Wikipédia:Accueil principal

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Article labellisé du jour

Tristan L'Hermite en 1648, portrait gravé par Pierre Daret pour l'édition originale des Vers héroïques.

François L'Hermite du Solier, dit Tristan L'Hermite ou Tristan, né en au château du Solier, près de Janaillat dans la Marche, mort à Paris le , est un gentilhomme et écrivain français. D'abord page dans l'entourage de Henri de Bourbon-Verneuil, fils naturel du roi Henri IV, puis homme d'épée au service de Louis XIII et de son frère Gaston, duc d'Orléans, il est passé à la postérité comme auteur polygraphe — s'étant illustré comme poète, dramaturge et romancier.

Son nom de plume fait référence à Louis Tristan L'Hermite, qui avait servi les rois de France de Charles VI à Louis XI et que la tradition familiale considérait comme l'un de ses ancêtres, au même titre que Pierre l'Ermite qui prêcha la première croisade populaire au XIe siècle.

Auteur de cinq tragédies, d'une tragi-comédie, d'une comédie et d'une pastorale, de cinq recueils de vers galants, héroïques et religieux, d'un roman et de Lettres mêlées, Tristan aborde tous les genres. La publication des Plaintes d'Acante, en 1633, le révèle comme le successeur de Malherbe et de Théophile de Viau dans le domaine de la poésie amoureuse, élégiaque et lyrique. Le succès remporté en 1636 par sa première pièce de théâtre, La Mariane, où l'acteur Montdory fait sensation avant de jouer Le Cid, l'impose comme l'un des meilleurs auteurs dramatiques autour de Corneille.

Membre de l'Académie française en 1649, Tristan accompagne les débuts de l'Illustre Théâtre de Molière, et offre un grand succès à Madeleine Béjart dans La Mort de Sénèque. Il protège également Quinault, dont il encourage la carrière en proposant les premiers éléments du droit d'auteur.

Son œuvre tombe dans l'oubli avec le triomphe du classicisme. Le XVIIIe siècle des Lumières et le XIXe siècle du romantisme semblent l'ignorer, malgré les influences ou les résonances que son œuvre suggère. Des professeurs, des érudits et des poètes proches du symbolisme redécouvrent Tristan, à partir de 1870, comme « un précurseur de Racine ». La thèse de Napoléon-Maurice Bernardin soutenue en 1895 entraîne la réédition de son roman, Le Page disgracié, ainsi que des nouvelles représentations de ses pièces, dans le cadre de conférences universitaires et mondaines.

En 1955, Amédée Carriat inaugure un courant d'études tristaniennes qui se développe bientôt en Italie, en Allemagne, au Canada et aux États-Unis. L'association Les Amis de Tristan L'Hermite, créée en 1979, assure une diffusion des travaux entrepris en littérature française du XVIIe siècle autour de l'écrivain creusois. Antoine Adam voit en Tristan « la plus noble figure de poète que puisse nous offrir l'époque de Louis XIII ».

La Mort de Sénèque est reprise à la Comédie-Française en 1984. Tristan est présent dans trois anthologies de la Bibliothèque de la Pléiade, à partir de 1986, pour son œuvre dramatique, romanesque et poétique. Ses œuvres complètes sont publiées en 2002. Le Page disgracié est inscrit au programme de l'agrégation de lettres modernes en 2013.

Solitaire, indépendant — poète mélancolique, nostalgique et passionné des amours, de la nuit et du rêve — son œuvre la plus célèbre, Le Promenoir des deux amants, a été mise en musique par Debussy sous la forme de trois mélodies pour chant et piano, publiées sous le même titre en 1910.

Actualités

De pastorie in Nuenen in het voorjaar.

Événements en cours : Pandémie de Covid-19 · Invasion de criquets en Afrique de l'Est · Épidémie de dengue · Hirak (Algérie) · Crise présidentielle au Venezuela · Épidémie Ebola au Kivu · Guerre civile yéménite · Guerre civile syrienne


Nécrologie : Henri Madelin, Valeriu Muravschi (· Christian Bonnet, Robert Chaudenson, Jean-Laurent Cochet, Allen Garfield, John Prine, Donato Sabia, Hal Willner (· Radomir Antić, Helène Aylon, Josep Maria Benet i Jornet, Marcel Boillat, Marc Chardonnens, Alfonso Cortina, James Drury, Al Kaline, Jacques Le Brun, Claude Le Pen, Fred Singer, Mark Steiner (· Jean-Guy Astresses, Honor Blackman, Margaret Burbidge, André Cristol, Shirley Douglas, Mahmoud Jibril, Pentti Linkola, John Lucas, Doug Morgan, George Ogilvie, Michel Parisse, Lucien Schmitthäusler ()

Le saviez-vous ?

Présentation

Wikipédia est un projet d’encyclopédie collective en ligne, universelle, multilingue et fonctionnant sur le principe du wiki. Ce projet vise à offrir un contenu librement réutilisable, objectif et vérifiable, que chacun peut modifier et améliorer.

Wikipédia est définie par des principes fondateurs. Son contenu est sous licence Creative Commons BY-SA. Il peut être copié et réutilisé sous la même licence, sous réserve d'en respecter les conditions. Wikipédia fournit tous ses contenus gratuitement, sans publicité, et sans recourir à l'exploitation des données personnelles de ses utilisateurs.

Les rédacteurs des articles de Wikipédia sont bénévoles. Ils coordonnent leurs efforts au sein d'une communauté collaborative, sans dirigeant.

Aujourd'hui, Wikipédia en français compte :
2 199 111
articles
20 109
contributeurs enregistrés actifs

Comment contribuer ?

Chacun peut publier immédiatement du contenu en ligne, à condition de respecter les règles essentielles établies par la Fondation Wikimedia et par la communauté ; par exemple, la vérifiabilité du contenu, l'admissibilité des articles et garder une attitude cordiale.

De nombreuses pages d’aide sont à votre disposition, notamment pour créer un article, modifier un article ou insérer une image. N’hésitez pas à poser une question pour être aidé dans vos premiers pas, notamment dans un des projets thématiques ou dans divers espaces de discussion.

Les pages de discussion servent à centraliser les réflexions et les remarques permettant d’améliorer les articles.

Éphéméride du 8 avril

Image labellisée du jour

Le phare de Cordouan à l'embouchure de la Gironde, lithographie de Charles Mercereau réalisée entre 1853 et 1876. (définition réelle 2 344 × 3 132)
Le phare de Cordouan à l'embouchure de la Gironde, lithographie de Charles Mercereau réalisée entre 1853 et 1876.
(définition réelle 2 344 × 3 132)