Affringues

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Affringues
Affringues
Le monument aux morts et l'église Saint-Léger.
Blason de Affringues
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Saint-Omer
Canton Lumbres
Intercommunalité Pays de Lumbres
Maire
Mandat
Isabelle Pourchel
2014-2020
Code postal 62380
Code commune 62010
Démographie
Gentilé Affringuois
Population
municipale
213 hab. (2015 en diminution de 1,84 % par rapport à 2010)
Densité 76 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 41′ 23″ nord, 2° 04′ 27″ est
Altitude Min. 52 m
Max. 158 m
Superficie 2,81 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Affringues

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Affringues

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Affringues

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Affringues

Affringues est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes d’Affringues
Seninghem Bayenghem-lès-Seninghem Lumbres
Seninghem Affringues Elnes
Nielles-lès-Bléquin Wismes Wismes

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes[1],[2] Hafferdinges vers 1182[3], Harfrenges ou Arfrenges en 1186[4], Alverdinga en 1191, Harfredinges en 1197, Rafringhe en 1369, Affranghes en 1559, Affrinque en 1793, Affrinques en 1801.

Hafferdingen en flamand[5].

D'un nom de personne germanique Harifrid[6] ou Harfridus[7] suivi du suffixe germanique -ingen, francisé en -ingues. Le toponyme désigne donc une communauté de personnes, Affringues signifie donc les « gens de Hanfrid »[8].

Histoire[modifier | modifier le code]

Affringues, qui relevait du château de Seninghem en tant que terre féodale, faisait également partie du bailliage de Saint-Omer en 1789 et suivait la coutume d'Artois[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Affringues dans son canton et dans l'arrondissement de Saint-Omer.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1989 2014 Françoise Huguet PS  
2014[9],[10] en cours
(au 10 novembre 2014)
Isabelle Pourchel PS Assistante parlementaire

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[11]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[12].

En 2015, la commune comptait 213 habitants[Note 1], en diminution de 1,84 % par rapport à 2010 (Pas-de-Calais : +0,77 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
152174170168160172173161170
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
162136120127135145148150125
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
130128131127134125113123123
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
129123145166219203217219209
2015 - - - - - - - -
213--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2006[13].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (16,4 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (51,1 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 48,9 % d’hommes (0 à 14 ans = 11,2 %, 15 à 29 ans = 22,4 %, 30 à 44 ans = 17,8 %, 45 à 59 ans = 36,4 %, plus de 60 ans = 12,1 %) ;
  • 51,1 % de femmes (0 à 14 ans = 20,5 %, 15 à 29 ans = 16,1 %, 30 à 44 ans = 17 %, 45 à 59 ans = 25,9 %, plus de 60 ans = 20,5 %).
Pyramide des âges à Affringues en 2007 en pourcentage[14]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90 ans ou +
0,9 
6,5 
75 à 89 ans
9,8 
5,6 
60 à 74 ans
9,8 
36,4 
45 à 59 ans
25,9 
17,8 
30 à 44 ans
17,0 
22,4 
15 à 29 ans
16,1 
11,2 
0 à 14 ans
20,5 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[15]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Manoir de Lanoy (1593).
  • Église Saint-Léger (1881).
  • Monument aux morts.
  • Monts d'Affringues.
  • Vallée du Bléquin.
les Monts d'Affringues
les Monts d'Affringues

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes d'Affringues

Les armes d'Affringues se blasonnent ainsi :

D’argent à la fasce accompagnée en chef d’’une fleurs de lys et en pointe d’un coq, le tout de sinople.[16].

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Loisne, Dictionnaire topographique du département du Pas-de-Calais, 1907.
  2. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. Dans une charte de Saint-Bertin.
  4. Dans le cartulaire Sithiense.
  5. Noms de Communes Françaises et Belges en Langue Flamande
  6. Stéphane Gendron - Les noms des lieux en France: essai de toponymie - Page 120.
  7. Ernest Nègre - Toponymie générale de la France: Tome 2, Formations non-romanes - Page 784 - (ISBN 2600001336).
  8. René Lesage, « Répertoire étymologique des noms de lieux du Haut-Pays et des régions alentours (Audomarois, Ternois Ouest, Hesdinois) », Bulletin Historique du Haut-Pays n° 59-60, Comité d'histoire du Haut-Pays 2000, p. 179.
  9. « Liste des communes et des maires » [xls], Préfecture du Pas-de-Calais, (consulté le 10 novembre 2014)
  10. Marie Jansana, « Les projets des maires : à Affringues, la priorité d’Isabelle Pourchel est de renforcer les liens », La Voie du Nord,‎ (lire en ligne).
  11. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  12. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  14. « Évolution et structure de la population à Affringues en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 6 août 2010)
  15. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 6 août 2010)
  16. Banque du Blason