Polincove

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Polincove
Polincove
La mairie.
Blason de Polincove
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Calais
Intercommunalité Communauté de communes de la Région d'Audruicq
Maire
Mandat
Thierry Rouze
2020-2026
Code postal 62370
Code commune 62662
Démographie
Population
municipale
864 hab. (2019 en augmentation de 6,67 % par rapport à 2013)
Densité 182 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 51′ 05″ nord, 2° 05′ 32″ est
Altitude Min. 1 m
Max. 21 m
Superficie 4,75 km2
Type Commune rurale
Unité urbaine Audruicq
(banlieue)
Aire d'attraction Dunkerque
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Marck
Législatives Septième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Polincove
Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais
Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Polincove
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Polincove
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Polincove
Liens
Site web polincove.fr

Polincove est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Polincove est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[1],[2],[3]. Elle appartient à l'unité urbaine d'Audruicq, une agglomération intra-départementale regroupant 4 communes[4] et 9 666 habitants en 2017, dont elle est une commune de la banlieue[5],[6].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Dunkerque dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 66 communes, est catégorisée dans les aires de 200 000 à moins de 700 000 habitants[7],[8].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (92,7 % en 2018), néanmoins en diminution par rapport à 1990 (94,5 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (85,2 %), zones agricoles hétérogènes (7,5 %), zones urbanisées (7,4 %)[9].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[10].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom Polincove est d'origine néerlandaise et signifie "ferme de Paul".
Pollinkhove en flamand[11].

Histoire[modifier | modifier le code]

Polincove était une propriété des comtes de Boulogne, qui le donnent en 1152 aux moines de Muncq-Nieurlet, qui y bâtissent une première église.

Vers 1170, Henry de Seltun, (territoire sur Polincove), est témoin de la ratification faite par Baudouin II de Guînes, en présence de tous les barons du comté de Guînes, du don fait par Clément d'Autingehem, (Autingues), pair des seigneurs d'Ardres, à l'abbaye Saint-Médard d'Andres, d'un tiers de la dîme de Suaueque (Zouafques), tenue en fief d'Arnould d'Ardres [12]. Il est également témoin à la même période de la caution apportée par Baudouin II à la même abbaye lors d'un arrangement passé avec les gens du pays de Bredenarde[13].

Vers 1174, Mahaut de Saint-Omer, épouse de Guillaume de Seltun fait des donations à l'abbaye de Clairmarais[13].

Vers 1200, Siger de Guînes, fils de Baudouin II de Guînes épouse Adelis, fille d'Henry, seigneur de Seltun[14].

En 1273, la dame de Seltun à Polinchove est un des treize barons du comté de Guînes, la seigneurie de Seltun étant par ailleurs une des douze pairies du comté[15]

Le , durant la guerre franco-espagnole le village fut l'enjeu d'un combat appelé combat de Polincove.

L'église actuelle date de 1811.

Par arrêté préfectoral du , la commune est détachée le de l'arrondissement de Saint-Omer pour intégrer l'arrondissement de Calais[16].

Polincove est un village de 850 habitants, un petit village paisible avec notamment un camping et le très célèbre complexe sportif de l'US Polincove

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Polincove dans son canton et dans l'arrondissement de Saint-Omer
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
avant 1981 ? Jules Delattre    
1995 2014[17] Yves Beugnet    
2014[18],[19] En cours
(au 15 février 2015)
Thierry Rouzé   Cadre à la B.N.P.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[20]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[21].

En 2019, la commune comptait 864 habitants[Note 3], en augmentation de 6,67 % par rapport à 2013 (Pas-de-Calais : 0 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
369366459507497518548572580
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
562528517507568592608612605
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
583556535517479457503497465
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2006 2010
439395389416453560699700787
2015 2019 - - - - - - -
832864-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[22] puis Insee à partir de 2006[23].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

En 2018, le taux de personnes d'un âge inférieur à 30 ans s'élève à 37,2 %, soit au-dessus de la moyenne départementale (36,7 %). À l'inverse, le taux de personnes d'âge supérieur à 60 ans est de 20,3 % la même année, alors qu'il est de 24,9 % au niveau départemental.

