Noyelle-Vion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Noyelle et Vion.

Noyelle-Vion
Noyelle-Vion
Église.
Blason de Noyelle-Vion
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Arras
Canton Avesnes-le-Comte
Intercommunalité Communauté de communes des campagnes de l'Artois
Maire
Mandat
Gérard Nicolle
2014-2020
Code postal 62810
Code commune 62630
Démographie
Population
municipale
287 hab. (2015 en augmentation de 13,44 % par rapport à 2010)
Densité 54 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 17′ 31″ nord, 2° 33′ 02″ est
Altitude Min. 91 m
Max. 148 m
Superficie 5,36 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Noyelle-Vion

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Noyelle-Vion

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Noyelle-Vion

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Noyelle-Vion

Noyelle-Vion est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Noyelle-Vion
Izel-lès-Hameau
Manin Noyelle-Vion Lattre-Saint-Quentin
Beaufort-Blavincourt Avesnes-le-Comte

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Noyelle-Vion dans son canton et dans l'arrondissement d'Arras.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
2001 2008 francine piette socialiste maire
mars 2008 en cours
(au 9 février 2015)
Gérard Nicolle MPF Réélu pour le mandat 2014-2020[1],[2]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[4].

En 2015, la commune comptait 287 habitants[Note 1], en augmentation de 13,44 % par rapport à 2010 (Pas-de-Calais : +0,77 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
418429470470471461446434452
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
437450444408375376385411405
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
356410408370324294292288272
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
244263252265261260250248270
2015 - - - - - - - -
287--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (22,6 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (50,4 % contre 48,4 % au niveau national et 48,2 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 50,4 % d'hommes (0 à 14 ans = 15,2 %, 15 à 29 ans = 16 %, 30 à 44 ans = 25,6 %, 45 à 59 ans = 20,8 %, plus de 60 ans = 22,4 %) ;
  • 49,6 % de femmes (0 à 14 ans = 20,3 %, 15 à 29 ans = 11,4 %, 30 à 44 ans = 23,6 %, 45 à 59 ans = 22 %, plus de 60 ans = 22,7 %).
Pyramide des âges à Noyelle-Vion en 2007 en pourcentage[7]
HommesClasse d’âgeFemmes
1,6 
90 ans ou +
0,8 
6,4 
75 à 89 ans
8,1 
14,4 
60 à 74 ans
13,8 
20,8 
45 à 59 ans
22,0 
25,6 
30 à 44 ans
23,6 
16,0 
15 à 29 ans
11,4 
15,2 
0 à 14 ans
20,3 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[8]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Noyelle-Vion.svg

Les armes de la ville se blasonnent ainsi : de gueules aux trois jumelles d’argent.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Monuments historiques[modifier | modifier le code]

  • Levée de terre sise en bordure de la parcelle A 284 : inscription par arrêté du 26 février 1981.
  • Motte féodale et portion du fossé de l'oppidum (cad. A 285) : inscription par arrêté du 29 mai 1980 et par arrêté du 22 décembre 1980.

Renseignements issus de : Bases de données Ministère de la culture.

Renaud Lagache.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. David Derieux, « « Le bilan des maires » à Noyelle-Vion : le chantier de rénovation de la salle polyvalente va pouvoir commencer : Élu au conseil municipal en 2001, puis au poste de maire en 2008, Gérard Nicolle décidera en début d’année prochaine s’il briguera un deuxième mandat. L’actualité pour le village, c’est d’abord la rénovation de la salle polyvalente, qui s’engage actuellement et doit durer six à huit mois », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  2. « Liste des communes et des maires » [xls], Préfecture du Pas-de-Calais, (consulté le 4 février 2015).
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  7. « Évolution et structure de la population à Noyelle-Vion en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 27 août 2010)
  8. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 » [archive du ], sur le site de l'Insee (consulté le 27 août 2010)