Liste des phares de France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dunkerque : le plus haut de 1er ordre et le plus septentrional de France.

Cette liste recense les phares et quelques-uns des feux balisant les côtes de France.

Pour le Ministère de la Culture, le phare est « une tour construite sur un point de la côte, à l'extrémité d'une jetée, sur une île, et portant une lanterne servant à guider les navires » (thesaurus de la Base Mérimée du Ministère de la Culture). Cette définition se rapproche de celle de l'Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers de Diderot et d'Alembert pour qui le phare est une « tour construite à l'entrée des ports ou aux environs, laquelle par le moyen des feux qu'on y tient allumés, servent sur mer à guider pendant la nuit ceux qui approchent des côtes ».
Pour l’administration chargée des phares, aujourd'hui le Ministère de l’Écologie le phare est défini par une combinaison de critères à satisfaire partiellement (trois critères sur quatre) : une fonction d’atterrissage, qualité des phares qui permettent d’identifier la côte quand on arrive du grand large ; une hauteur ou une portée minimale (20 mètres, 20 milles nautiques) ; la présence d’un ensemble bâti, en particulier des logements de gardiens.
Le Service des phares et balises recense ainsi 150 grands phares sur les côtes françaises, métropole et outre-mer, dont 25 en pleine mer[1]. Le plus ancien phare attesté sur le territoire actuel de la France est la Tour d'Ordre à Boulogne-sur-Mer[2]. Le plus haut est le phare de l'Île Vierge avec une hauteur de 82,5 m[3].

Phares de la mer du nord[modifier | modifier le code]

Nord[modifier | modifier le code]

Phares de la Manche[modifier | modifier le code]

Pas-de-Calais[modifier | modifier le code]

Calais.

Somme[modifier | modifier le code]

Seine-Maritime[modifier | modifier le code]

Eure[modifier | modifier le code]

Calvados[modifier | modifier le code]

Phare de Ouistreham.

Manche[modifier | modifier le code]

Phare de Gatteville (Manche).

Ille-et-Vilaine[modifier | modifier le code]

Phare de la Balue à Saint-Malo.

voir Liste des phares d'Ille-et-Vilaine

Côtes-d'Armor[modifier | modifier le code]

Phare de Bodic.

voir Liste des phares des Côtes-d'Armor

Finistère[modifier | modifier le code]

(liste classant les phares en suivant le littoral en partant des Côtes-d'Armor vers la Mer d’Iroise)

Phares de l’Atlantique[modifier | modifier le code]

Finistère[modifier | modifier le code]

Phare de Nividic à Ouessant.
Phare Saint Mathieu.
Phare du Millier.
Phare de la Vieille (Raz de Sein).

Pour les situer voir : Liste des phares du Finistère
(liste classant les phares du large vers la côte puis en suivant le littoral en partant de la mer d’Iroise vers le Morbihan)

Morbihan[modifier | modifier le code]

Phare de Pen-Men.

Loire-Atlantique[modifier | modifier le code]

Vendée[modifier | modifier le code]

Phare de La Chaume (Tour d'Arundel).

Charente-Maritime[modifier | modifier le code]

Le Phare de la Coubre est le phare le plus élevé de la côte charentaise.

Gironde[modifier | modifier le code]

Phare de Cordouan (Gironde).

Landes[modifier | modifier le code]

Pyrénées-Atlantiques[modifier | modifier le code]

Phares de la Méditerranée[modifier | modifier le code]

Pyrénées-Orientales[modifier | modifier le code]

Aude[modifier | modifier le code]

Phare de Port Leucate.

Hérault[modifier | modifier le code]

Gard[modifier | modifier le code]

Bouches-du-Rhône[modifier | modifier le code]

Phare de Faraman.

Var[modifier | modifier le code]

Alpes-Maritimes[modifier | modifier le code]

Phare de Nice.

Corse[modifier | modifier le code]

Phare de la Madonetta à Bonifacio.

Phares d'Outre-Mer[modifier | modifier le code]

Guadeloupe[modifier | modifier le code]

Guyane[modifier | modifier le code]

Martinique[modifier | modifier le code]

Phare Amédée.

