Le titre de cette page ne peut être modifié.

Chérisy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chérisy (homonymie).
Chérisy
L'église.
L'église.
Blason de Chérisy
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Arras
Canton Bapaume
Intercommunalité Communauté de communes du Sud Artois
Maire
Mandat
Patrick Visentin
2014-2020
Code postal 62128
Code commune 62223
Démographie
Population
municipale
300 hab. (2014)
Densité 48 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 14′ 06″ nord, 2° 54′ 46″ est
Altitude Min. 52 m – Max. 98 m
Superficie 6,29 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Chérisy

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Chérisy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Chérisy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Chérisy

Chérisy est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Chérisy est arrosée par la Sensée.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Chérisy
Guémappe Vis-en-Artois
Héninel Chérisy
Fontaine-lès-Croisilles Hendecourt-lès-Cagnicourt

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 22e bataillon de la 5e brigade d'infanterie de la 2e division canadienne d'un effectif de 600 hommes est parti à l'assaut des positions de la ligne Hindenburg tenues par l'Armée impériale allemande dans ce village le 27 août 1918 en fin d'après-midi. Les pertes sont très élevés, il y eut au total (avec les morts de leurs blessures) 123 tués dans ce bataillon et plus de 500 blessés. Le 28 au soir, après avoir pris ce village, il ne restait que 39 hommes valides sous les ordres d’un sergent nommé Joseph Pearson, alors le plus haut gradé du bataillon encore debout, lors de la relève[1],[2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Chérisy dans son canton et dans l'arrondissement d'Arras.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 2004 Marc Savary   Décédé en fonction
2004 12 mai 2013[3],[4] Roland Delobelle   Fonctionnaire territorial
Décédé en fonction
1er juillet 2013[5] en cours
(au 6 décembre 2014)
Patrick Visentin   Responsable de dépôt dans le bâtiment.
Réélu pour le mandat 2014-2020[6],[7]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[9],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 300 habitants, en augmentation de 7,91 % par rapport à 2009 (Pas-de-Calais : 0,77 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
390 406 440 500 551 552 557 570 584
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
588 574 573 567 571 560 524 531 527
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
486 427 419 196 235 236 230 224 210
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
200 188 175 189 209 212 253 290 300
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (15 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (50,6 % contre 48,4 % au niveau national et 48,2 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 50,6 % d’hommes (0 à 14 ans = 29,7 %, 15 à 29 ans = 10,9 %, 30 à 44 ans = 28,1 %, 45 à 59 ans = 18,7 %, plus de 60 ans = 12,5 %) ;
  • 49,4 % de femmes (0 à 14 ans = 17,6 %, 15 à 29 ans = 18,4 %, 30 à 44 ans = 24,8 %, 45 à 59 ans = 21,6 %, plus de 60 ans = 17,6 %).
Pyramide des âges à Chérisy en 2007 en pourcentage[12]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90 ans ou +
0,0 
3,1 
75 à 89 ans
4,8 
9,4 
60 à 74 ans
12,8 
18,7 
45 à 59 ans
21,6 
28,1 
30 à 44 ans
24,8 
10,9 
15 à 29 ans
18,4 
29,7 
0 à 14 ans
17,6 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[13]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Chérisy

Les armes de Chérisy blasonnent ainsi : écartelé au 1) et 4) de gueules à l’écusson d’argent chargé d’un lion du champ, au 2) et 3) d’azur à la fasce d’or.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • l'église.
  • la mairie.
Cherisy.- la mairie.
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Quand le 22e bataillon (canadien-français) se fit massacrer : la bataille de Chérisy ou la mémoire québécoise impossible », sur http://carlpepin.com/, (consulté le 2 juin 2016).
  2. http://www.cherisy-castor-18.fr/295302124
  3. « À Chérisy, Roland Delobelle est le maire d'une commune où les jeunes de moins de 12 ans constituent le quart de la population. Autant dire qu'il doit compter avec la jeunesse… : Roland Delobelle a été élu conseiller en 1983, adjoint en 1995 et maire en 2004, à la suite du décès de Marc Savary. Natif d'Athies, où son père Léon fut, pendant trente-cinq ans, élu municipal et président du comité des fêtes tout en épaulant ses cousins maires, Arthur Delobelle et Roland Goubet, il perpétue donc une tradition familiale. », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  4. « Chérisy: le maire Roland Delobelle est décédé : C’est avec stupeur que les habitants de Chérisy viennent d’apprendre la disparition de leur maire, Roland Delobelle, décédé dans sa soixantième année. », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  5. Laurent Boucher, « Le bilan des maires - Chérisy - Patrick Visentin: « Faire bouger plus la commune » : Après le décès brutal de Roland Delobelle le 12 mai, Patrick Visentin a été élu maire le 1er juillet. D’abord deuxième adjoint en 2001 puis premier adjoint, ce responsable de dépôt dans le bâtiment, âgé 54 ans, a été élu par le conseil préalablement complété par l’élection par la population de deux nouveaux conseillers, José Régnier et Freddy Moguet. », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  6. « Liste des communes et des maires » [xls], Préfecture du Pas-de-Calais, (consulté le 6 décembre 2014)
  7. M.-J. A (CLP)., « Chérisy (les projets des maires): la vitesse excessive dans les rues du village est problématique : Chérisy, 307 habitants, fait partie de la communauté de communes du sud Artois. Patrick Visentin a beaucoup de projets pour sa commune. Seul souci, les subventions ne sont pas nombreuses », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  8. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  12. « Évolution et structure de la population à Chérisy en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 13 août 2010)
  13. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 13 août 2010)