Neuville-Vitasse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Neuville-Vitasse
Neuville-Vitasse
La Grand rue.
Blason de Neuville-Vitasse
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Arras
Intercommunalité Communauté urbaine d'Arras
Maire
Mandat
Jean-Claude Levis
2020-2026
Code postal 62217
Code commune 62611
Démographie
Gentilé Neuvillois
Population
municipale
490 hab. (2021 en diminution de 4,48 % par rapport à 2015)
Densité 70 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 14′ 53″ nord, 2° 49′ 16″ est
Altitude Min. 65 m
Max. 101 m
Superficie 6,98 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Arras
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton d'Arras-3
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
Neuville-Vitasse
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
Neuville-Vitasse
Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais
Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
Neuville-Vitasse
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
Neuville-Vitasse
Liens
Site web www.neuville-vitasse.fr

Neuville-Vitasse est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Hauts-de-France.

La commune fait partie de la communauté urbaine d'Arras qui regroupe 46 communes et compte 109 592 habitants en 2020.

La commune est labellisée « Terre de Jeux » 2024.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Carte
Carte interactive (cliquer sur la carte).

Le territoire de la commune est limitrophe de ceux de sept communes :

Paysages[modifier | modifier le code]

La commune est située dans le paysage régional des grands plateaux artésiens et cambrésiens tel que défini dans l’atlas des paysages de la région Nord-Pas-de-Calais, conçu par la direction régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement (DREAL)[Note 1],[1]. Ce paysage régional, qui concerne 238 communes, est dominé par les « grandes cultures » de céréales et de betteraves industrielles qui représentent 70 % de la surface agricole utilisée (SAU)[2].

Climat[modifier | modifier le code]

En 2010, le climat de la commune est de type climat océanique dégradé des plaines du Centre et du Nord, selon une étude du CNRS s'appuyant sur une série de données couvrant la période 1971-2000[3]. En 2020, Météo-France publie une typologie des climats de la France métropolitaine dans laquelle la commune est exposée à un climat océanique et est dans la région climatique Nord-est du bassin Parisien, caractérisée par un ensoleillement médiocre, une pluviométrie moyenne régulièrement répartie au cours de l’année et un hiver froid (°C)[4].

Pour la période 1971-2000, la température annuelle moyenne est de 10,4 °C, avec une amplitude thermique annuelle de 14,5 °C. Le cumul annuel moyen de précipitations est de 734 mm, avec 11,9 jours de précipitations en janvier et 8,9 jours en juillet[3]. Pour la période 1991-2020, la température moyenne annuelle observée sur la station météorologique la plus proche, située sur la commune de Wancourt à 4 km à vol d'oiseau[5], est de 10,8 °C et le cumul annuel moyen de précipitations est de 711,4 mm[6],[7]. Pour l'avenir, les paramètres climatiques de la commune estimés pour 2050 selon différents scénarios d'émission de gaz à effet de serre sont consultables sur un site dédié publié par Météo-France en novembre 2022[8].

Statistiques 1991-2020 et records ARRAS (62) - alt : 74m, lat : 50°15'20"N, lon : 2°52'12"E
Records établis sur la période du 01-01-1987 au 03-12-2023
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 1,3 1,4 3,4 5,1 8,4 11,2 13,1 13,1 10,7 7,9 4,4 1,9 6,8
Température moyenne (°C) 3,8 4,3 7,2 10 13,3 16,2 18,4 18,4 15,4 11,5 7,2 4,3 10,8
Température maximale moyenne (°C) 6,2 7,2 11 14,9 18,1 21,2 23,6 23,7 20,1 15,2 9,9 6,7 14,8
Record de froid (°C)
date du record
−14,1
12.01.1987
−13,3
07.02.1991
−9,4
13.03.13
−4,4
20.04.17
−1,3
07.05.1997
2,3
05.06.1991
5,1
31.07.15
4,4
02.08.15
0,5
30.09.18
−4
24.10.03
−8,6
24.11.1998
−12,8
29.12.1996
−14,1
1987
Record de chaleur (°C)
date du record
14,9
09.01.15
18,2
26.02.19
24,3
31.03.21
26,8
20.04.18
30,5
12.05.1998
34,4
18.06.22
41,7
25.07.19
37,6
06.08.03
34,6
15.09.20
29,3
01.10.11
19,9
07.11.15
16,1
07.12.00
41,7
2019
Précipitations (mm) 56,7 48,7 50,2 42,7 61 60,9 64,9 62,9 57,6 65,4 64 76,4 711,4
Source : « Fiche 62873001 », sur donneespubliques.meteofrance.fr, edité le : 06/12/2023 dans l'état de la base


Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Neuville-Vitasse est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 2],[9],[10],[11]. Sa population décline contrairement aux communes voisines situées à proximité d'Arras (ibid.).