Nouvelle-Calédonie[modifier | modifier le code]

Polynésie française[modifier | modifier le code]

Phare de Mahina.

Réunion[modifier | modifier le code]

Saint-Barthélemy[modifier | modifier le code]

Saint-Pierre-et-Miquelon[modifier | modifier le code]

Par hauteur[modifier | modifier le code]

Cette liste regroupe les phares de plus de 25 m de hauteur. Ce classement n'est qu'indicatif, la hauteur de certains phares variant suivant les sources.

Nom Mise en service Hauteur (en mètres) Portée (en milles) Visitable Observations[4]
Phare de Dunkerque 1842 63 26 Oui Taille générale 63 m.

Hauteur de la focale : 60 m.

276 marches.

Feu de Saint Pol 1939 36 18 Oui
Phare de Calais 1848 55 23,5 Oui Taille générale : 55 m.

Hauteur de la focale : 51,3 m.

Phare du cap Gris-Nez 1957 31 29 Non
Phare du Touquet 1949 57,6 25 Oui Taille générale : 57,6 m.
Phare de Berck 1950 44,5 24 Non Taille générale : 45 m.
Phare d'Ault 1951 28 17 Non Taille générale : 28 m.

Hauteur de la focale : 25, 10 m.

Phare de Cayeux 1951 28 19 Non Taille générale : 35 m .

Plan focal : 29, 85 m.

Phare d'Ailly 1958 24 24,5 Oui Taille générale : 20 m.

Hauteur de la focale : 16, 90 m.

Phare d'Antifer 1955 37,90 23,7 Non Taille générale : 34 m.

Hauteur de la focale : 23, 50 m.

Phare de la Hève 1951 32 23,7 Non Taille générale : 32, 15 m.
Phare de Fatouville 1850 32 Éteint depuis 1907 Non
Phare de Ouistreham 1905 38,2 16 Oui Taille générale : 38, 20 m.

Hauteur de la focale 34, 80 m.

Phare de Gatteville 1835 74,75 29 Oui Taille générale : 74, 75 m.

365 marches.

Phare du Cap Lévi 1947 28 20 Non Taille générale : 28 m.

Hauteur de la focale 26 m.

Phare de la Hague 1837 52 19 Non Taille générale : 52 m.

Hauteur de la focale : 47 m.

Phare de la Pierre-de-Herpin 1882 24 17 Non Taille générale : 23, 77 m.

Hauteur de la focale : 24, 50 m.

Phare de la Balue 1948 37,5 25 Non Taille générale : 37, 46 m.

Hauteur de la focale : 36, 60 m.

Phare du Cap Fréhel 1950 32,85 29 Oui Taille générale : 32, 85 m.

Hauteur de la focale : 30 m.

Phare du Grand Léjon 1881 29,8 18 Non Taille générale : 29, 80 m.
Phare des Roches-Douvres 1954 58 24 Non Taille générale : 64, 20 m.

Hauteur de la focale : 62 m.

Phare des Héaux de Bréhat 1840 57 15 Non Taille générale : 56, 60 m.
Phare de Roscoff 1934 24 15 Oui Taille générale : 24 m.

Hauteur de la focale : 21, 90 m.

Phare de l'Île de Batz 1936 42,6 23 Oui Taille générale : 42, 60 m.

Hauteur de la focale : 37, 95 m.

Phare de l'Île Vierge 1902 82,5 27 Oui Taille générale : 82, 50 m.

hauteur de la focale 75 m.

Phare de Lanvaon 1868 27 13,5 Non Taille générale : 27 m.

Hauteur de la focale : 20, 10 m.

Phare du Four 1874 28 24,5 Non Taille générale : 27, 10 m.

Hauteur de la focale : 25 m.

Phare du Stiff 1695 32,4 24 Oui Taille générale : 32, 40 m.

Hauteur de la focale 28, 20 m.

Phare du Créac'h 1863 54,85 32 Non Taille générale : 54, 85 m.

Hauteur de la focale : 50 et 47 m.

Phare de Nividic 1936 35,55 10 Non Taille générale : 35, 55 m.

