Boiry-Becquerelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boiry.

Boiry-Becquerelle
Boiry-Becquerelle
La mairie.
Blason de Boiry-Becquerelle
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Arras
Canton Arras-3
Intercommunalité Communauté urbaine d'Arras
Maire
Mandat
Michel Dollet
2014-2020
Code postal 62128
Code commune 62144
Démographie
Population
municipale
420 hab. (2015 en augmentation de 2,94 % par rapport à 2010)
Densité 93 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 12′ 51″ nord, 2° 48′ 57″ est
Altitude Min. 66 m
Max. 98 m
Superficie 4,54 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Boiry-Becquerelle

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Boiry-Becquerelle

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Boiry-Becquerelle

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Boiry-Becquerelle

Boiry-Becquerelle est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Une entrée de la commune.
Communes limitrophes de Boiry-Becquerelle
Mercatel Neuville-Vitasse Hénin-sur-Cojeul
Boisleux-Saint-Marc Boiry-Becquerelle
Boyelles Saint-Léger

Toponymie[modifier | modifier le code]

C'est un toponyme avec le sens de petit ruisseau, canal (germanique baki > bec), et par extension « moulin à eau ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Boiry-Becquerelle dans son canton et dans l'arrondissement d'Arras.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 2008 François Allart    
mars 2008 en cours
(au 23 novembre 2014)
Michel Dollet   Réélu pour le mandat 2014-2020[1],[2],[3]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[5].

En 2015, la commune comptait 420 habitants[Note 1], en augmentation de 2,94 % par rapport à 2010 (Pas-de-Calais : +0,77 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
223214213290323337339360355
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
365365350345328351333330303
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
280261238163207208235236228
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
207198213288381419410409408
2013 2015 - - - - - - -
411420-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (15,4 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (51,7 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 48,3 % d'hommes (0 à 14 ans = 18,8 %, 15 à 29 ans = 18,8 %, 30 à 44 ans = 18,3 %, 45 à 59 ans = 26,9 %, plus de 60 ans = 17,3 %) ;
  • 51,7 % de femmes (0 à 14 ans = 19,9 %, 15 à 29 ans = 19,9 %, 30 à 44 ans = 19,4 %, 45 à 59 ans = 27 %, plus de 60 ans = 13,8 %).
Pyramide des âges à Boiry-Becquerelle en 2007 en pourcentage[8]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90 ans ou +
0,0 
4,6 
75 à 89 ans
3,8 
12,7 
60 à 74 ans
10,0 
26,9 
45 à 59 ans
27,0 
18,3 
30 à 44 ans
19,4 
18,8 
15 à 29 ans
19,9 
18,8 
0 à 14 ans
19,9 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[9]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Boiry-Becquerelle

Les armes de Boiry-Becquerelle blasonnent ainsi :

de sinople au sautoir denché d'argent.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saints-Gervais-et-Protais.
  • Le monument aux morts.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Boiry-Becquerelle: un mandat pas si confortable que ça pour Michel Dollet ? : Tout ne s’est pas déroulé exactement comme Michel Dollet l’avait sans doute imaginé et planifié, vendredi soir, à l’heure de l’installation du nouveau conseil municipal de Boiry Becquerelle. Si l’on excepte la candidature individuelle de Guy Croxo, qui n’a recueilli que 92 suffrages, il n’y avait pourtant qu’une seule liste en lice, dimanche dernier, et ses onze membres ont tous été élus dès le 1er tour. Pour autant, quand bien même cela s’est fait sans pleurs ni heurts, on a bien senti que d’union sacrée, il n’y avait et aurait point au sein de cette nouvelle assemblée. Et Michel Dollet en était probablement le plus étonné, si ce n’est contrit… », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  2. « Liste des communes et des maires » [xls], Préfecture du Pas-de-Calais, (consulté le 23 novembre 2014)
  3. Laurent Boucher, « Boiry-Becquerelle : l’église, inutilisée, démolie et remplacée par une chapelle ? : Michel Dollet entame son deuxième mandat de maire de Boiry-Becquerelle sans avoir encore trouvé de solution pour le dossier qui l’empoisonne depuis 2008 : le devenir de l’église, fermée pour raisons de sécurité. Il va proposer prochainement à son conseil municipal de la faire raser. », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  8. « Évolution et structure de la population à Boiry-Becquerelle en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 10 août 2010)
  9. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 10 août 2010)