En 2018, la commune comptait 432 hommes pour 427 femmes, soit un taux de 50,29 % d'hommes, légèrement supérieur au taux départemental (48,50 %).

Les pyramides des âges de la commune et du département s'établissent comme suit.

Pyramide des âges de la commune en 2018 en pourcentage[24]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ou +
0,9 
3,9 
75-89 ans
4,9 
16,7 
60-74 ans
14,1 
22,6 
45-59 ans
23,8 
19,2 
30-44 ans
19,2 
17,8 
15-29 ans
14,4 
19,6 
0-14 ans
22,7 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2018 en pourcentage[25]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,5 
90 ou +
1,5 
5,4 
75-89 ans
8,9 
15,9 
60-74 ans
17,3 
20,2 
45-59 ans
19,4 
19,1 
30-44 ans
18,2 
18,6 
15-29 ans
16,3 
20,3 
0-14 ans
18,3 

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Léger de 1811. Dans l'église, une statue de saint Antoine ermite est monument historique à titre d'objet. Les vitraux, signés Bazin, sont de 1882. Un confessionnal et la chaire à prêcher sont en bois sculpté.
  • Chapelle de la Vierge Marie.
  • Le monument aux morts de la commune et une plaque dans l'église commémorent les morts des guerres de 1914-1918, 1939-1945 et d'Indochine
  • Deux moulins, une brasserie, une tuilerie et un séchoir à chichorée sont sur la Base Inventaire du patrimoine.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Polincove.svg

Les armes de la commune se blasonnent ainsi :

d’azur à la croix ancrée d’or surmontée d’un lambel du même.


Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé, en , celle d'aire urbaine afin de permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  2. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  3. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  4. « Unité urbaine 2020 d'Audruicq », sur https://www.insee.fr/ (consulté le ).
  5. « Base des unités urbaines 2020 », sur www.insee.fr, (consulté le ).
  6. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le ).
  7. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Dunkerque », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques (consulté le ).
  8. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le ).
  9. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  10. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  11. Centre de Recherche généalogique Flandre-Artois
  12. André Du Chesne, Histoire généalogique des maisons de Guines, d'Ardres, de Gand et de Coucy et de quelques autres familles illustres, Paris, 1632, p. 68, lire en ligne.
  13. a et b A. du Chesne, option citée, p. 69.
  14. A. Duchene, option citée, p. 76.
  15. P. Feuchère, « Pairs de principauté et pairs de château. Essai sur l'institution des pairies en Flandre. Étude géographique et institutionnelle », dans Revue belge de Philologie et d'Histoire, Année 1953, Tome 31, fascicule 4, p. 981, lire en ligne.
  16. « Arrêté préfectoral portant modification des limites territoriales des arrondissements du Pas-de-Calais - Recueil des actes administratifs », sur http://www.pas-de-calais.gouv.fr/, (consulté le ).
  17. « Yves Beugnet nommé maire honoraire de Polincove », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  18. Jean-Marc Szuba, « Les nouveaux maires : à Polincove, Thierry Rouzé, 53 ans, cherche le consensus : À Polincove, dans le sillage d’Yves Beugnet, Thierry, 53 ans, cadre à la BNP, insiste sur le travail d’équipe et l’investissement des élus », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  19. « Liste des communes et des maires » [xls], Préfecture du Pas-de-Calais, (consulté le ).
  20. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  21. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  22. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  23. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.
  24. Insee, « Évolution et structure de la population en 2018 - Commune de Polincove (62662) », (consulté le ).
  25. Insee, « Évolution et structure de la population en 2018 - Département du Pas-de-Calais (62) », (consulté le ).