Saint-Georges (Pas-de-Calais)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Georges, Saint Georges (homonymie) et Georges.

Saint-Georges
Saint-Georges (Pas-de-Calais)
L'église.
Blason de Saint-Georges
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Montreuil
Canton Auxi-le-Château
Intercommunalité Communauté de communes des Sept Vallées
Maire
Mandat
Bernard Lemoine
2014-2020
Code postal 62770
Code commune 62749
Démographie
Gentilé Saint-Georgeois
Population
municipale
324 hab. (2015 en augmentation de 5,19 % par rapport à 2010)
Densité 33 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 21′ 32″ nord, 2° 05′ 06″ est
Altitude Min. 27 m
Max. 134 m
Superficie 9,69 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Saint-Georges

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Saint-Georges

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Georges

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Georges

Saint-Georges est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Saint-Georges est située dans le pays des Sept Vallées, et est traversée par le fleuve côtier la Canche. Saint-Georges est située à 5km de Hesdin et jouxte Vieil-Hesdin. Ce village possède une pisciculture, qui fut l'une des plus grandes d'Europe dans les années 1950. Cet édifice a été rénové pour accueillir des touristes, et pêcheurs et aménagé en gîte rural. Le circuit du Ravin, circuit de quads et motos se situe également à l'extérieur du village, entre Le Quesnoy-en-Artois et Saint-Georges. On trouve également un parcours de chasse, qui sert à accueillir les futurs chasseurs dans le cadre de la formation au permis de chasse.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Une entrée de la commune.
Communes limitrophes de Saint-Georges
Marconne Le Parcq
Sainte-Austreberthe Saint-Georges Vieil-Hesdin
Le Quesnoy-en-Artois Vacqueriette-Erquières

Toponymie[modifier | modifier le code]

Durant la Révolution, la commune porte les noms de Georges-lès-Hesdin et de Georges-sur-Canche[1].

Ses habitants sont appelés les Saint-Georgeois[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Saint-Georges dans son canton et dans l'arrondissement de
Montreuil-sur-Mer.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2014[3] Jacques Truelle    
mars 2014[4],[5],[6] 7 août 2014 Bernard Lemoine   Retraité de la banque
La mairie.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[8].

En 2015, la commune comptait 324 habitants[Note 1], en augmentation de 5,19 % par rapport à 2010 (Pas-de-Calais : +0,77 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
409300388400424414474485451
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
431428436385349354363380341
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
340338322342308293290270269
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
272271293305305266296300321
2015 - - - - - - - -
324--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (25,7 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est égale à la population féminine.

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 50 % d'hommes (0 à 14 ans = 18,7 %, 15 à 29 ans = 13,3 %, 30 à 44 ans = 18,7 %, 45 à 59 ans = 23,3 %, plus de 60 ans = 26 %) ;
  • 50 % de femmes (0 à 14 ans = 16,7 %, 15 à 29 ans = 13,3 %, 30 à 44 ans = 17,3 %, 45 à 59 ans = 27,3 %, plus de 60 ans = 25,4 %).
Pyramide des âges à Saint-Georges en 2007 en pourcentage[10]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,7 
90 ans ou +
0,7 
9,3 
75 à 89 ans
10,0 
16,0 
60 à 74 ans
14,7 
23,3 
45 à 59 ans
27,3 
18,7 
30 à 44 ans
17,3 
13,3 
15 à 29 ans
13,3 
18,7 
0 à 14 ans
16,7 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[11]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Saint-Georges 62.svg

Les armes de la commune se blasonnent ainsi :

D'argent à la croix de gueules.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  2. Nom des habitants de la commune sur habitants.fr.
  3. Camille Gaubert, « À Saint-Georges, la salle des fêtes et l’école sont au centre du bilan du maire Jacques Truelle : Le maire de Saint-Georges Jacques Truelle participe à la vie du conseil municipal depuis 25 ans. Il est devenu maire pour la première fois en 2001. À 74 ans, il décide de raccrocher pour « laisser la place aux jeunes ». », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  4. « Saint-Georges : Bernard Lemoine est élu pour un premier mandat de maire », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  5. « Liste des communes et des maires » [xls], Préfecture du Pas-de-Calais, (consulté le 21 février 2015).
  6. « Saint-Georges – Pour ce premier mandat, « le remplacement du chauffage de l’église va s’imposer » : Comme avec le bilan des maires avant les élections, votre journal lance une nouvelle série consacrée aux projets des maires. À Saint-Georges, Bernard Lemoine entame son premier mandat. », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  7. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  10. « Évolution et structure de la population à Saint-Georges en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 28 août 2010)
  11. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 » [archive du ], sur le site de l'Insee (consulté le 28 août 2010)
  12. « Inscription MH de l'église », notice no PA00108394, base Mérimée, ministère français de la Culture
  13. Tableau général numérique par fonds des archives départementales antérieures à 1790,Impr. Nationale, 1848,[1]