Feuchy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Feuchy
La place de la mairie.
La place de la mairie.
Blason de Feuchy
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Arras
Canton Arras-2
Intercommunalité Communauté urbaine d'Arras
Maire
Mandat
Roger Potez
2014-2020
Code postal 62223
Code commune 62331
Démographie
Gentilé Feuchyssois
Population
municipale
1 056 hab. (2014)
Densité 194 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 17′ 38″ nord, 2° 50′ 48″ est
Altitude Min. 46 m
Max. 102 m
Superficie 5,45 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Feuchy

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Feuchy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Feuchy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Feuchy
Liens
Site web feuchy.fr

Feuchy est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais (62) en région Hauts-de-France.

Ses habitants sont appelés les Feuchyssois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Feuchy se situe à quelques kilomètres d'Arras sur l'intersection de sections autoroutières importantes. L'autoroute A1 : axe Paris-Bruxelles, et l'autoroute A26 : Paris-Calais, qui est en fait l'axe Paris-Londres grâce au tunnel sous la Manche. Feuchy et ses environs connaissent donc un développement important depuis quelques années grâce à ces infrastructures. Feuchy accueille une zone industrielle en pleine expansion. Feuchy compte deux écoles .

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Feuchy
Saint-Laurent-Blangy Athies
Tilloy-lès-Mofflaines Feuchy Fampoux
Wancourt Monchy-le-Preux

Histoire[modifier | modifier le code]

Dans la nuit du 22 au 23 décembre 2011, la statue en bronze de 400 kg du monument aux morts de Feuchy, commémorant les morts des deux Guerres mondiales et de celle d'Algérie, est volée[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Feuchy dans son canton et dans l'arrondissement d'Arras.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1977 mars 2001 Roger Potez    
mars 2001 mars 2014 Michaël Machan    
mars 2014[2],[3],[4] en cours
(au 12 janvier 2015)
Roger Potez PS  

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[6],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 1 056 habitants, en augmentation de 2,52 % par rapport à 2009 (Pas-de-Calais : 0,77 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
303 385 380 467 527 518 562 619 595
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
521 549 523 490 534 581 602 577 523
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
542 528 529 590 570 741 645 751 856
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2011 2014
933 915 1 299 1 256 1 198 1 165 1 062 1 051 1 056
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (23,9 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (50,2 % contre 48,4 % au niveau national et 48,2 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 50,2 % d’hommes (0 à 14 ans = 18,4 %, 15 à 29 ans = 17,3 %, 30 à 44 ans = 21 %, 45 à 59 ans = 23,3 %, plus de 60 ans = 20,1 %) ;
  • 49,8 % de femmes (0 à 14 ans = 15,7 %, 15 à 29 ans = 14,7 %, 30 à 44 ans = 20,2 %, 45 à 59 ans = 21,6 %, plus de 60 ans = 27,8 %).
Pyramide des âges à Feuchy en 2007 en pourcentage[9]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90 ans ou +
0,0 
5,3 
75 à 89 ans
9,5 
14,8 
60 à 74 ans
18,3 
23,3 
45 à 59 ans
21,6 
21,0 
30 à 44 ans
20,2 
17,3 
15 à 29 ans
14,7 
18,4 
0 à 14 ans
15,7 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[10]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Feuchy.svg

Les armes de la ville se blasonnent ainsi :

d’or à la croix ancrée de gueules, au chef parti au I du même fretté de douze pièces du champ, au 2) d’argent au lion contourné de sable armé et lampassé aussi de gueules .

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Vaast de l'architecte régional Louis Marie Cordonnier (1854-1940).
  • Monument aux morts et sa statue. Il fut inauguré le et rénové en 2004. La statue réalisée par le sculpteur Jules Déchin avait pris comme modèle sa fille pour symboliser la France, elle tient un drapeau image de la patrie et fait le serment de ne jamais oublier ses morts[11]. La statue de ce monument a été volée dans la nuit du 23 au 24 décembre 2011. Dans la nuit du 28 au 29 décembre, trois suspects sont appréhendés en flagrant délit de vol d'objets religieux par la police, ils sont soupçonnés d'avoir dérobé la statue[12].
  • Un calvaire.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/12/23/97001-20111223FILWWW00417-une-statue-en-bronze-de-400-kilos-volee.php
  2. Benoît Fauconnier, « Feuchy : Roger Potez redevient maire treize ans après sa dernière élection : L’installation du conseil municipal a eu lieu dans une salle bondée, à l’étage de la mairie. Ambiance glaciale entre le maire sortant et son successeur », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  3. « Liste des communes et des maires » [xls], Préfecture du Pas-de-Calais, (consulté le 12 janvier 2015).
  4. « Les projets du maire de Feuchy : un béguinage, la relance des festivités et une mutuelle : Après quatre mandats de 1977 à 2001, Roger Potez avait siégé dans l’opposition puis n’avait pas été réélu. Mais en mars, il a reconquis son siège à la mairie, aux dépens de Michaël Machan. Il fait un tour d’horizon des chantiers entamés ou envisagés. », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  9. « Évolution et structure de la population à Feuchy en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 15 août 2010)
  10. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 15 août 2010)
  11. http://www.feuchy.fr/evenements/actualites.html
  12. http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/12/30/97001-20111230FILWWW00400-3-voleurs-d-objets-religieux.php