Fauquembergues

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fauquembergues
La mairie.
La mairie.
Blason de Fauquembergues
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Saint-Omer
Canton Fruges
Intercommunalité Communauté de communes du Canton de Fauquembergues
Maire
Mandat
Alain Méquignon
2014-2020
Code postal 62560
Code commune 62325
Démographie
Population
municipale
995 hab. (2014 en augmentation de 2,26 % par rapport à 2009)
Densité 140 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 36′ 06″ nord, 2° 05′ 57″ est
Altitude Min. 72 m
Max. 186 m
Superficie 7,13 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Fauquembergues

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Fauquembergues

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Fauquembergues

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Fauquembergues
Liens
Site web http://www.cccfauquembergues.fr/

Fauquembergues est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Fauquembergues
Thiembronne Saint-Martin-d'Hardinghem
Fauquembergues Audincthun
Renty

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le fleuve Aa traverse Fauquembergues.

L'Aa traversant la commune.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Signifie le mont du faucon[1]. Ou le mont de Falco[2]. Francisation du germanique berg en bergues. Toponymie similaire à Faulquemont.
Anciens noms : Falcoberg (961), Falcanberga (1065), Falkenberga (1124). Valkenberg en flamand[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Fauquembergues dans son canton et dans l'arrondissement de Saint-Omer.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 en cours
(au 12 janvier 2015)
Alain Méquignon PS Gestionnaire acheteur à la cimenterie de Lumbres
Conseiller général (2003 → )
Réélu pour le mandat 2014-2020[4],[5]

La commune est dotée d'un conseil municipal d'enfants depuis 2014[6].

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[8].

En 2014, la commune comptait 995 habitants[Note 1], en augmentation de 2,26 % par rapport à 2009 (Pas-de-Calais : +0,78 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
750 1 003 827 928 1 010 948 979 987 1 066
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 024 1 057 1 075 1 005 1 071 1 088 992 997 983
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
935 953 882 860 820 765 806 892 842
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
882 942 901 884 845 856 950 978 995
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (22,3 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (53,4 %) est supérieur au taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 46,6 % d’hommes (0 à 14 ans = 23,9 %, 15 à 29 ans = 18,1 %, 30 à 44 ans = 22,1 %, 45 à 59 ans = 17,6 %, plus de 60 ans = 18,4 %) ;
  • 53,4 % de femmes (0 à 14 ans = 20,3 %, 15 à 29 ans = 21,9 %, 30 à 44 ans = 18,5 %, 45 à 59 ans = 13,4 %, plus de 60 ans = 25,8 %).
Pyramide des âges à Fauquembergues en 2007 en pourcentage[11]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,5 
90 ans ou +
2,2 
5,9 
75 à 89 ans
11,4 
12,0 
60 à 74 ans
12,2 
17,6 
45 à 59 ans
13,4 
22,1 
30 à 44 ans
18,5 
18,1 
15 à 29 ans
21,9 
23,9 
0 à 14 ans
20,3 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[12]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église de Fauquembergues
  • Église Saint-Léger : Monument historique inscrit par arrêté du 5 avril 1948[13]. Dans l'église, une dalle funéraire du XIVe siècle, un encensoir de bronze du XVe siècle, une statue de la Vierge à l'Enfant terrassant le démon du XVIe siècle sont classés à titre d'objet. L'église possède un orgue de 1873-1874.
  • Une niche rue de Fruges dédiée à sainte Thérèse.
  • Un calvaire route d’Audincthun.

Patrimoine commémoratif[modifier | modifier le code]

  • Monument aux morts sur la place, commémorant les guerres de 1914-1918 et de 1939-1945.
  • Monument du Souvenir Français de Fauquembergues, mémorial cantonal de la guerre de 1870-1871.
  • Monument aux morts au cimetière, commémorant les guerres de 1914-1918, 1939-1945 et d'Algérie.
  • Dans le cimetière, deux tombes de guerre de la Commonwealth War Graves Commission
  • Le calvaire rue de Renty (1946), commémorant le retour de captivité d'un prisonnier de guerre.

Autres[modifier | modifier le code]

  • Ligne de 13 éoliennes à la limite avec Audincthun, atteignant 101 m de haut. Un autre groupe d'éoliennes lui fait face du côté de Bomy.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Fauquembergues.svg

Les armes de la ville se blasonnent ainsi :

d’azur à la fasce d’or

.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]

  1. Denise Poulet, "Noms de lieux du Nord - Pas-de-Calais", Éditions Bonneton
  2. Toponymie générale de la France: Tome 2, Formations non-romanes - Ernest Nègre
  3. Centre de Recherche généalogique Flandre-Artois
  4. V. D., « Fauquembergues : Alain Méquignon élu maire, avec une équipe forcément renouvelée : Treize voix pour, deux blancs. Sans surprise, Alain Méquignon a recueilli les voix de ses équipiers hier matin et a été confortablement réélu maire. Gestionnaire acheteur à la cimenterie de Lumbres, cet homme de 57 ans entame son troisième mandat de premier magistrat dans la commune », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  5. « Liste des communes et des maires » [xls], Préfecture du Pas-de-Calais, (consulté le 12 janvier 2015).
  6. « Fauquembergues: nouveaux logements et jeunes élus », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  7. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014.
  11. « Évolution et structure de la population à Fauquembergues en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 15 août 2010)
  12. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 15 août 2010)
  13. Bases de données Ministère de la culture