Hauteur de la focale : 32, 70 m.

Phare de Kéréon 1916 48 17 Non Taille générale : 47, 25 m.

Hauteur focale : 40, 95 m.

Phare de la Jument 1911 47 22 Non Hauteur focale : 42, 65 m.
Phare de Pierres Noires 1871 28 19,5 Non Taille générale : 28 m.

Hauteur de la focale : 25 m.

Phare de Trézien 1894 37,2 23 Oui Taille générale : 37, 20 m.

Hauteur de la focale : 35, 06 m.

Phare de Saint-Mathieu 1835 37 29 Oui Taille générale : 37 m.

Hauteur du plan focal : 34 m.

Phare du Petit Minou 1848 26 19 Non Taille générale : 24 m.

Hauteur de la focale : 24 m.

Phare du Portzic 1848 35 20 Non Taille générale : 35 m.

Hauteur de la focale : 33 m.

Phare de l'Île de sein 1951 52,9 29 Oui Taille générale : 51 m.

Hauteur de la focale : 46, 90 m.

Phare d'Ar-Men 1881 33,5 23 Non Taille générale : 37 m.

Hauteur de la focale : 33, 50 m.

Phare de la Vieille 1887 26,9 18 Non Taille générale : 26, 90 m.

Hauteur focale 23, 90 m.

Phare d'Eckmülh 1897 60 23,5 Oui Taille générale : 64, 80 m.
Phare de Bénodet 1848 38,91 14,5 Non
Phare de Penfret 1837 24,25 Taille générale : 24, 10 m.

Hauteur focale : 22 m.

Phare de Pen-Men 1839 27,66 29 Non Taille générale : 27, 60 m.

Hauteur de la focale : 23, 50 m.

Phare des Birvideaux 1934 29,40 Non
Phare de Goulphar 1836 52,25 27 Oui Taille générale : 52, 25 m.

Hauteur de la focale : 47, 25 m.

Phare de Port-Maria 1892 24,8 14 Non Taille générale : 24, 80 m.

Hauteur de la focale : 22, 50 m.

Phare des Grands Cardinaux 1875 27 12,5 Non Taille générale : 27 m.

Hauteur focale : 24, 80 m.

Phare de la Banche 1865 26,5 15 Non Taille générale : 30, 30 m.

Hauteur de la focale : 26, 50.

Phare du Grand-Charpentier 1888 25,4 14 Non Taille générale : 27, 60 m.

Hauteur de la focale : 25, 40 m.

Phare de Kerlédé 1897 26 Éteint en 1981 Oui
Phare du Pilier 1876 34 29 Non Taille générale : 34 m

Hauteur focale 30, 20 m

Phare de l'Île d'Yeu 1950 37,5 23,5 Oui Taille générale : 37, 5 m.

Hauteur de la focale : 36 m.

Phare des Barges 1861 24,81 13,5 Non Taille générale : 31, 30 m.

Hauteur de la focale : 29, 25 m.

Phare de la Chaume 1855 27,5 Non Taille générale : 27, 50 m.

Hauteur de la focale : 25, 60 m.

Phare de l'Armandèche 1968 39 23 Non Taille générale : 39 m.

Hauteur de la focale : 35, 8 m.

Phare des Baleines 1854 57 Oui Taille générale : 54 m.

Hauteur de la focale : 51, 30 m.

Phare de Chauveau 1842 30,7 15 Non Taille générale : 27, 3 m.

Hauteur de la focale : 23 m.

Phare du Quai Valin 1852 24 14 Non Taille générale : 27, 3 m.

Hauteur de la focale : 23 m.

Phare de l'Île d'Aix 25,3 24 Non
Phare de Chassiron 1836 46 28 Oui Taille générale : 46, 20 m.

Hauteur moyenne : 43 m.

Phare de la Coubre 1905 64 28 Oui Taille générale : 64 m.

Hauteur de la focale : 58 m.

Phare de la Palmyre 36,2 27 Non
Phare de Terre-Nègre 1838 26,64 18 Taille générale : 25 m

Hauteur de la focale : 23, 60 m.

