Rivière (Pas-de-Calais)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rivière
Rivière (Pas-de-Calais)
L'église.
Blason de Rivière
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Arras
Intercommunalité Communauté urbaine d'Arras
Maire
Mandat
Gabriel Bertein
2020-2026
Code postal 62173
Code commune 62712
Démographie
Gentilé Riviérois
Population
municipale
1 127 hab. (2019 en diminution de 0,35 % par rapport à 2013)
Densité 95 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 14′ 00″ nord, 2° 41′ 25″ est
Altitude Min. 75 m
Max. 131 m
Superficie 11,9 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Arras
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton d'Avesnes-le-Comte
Législatives Première circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Rivière
Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais
Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Rivière
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Rivière
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Rivière
Liens
Site web https://www.communederiviere.fr

Rivière est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Hauts-de-France.

Avec 1 127 habitants au dernier recensement en 2019, Rivière est la commune la plus peuplée de la communauté de communes des Vertes vallées.

Géographie[modifier | modifier le code]

Paysage environnant, en été.

Située en plein cœur de la campagne à une dizaine de kilomètres d'Arras, Rivière est un village boisé dans un paysage relativement vallonné, notamment grâce au cours d'eau autour duquel le village s'est construit : le Crinchon, alimenté également par le Carré aux Sources, ce dernier se trouvant très clairement au-dessus du niveau du premier.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Rivière est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[1],[2],[3].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction d'Arras, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 163 communes, est catégorisée dans les aires de 50 000 à moins de 200 000 habitants[4],[5].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (93,1 % en 2018), une proportion identique à celle de 1990 (93,2 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (82,5 %), zones agricoles hétérogènes (10,5 %), zones urbanisées (6,8 %), prairies (0,1 %)[6].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[7].

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • Rivière : Riviére (1793).
  • Bellacourt : Berlaicurte (1079), Berlaidi curtis (1154), Berlaincort (1203), Bellecort (1250)[8].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les 5 hameaux de Bellacourt, Bellacordelle, Brétencourt, Grosville-en-Rivière et Le Fermont fusionnent pour former la commune de Rivière en 1789.

Bellacourt était le siège d'une seigneurie avant la Révolution française[9].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Rivière 62.svg

Les armes de la commune se blasonnent ainsi :

de gueules à la barre ondée d'argent, accompagnée en chef de deux tours d'or, ouvertes et ajourées du champ, maçonnées de sable, rangées en barre, et en pointe de quatre gerbes de blé d'or ordonnées en orle.


Politique et administration[modifier | modifier le code]

Rivière dans son canton et dans l'arrondissement d'Arras.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 2008 Jacques Lamourette    
mars 2008[10] En cours
(au 21 février 2015)
Jean-Claude Desailly   Réélu pour le mandat 2014-2020[11],[12]

La commune faisait partie de 2012 à 2016 de la communauté de communes La Porte des Vallées, avant d'intégrer la communauté urbaine d'Arras en 2017.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[13]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[14].

En 2019, la commune comptait 1 127 habitants[Note 3], en diminution de 0,35 % par rapport à 2013 (Pas-de-Calais : 0 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
9881 0721 1641 1801 2501 2531 2851 3681 398
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 4371 4651 5371 4681 4981 4401 4631 4181 364
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 3301 2621 1481 0531 1051 0721 038989965
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2013
9929639631 1021 1421 1221 1221 1261 131
2018 2019 - - - - - - -
1 1211 127-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[15] puis Insee à partir de 2006[16].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

En 2018, le taux de personnes d'un âge inférieur à 30 ans s'élève à 30,2 %, soit en dessous de la moyenne départementale (36,7 %). À l'inverse, le taux de personnes d'âge supérieur à 60 ans est de 30,1 % la même année, alors qu'il est de 24,9 % au niveau départemental.

En 2018, la commune comptait 544 hommes pour 577 femmes, soit un taux de 51,47 % de femmes, légèrement inférieur au taux départemental (51,50 %).

Les pyramides des âges de la commune et du département s'établissent comme suit.

Pyramide des âges de la commune en 2018 en pourcentage[17]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,6 
90 ou +
1,7 
7,9 
75-89 ans
9,5 
20,2 
60-74 ans
20,1 
25,0 
45-59 ans
23,9 
13,4 
30-44 ans
17,2 
13,4 
15-29 ans
13,2 
19,5 
0-14 ans
14,4 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2018 en pourcentage[18]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,5 
90 ou +
1,5 
5,4 
75-89 ans
8,9 
15,9 
60-74 ans
17,3 
20,2 
45-59 ans
19,4 
19,1 
30-44 ans
18,2 
18,6 
15-29 ans
16,3 
20,3 
0-14 ans
18,3 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Patrimoine historique[modifier | modifier le code]

Le château.
Le cimetière et l'église.

Rivière a deux monuments classés Monuments historiques :

  • château de Grosville[19], du XVIIIe siècle. Façades et toitures du château ainsi que celles des communs (y compris le pigeonnier) ; portail d'entrée (cad. D 21) : inscription par arrêté du  ;
  • église[19] : classement par arrêté du . Vitrail par Alain Mongrenier (1994).

Et deux lieux à inventaire des monuments historiques :

  • parc du château de Brétencourt[19] (dit remarquable) ;
  • sucrerie, brasserie, malterie dite sucrerie Grard, Dujardin et Cie, puis brasserie-malterie Caron du XIXe siècle[19].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Marc Antoine de Belvalet est seigneur de Bellacourt au XVIIe siècle. Sa fille Marie Jeanne Claude de Belvalet a épousé Jean Philippe d'Eck, chevalier de Saint-Louis, seigneur de Flague, capitaine au régiment d'Alsace. Le sieur d'Eck était un gentilhomme de nationalité allemande qui a servi le roi de France pendant plusieurs années. Il avait été fait chevalier le 26 octobre 1678, son père ayant été anobli par Ferdinand II, empereur, le 4 mars 1623[9].
  • Pierre-François Ansart du Mouy, né le . À la tête du 6e bataillon du corps royal de l'artillerie, maréchal de camp, inspecteur général de l'artillerie, lieutenant général aux armées. Mort à Arras le . [Dictionnaire des officiers généraux de l'armée royale - 1763-1790. Tome 1.Paris, 2009]
  • Nando de Colo, basketteur international français et joueur des Spurs de San Antonio (NBA) est originaire de Rivière[20].

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  2. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  3. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  4. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Arras », sur insee.fr (consulté le ).
  5. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  6. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  7. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  8. Toponymie générale de la France: Tome 2, Formations non-romanes - Ernest Nègre
  9. a et b Amédée le Boucq de Ternas, Recueil de la noblesse des Pays-Bas, de Flandre et d'Artois, Douai, 1884, p. 51, lire en ligne.
  10. « Résultats des élections municipales », sur le site du ministère de l'Intérieur (consulté le ).
  11. « Rivière : un nouveau mandat de maire pour Jean-Claude Desailly », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  12. « Liste des communes et des maires » [xls], Préfecture du Pas-de-Calais, (consulté le ).
  13. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  14. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  15. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  16. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.
  17. Insee, « Évolution et structure de la population en 2018 - Commune de Rivière (62712) », (consulté le ).
  18. Insee, « Évolution et structure de la population en 2018 - Département du Pas-de-Calais (62) », (consulté le ).
  19. a b c et d Ministère de la culture, « Bases de données Mérimée avec photos » (consulté le ).
  20. http://www.lavoixdunord.fr/sports/nando-de-colo-en-nba-le-conte-de-fees-d-un-gamin-de-riviere-jna0b0n574123