Habarcq

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Habarcq
Le château de Habarcq
Le château de Habarcq
Blason de Habarcq
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Arras
Canton Avesnes-le-Comte
Intercommunalité Communauté de communes des campagnes de l'Artois
Maire
Mandat
Nicolas Capron
2014-2020
Code postal 62123
Code commune 62399
Démographie
Gentilé Habarquois
Population
municipale
679 hab. (2014)
Densité 97 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 18′ 24″ nord, 2° 36′ 41″ est
Altitude Min. 77 m – Max. 136 m
Superficie 7,03 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Habarcq

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Habarcq

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Habarcq

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Habarcq

Habarcq est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Hauts-de-France.

Ses habitants sont appelés les Habarquois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Habarcq
Hermaville Capelle-Fermont Haute-Avesnes
Lattre-Saint-Quentin Habarcq Agnez-lès-Duisans
Noyellette Wanquetin Montenescourt

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Habarcum en 1072, Harbac au XIIe siècle, Hasbarc en 1217, Hasbarch et Hasbaq en 1226, Habarc en 1243, Habarch en 1272, Habarcq en 1443[1].

Selon la forme la plus ancienne, les formes les plus régulièrement attestées et le nom actuel, le toponyme primitif devait être Habarc ou Hasbarc. Il s'agit sans doute d'un nom composé de deux éléments Has- et -barc. Ce dernier semble se retrouver de manière autonome dans Barc (Eure, Barco en 1087-90, Barchus en 1088) et Barques (Seine-Maritime, Barc au XIIe siècle) à Marques.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Habarcq dans son canton et dans l'arrondissement d'Arras.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1989 2014[2] Jean-Paul Accart SE  
avril 2014[3],[4],[5], en cours
(au 16 janvier 2015)
Nicolas Capron    

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[7],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 679 habitants, en augmentation de 1,19 % par rapport à 2009 (Pas-de-Calais : 0,77 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
392 291 339 318 339 361 355 377 401
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
405 409 411 401 404 391 377 359 340
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
355 356 354 376 377 356 362 366 383
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
397 376 374 391 581 609 654 671 679
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (15,4 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (51 % contre 48,4 % au niveau national et 48,2 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 51 % d’hommes (0 à 14 ans = 21,1 %, 15 à 29 ans = 16,7 %, 30 à 44 ans = 23,4 %, 45 à 59 ans = 24,9 %, plus de 60 ans = 14,1 %) ;
  • 49 % de femmes (0 à 14 ans = 21 %, 15 à 29 ans = 16,7 %, 30 à 44 ans = 24 %, 45 à 59 ans = 21,6 %, plus de 60 ans = 16,7 %).
Pyramide des âges à Habarcq en 2007 en pourcentage[10]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90 ans ou +
0,0 
5,0 
75 à 89 ans
7,0 
9,1 
60 à 74 ans
9,7 
24,9 
45 à 59 ans
21,6 
23,4 
30 à 44 ans
24,0 
16,7 
15 à 29 ans
16,7 
21,1 
0 à 14 ans
21,0 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[11]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Habarcq.svg

Les armes de la ville se blasonnent ainsi : fascé d’or et de gueules de huit pièces.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le château[modifier | modifier le code]

Flèche à crochets[modifier | modifier le code]

L'église de Habarcq possède une flèche à crochets, comme certaines églises de communes voisines (Béthonsart, Savy-Berlette, Écoivres, Mont-Saint-Éloi, Hermaville, Mingoval, Servins, Camblain-l'Abbé).

Monuments historiques[modifier | modifier le code]

  • Château attenant à l'église de Habarcq. Façades et toitures : inscription par arrêté du 5 avril 1948.
  • Église : inscription par arrêté du 4 février 1926.

Renseignements issus de : Bases de données Ministère de la culture

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :


Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Comte de Loisne, Dictionnaire topographique du département du Pas-de-Calais comprenant les lieux anciens et modernes, Imprimerie nationale, Paris, 1907, p. 179 - 180 (lire en ligne 267 - 268) [1]
  2. « Habarcq: Jean-Paul Accart, maire, ne se représentera pas : C’est devant un nombreux public et en présence de Michel Seroux, président de la Porte des Vallées, que Philippe Scaillierez, premier adjoint, ouvrait la cérémonie des vœux, vendredi soir dans la salle des fêtes », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  3. « Habarcq: Nicolas Capron va piloter la commune pendant six ans : C’est un Jean-Paul Accart ému qui a procédé à la passation du conseil municipal devant plus de soixante personnes. Il a tenu à remercier son équipe, avec laquelle il a conduit la commune et qu’il a servie durant 31 ans. », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  4. « Liste des communes et des maires » [xls], Préfecture du Pas-de-Calais, (consulté le 16 janvier 2015).
  5. Timothée Brisson, « Projet du maire d’Habarcq: « Accompagner le village dans la modernité en faisant participer la population » : À la tête d’une équipe presque entièrement renouvelée, Nicolas Capron a été élu maire de la commune d’Habarcq lors du scrutin municipal de mars dernier. », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  10. « Évolution et structure de la population à Habarcq en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 16 août 2010)
  11. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 16 août 2010)
  12. Côte S.H.A.T. : 8 Yd 2 785.