Wikipédia:Accueil principal

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Article labellisé du jour

Jean-Baptiste Colbert, ministre de Louis XIV entre 1661 et 1683, et acteur majeur de l'industrialisation du Royaume de France.

Les manufactures royales en France désignent un ensemble de lieux de fabrication développés dans le royaume de France aux XVIIe et XVIIIe siècles en bénéficiant d'un appui de la monarchie sous forme d'aides financières, d'aide au transfert de technologies, de commandes publiques, et de mesures protectionnistes comme l'octroi de monopoles temporaires.

Elles sont généralement associées aux politiques de Jean-Baptiste Colbert, l'un des principaux ministres de Louis XIV entre 1661 et 1683, bien qu'en réalité, la première date du règne d'Henri IV, qui crée la manufacture des Gobelins en 1601 alors qu'il est confronté au défi de relancer l'économie du royaume après les guerres de religion.

Mais ce type de projet reste marginal dans la première moitié du XVIIe siècle, et c'est bien Colbert qui, soixante ans plus tard, construit une véritable politique industrielle d'État, contribuant à créer plusieurs manufactures dans le textile, la sidérurgie, la céramique, le tabac et la verrerie, dont la plus célèbre est la manufacture des glaces de miroirs qui équipe la galerie des Glaces du château de Versailles de 1678 à 1684.

Au XVIIIe siècle, la croissance du nombre de manufactures se poursuit dans un climat favorable à la diffusion des connaissances, marqué par la publication de la première « Encyclopédie » par Denis Diderot et Jean Le Rond d'Alembert, et des « Descriptions des arts et métiers » par l'Académie royale des sciences (fondée par Colbert).

Si l'héritage historique des politiques industrielles de Colbert et de ses successeurs est majeur, avec plusieurs grandes entreprises françaises issues d'anciennes manufactures royales (comme Saint-Gobain, Balsan ou Baccarat), leur impact à long terme sur le développement économique de la France est controversé.

Certains économistes et historiens considèrent cet interventionnisme comme inefficace, voire néfaste, par rapport au libéralisme économique en place à la même époque en Grande-Bretagne, où commence la révolution industrielle à la fin du XVIIIe siècle. D'autres font l'éloge de ces mesures protectionnistes et appellent à s'en inspirer, dans un contexte de forte désindustrialisation de la France depuis la fin du XXe siècle.

Le saviez-vous ?

Présentation

Wikipédia est un projet d’encyclopédie collective en ligne, universelle, multilingue et fonctionnant sur le principe du wiki. Ce projet vise à offrir un contenu librement réutilisable, objectif et vérifiable, que chacun peut modifier et améliorer.

Wikipédia est définie par des principes fondateurs. Son contenu est sous licence Creative Commons BY-SA. Il peut être copié et réutilisé sous la même licence, sous réserve d'en respecter les conditions. Wikipédia fournit tous ses contenus gratuitement, sans publicité, et sans recourir à l'exploitation des données personnelles de ses utilisateurs.

Les rédacteurs des articles de Wikipédia sont bénévoles. Ils coordonnent leurs efforts au sein d'une communauté collaborative, sans dirigeant.

Aujourd'hui, Wikipédia en français compte :
2 304 130
articles
23 176
contributeurs enregistrés actifs

Comment contribuer ?

Chacun peut publier immédiatement du contenu en ligne, à condition de respecter les règles essentielles établies par la Fondation Wikimedia et par la communauté ; par exemple, la vérifiabilité du contenu, l'admissibilité des articles et garder une attitude cordiale.

De nombreuses pages d’aide sont à votre disposition, notamment pour créer un article, modifier un article ou insérer une image. N’hésitez pas à poser une question pour être aidé dans vos premiers pas, notamment dans un des projets thématiques ou dans divers espaces de discussion.

Les pages de discussion servent à centraliser les réflexions et les remarques permettant d’améliorer les articles.

Éphéméride du 28 février

Image labellisée du jour

Le tableau La Bohémienne endormie d'Henri Rousseau, 1897, conservé au Museum of Modern Art à New York. (définition réelle 5 411 × 3 457)
Le tableau La Bohémienne endormie d'Henri Rousseau, 1897, conservé au Museum of Modern Art à New York.
(définition réelle 5 411 × 3 457)