortie de crise à Lebiez : Marc Dubois a été élu nouveau maire », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  4. Anthony Hoyer, « Marc Dubois succède à Paul Fournier au fauteuil majoral : Devoirs de vacances pour les élus lundi. Il leur fallait élire le maire et ses adjoints. Annoncée en juin, la procédure avait été reportée pour respecter les délais légaux à la suite de l'annulation de l'élection de Paul Fournier en avril. », L'Abeille de la Ternoise, no 8476,‎ , p. 38
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  9. « Évolution et structure de la population à Lebiez en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 25 août 2010)
  10. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 » [archive du ], sur le site de l'Insee (consulté le 25 août 2010)