Phare de Vallières 1901 36 Éteint le 28 juin 1969 Oui
Phare de Cordouan 1611 67,5 22 Oui Taille générale : 67, 50 m.

Hauteur focale : 63 m.

Phare de Grave 1860 29,2 19 Oui Taille générale : 27 m.

Hauteur focale : 25 m.

Phare d'Hourtin 1863 27 21,5 Taille générale : 27 m.

Hauteur de la focale 23, 60 m.

Phare du Cap-Ferret 1947 52 22,5 Oui Taille générale : 52, 10 m.

Hauteur de la focale : 50 m.

Phare de Contis 1863 39 23 Oui Taille générale : 41, 5 m.

Hauteur de la focale : 39 m.

Phare de Biarritz 1832 47,05 26 Oui Taille générale : 47, 05.

Hauteur de la focale : 44 m.

Phare de Béar 1905 27 30 Non Taille générale : 27, 01 m.

Hauteur de la focale : 22, 96 m.

Phare du môle Saint-Louis 1949 15 Taille générale : 33, 55 m.

Hauteur de la focale : 29, 8 m.

Phare du Mont Saint-Clair 1903 23 29 Non Taille générale : 23 m.

Hauteur de la focale : 18, 90 m.

Phare de l'Espiguette 1869 27 24 Taille générale : 27, 40 m.

Hauteur de la focale : 25, 25 m.

Phare de Beauduc 1903 25 17 Non Taille générale : 27, 20 m.

Hauteur focale : 25 m.

Phare de Faraman 1892 43,3 27,5 Non Taille générale : 43, 30 m.

Hauteur de la focale : 38, 70 m.

Phare du Fort de Bouc 1840 28,5 13 Oui Taille générale : 28, 50 m.

Hauteur focale : 26, 20 m.

Phare de Cap Couronne 1959 33 20 Non Taille générale : 33 m.

Hauteur de la focale : 29, 15 m.

Phare de Saint-Gervais 1978 46,5 25 Non Taille générale : 46, 50 m.

Hauteur focale : 41, 50 m.

Phare du Planier 1959 66,37 23 Non Taille générale : 66, 37 m.

Hauteur de la focale : 62, 50 m.

Phare du Cap Camarat 1832 25,3 26 Non Taille générale : 25, 10 m.

Hauteur de la focale : 20, 50 m.

Phare de la Garoupe 1948 29,5 32 Taille générale : 29, 05 m.

Hauteur de la focale : 24, 50 m.

Phare du Cap Ferrat 1952 34 Non Taille générale : 34 m.

Hauteur de la focale 32 m.

Phare de la Giraglia 1848 25,8 26 Non Taille générale : 25, 80 m.

Hauteur de focale : 22, 20 m

Phare d'Alistro 1864 27 23 Non Taille générale : 29, 30.

Hauteur de la focale 25 m.

Phare de l'Îlet Cabrits 1929 27 Non
Phare de la Pointe des Nègres 1855 28 Non
Phare Amédée 1865 56 24,5 Oui
Phare de la Pointe Vénus 1867 32 14 Non

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Xavier Mével, Phares de France, Douarnenez, Édition du Chasse-Marée, , 162 p. (ISBN 978-2-298-00048-1)
  • René Gast (ill. Jean Guichard), Tous les phares de France, Rennes, Éditions Ouest-France, , 144 p. (ISBN 978-2-7373-4681-1)
  • Stéphane Mahieu, Autour des phares de Méditerranée, éditions Vagnon, Paris, 2013, 180 p.
  • Montron Enguerran, Montron Yves, Les phares, Editions Jean-Paul Gisserot, , 32 p.
  • Francis Dreyer, Jean-Christophe Fichou, L'histoire de tous les phares de France, Ouest-France, , 316 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Vincent Guigueno, exposition « Phares » du 7 mars au 4 novembre 2012 au Musée national de la Marine.
  2. Xavier Mével, op. cité, p. 15
  3. Site de la DIRM NAMO
  4. « les grands phares du littoral de France : visite guidée », sur www.culture.gouv.fr (consulté le 27 septembre 2016)