Coupelle-Vieille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vieille.

Coupelle-Vieille
Coupelle-Vieille
Blason de Coupelle-Vieille
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Montreuil
Canton Fruges
Intercommunalité Communauté de communes du Haut Pays du Montreuillois
Maire
Mandat
Léonce Duhamel
2014-2020
Code postal 62310
Code commune 62247
Démographie
Gentilé Coupellois
Population
municipale
607 hab. (2016 en augmentation de 5,38 % par rapport à 2011)
Densité 41 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 31′ 31″ nord, 2° 06′ 02″ est
Altitude Min. 103 m
Max. 186 m
Superficie 14,69 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Coupelle-Vieille

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Coupelle-Vieille

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Coupelle-Vieille

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Coupelle-Vieille

Coupelle-Vieille est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Verchocq Renty Audincthun

Radinghem

Rose des vents
N
O    Coupelle-Vieille    E
S
Créquy Fruges

Toponymie[modifier | modifier le code]

Comme Coupelle-Neuve, son nom viendrait du bas-saxon koppe, kuppe « sommet (de la montagne) » :

  • Cupella (XIe siècle), Le Copele (1162), Kopella (1175), Capele (1178), Copella (1183), Coupella (1188), Copela (1221), Cuppella (1225), Capella (1295), Le Coupelle (1332), Le Coupele (1372), La Couppelle (1393), Le Vieux-Coupelle (1474), Vyest-Couppelle (1476), Coupelles-Vieilles (1533), Coupelles-Vièses (1545), Coupelle-Viesze (1559)[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Coupelle-Vieille dans son canton et dans l'arrondissement de Montreuil-sur-Mer.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1989 mars 2001 Germain Briche    
mars 2001 En cours
(au 7 décembre 2014)
Léonce Duhamel SE Ancien directeur de l’abattoir de Fruges
Réélu pour le mandat 2014-2020[2],[3],[4],[5]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[7].

En 2016, la commune comptait 607 habitants[Note 1], en augmentation de 5,38 % par rapport à 2011 (Pas-de-Calais : +0,54 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
9609881 031933927927909911879
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
794792837828837765738728692
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
703685675606590613591549534
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
526522506478501494508510598
2016 - - - - - - - -
607--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (23,5 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (51,8 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 48,2 % d’hommes (0 à 14 ans = 19,9 %, 15 à 29 ans = 18,7 %, 30 à 44 ans = 17,1 %, 45 à 59 ans = 24,8 %, plus de 60 ans = 19,5 %) ;
  • 51,8 % de femmes (0 à 14 ans = 20,5 %, 15 à 29 ans = 14,4 %, 30 à 44 ans = 16,7 %, 45 à 59 ans = 21,2 %, plus de 60 ans = 27,3 %).
Pyramide des âges à Coupelle-Vieille en 2007 en pourcentage[10]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90 ans ou +
0,8 
8,5 
75 à 89 ans
11,7 
11,0 
60 à 74 ans
14,8 
24,8 
45 à 59 ans
21,2 
17,1 
30 à 44 ans
16,7 
18,7 
15 à 29 ans
14,4 
19,9 
0 à 14 ans
20,5 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[11]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Coupelle-Vieille Blason D’argent à l’aigle de sable, becquée et membrée de gueules, au franc-quartier de sinople chargé d’un lion d’or.
Détails
Blason composé à partir des armes de deux familles seigneuriales :
  • les De Dion, qui portaient « d'argent à l'aigle -parfois bicéphale- de sable, becquée et membrée de gueules ; à l'écusson de Brabant brisé d'une bordure engrêlée du même brochant sur le tout ») ;
  • d'un M. de Wandonne de Verchin, qui possédait en partie la seigneurie au XVIIIe siècle et qui portait « de sable à trois fasces d'argent, au franc quartier de sinople au lion d'or ». Celui-ci possédait également en 1764 un fief, dit de Parendivy à Coupelle-Neuve.
    Adopté par la municipalité le 11 septembre 1995.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Comte Auguste De Loisne, Dictionnaire topographique du département du Pas-de-Calais, Paris, (lire en ligne), p. 111
  2. « Le bilan du maire de Coupelle-Vieille : « Il y a toujours quelque chose à faire dans un village » : Avec Ruisseauville, Coupelle-Vieille est le village qui a le plus profité du développement économique de Fruges. Sa population a augmenté de 20 % et atteint désormais 599 habitants, soit une quarantaine de maisons neuves construites. Dans ce contexte, le maire Léonce Duhamel dresse le bilan de son mandat. Ancien directeur de l’Abattoir de Fruges, il parle en connaissance de cause puisqu’il est élu depuis 1977. », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le 7 décembre 2014).
  3. Fabrice Leviel, « Municipales : des recours à Labroye et à Coupelle-Vieille : Les élections ne sont pas encore tout à fait terminées à Labroye et Coupelle-Vieille, où deux recours ont été déposés devant le tribunal administratif. », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le 7 décembre 2014).
  4. « Liste des communes et des maires » [xls], Préfecture du Pas-de-Calais, (consulté le 7 décembre 2014)
  5. Philippe Lambert (CLP), « Projet des maires de Coupelle-Vieille : « Pour les élus, les textes sont de plus en plus compliqués ! » : Léonce Duhamel, maire sans étiquette de 67 ans, entame son troisième mandat de maire à la tête d’une des communes les plus peuplées et les plus étendues de son canton. Interview. », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le 7 décembre 2014).
  6. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  10. « Évolution et structure de la population à Coupelle-Vieille en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 15 août 2010)
  11. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 15 août 2010)