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction d'Arras, dont elle est une commune de la couronne[Note 3]. Cette aire, qui regroupe 163 communes, est catégorisée dans les aires de 50 000 à moins de 200 000 habitants[12],[13].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (95,9 % en 2018), une proportion identique à celle de 1990 (95,9 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (87,2 %), prairies (8,7 %), zones urbanisées (4,1 %)[14]. L'évolution de l’occupation des sols de la commune et de ses infrastructures peut être observée sur les différentes représentations cartographiques du territoire : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et les cartes ou photos aériennes de l'IGN pour la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[Carte 1].

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Novavilla (1047) ; Noville (1180) ; Nueville (1194) ; Nova villa domini Eustatii (XIIe siècle) ; Noveville (1216) ; Noevile (1266) ; Novilla (1281) ; Neefville (XIIIe siècle) ; Nevilla (XIIIe siècle) ; Noevile-Wistasse (1304) ; Neuville-Monseigneur-Wistasse (1311) ; Noefville-Sire-Wistasse (XIVe siècle) ; Neufville-Messir-Euxtasse (1429) ; Nuefville (1433) ; Noefville-Messire-Witasse (1515) ; Neuville-la-Liberté (1793)[15].

Le nom du village dérive de Neuville (novilla en latin) et Sir Wistace du nom des seigneurs de Neuville dès le XIe siècle. Ils se prénommaient en effet souvent Wistachius (ou Eustache)[16].

Durant la Révolution, la commune porte le nom de Neuville-la-Liberté[17].

Histoire[modifier | modifier le code]

Hugues, seigneur de Neufville, combat et trouve la mort lors de la bataille d'Azincourt en 1415[18].

Le village fut en grande partie détruit à la première guerre mondiale, la ligne de front ayant stationné longtemps au centre du village. De nombreux vestiges y sont encore présents dans le sol. S'y illustra en particulier par son héroïsme un soldat volontaire québécois, Joseph Kaeble.

Neuville-Vitasse a été citée à l'ordre de l'armée française: "Bombardée par canons et par avions, a été complètement détruite. Malgré ses deuils a fait preuve au cours de l'occupation allemande et sous les obus d'une fermeté d'âme et d'un courage admirable" et décorée de la Croix de guerre 1914-1918[19].


"A l'assaut, Neuville-Vitasse" par Alfred Bastien, Musée de la Guerre du Canada

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.

Découpage territorial[modifier | modifier le code]

La commune se trouve dans l'arrondissement d'Arras du département du Pas-de-Calais.

Commune et intercommunalités[modifier | modifier le code]

La commune est membre de la communauté urbaine d'Arras.

Circonscriptions administratives[modifier | modifier le code]

La commune est rattachée au canton d'Arras-3.

Circonscriptions électorales[modifier | modifier le code]

Pour l'élection des députés, la commune fait partie de la deuxième circonscription du Pas-de-Calais.

Élections municipales et communautaires[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 2008 René Verfaillie    
mars 2008 En cours
(au 31 mars 2022)
Jean-Claude Levis   Chef d'entreprise, électricien retraité
Réélu pour le mandat 2014-2020[20],[21],[22]
Réélu pour le mandat 2020-2026[23],[24]

Équipements et services publics[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

La commune est située dans l'académie de Lille et dépend, pour les vacances scolaires, de la zone B.

Elle administre une école maternelle[25] et d'une école primaire[26] qui fonctionne dans le cadre d'un regroupement pédagogique intercommunal (RPI).

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Les habitants de la commune sont appelés les Neuvillois[27].

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[28]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[29].

En 2021, la commune comptait 490 habitants[Note 4], en diminution de 4,48 % par rapport à 2015 (Pas-de-Calais : −0,76 %, France hors Mayotte : +1,84 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
520569583601696695678678660
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
674674664640666626645630608
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
625603582326391412416428400
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
389374400433496503474504508
2021 - - - - - - - -
490--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[17] puis Insee à partir de 2006[30].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

En 2018, le taux de personnes d'un âge inférieur à 30 ans s'élève à 31,6 %, soit en dessous de la moyenne départementale (36,7 %). De même, le taux de personnes d'âge supérieur à 60 ans est de 24,4 % la même année, alors qu'il est de 24,9 % au niveau départemental.

En 2018, la commune comptait 259 hommes pour 240 femmes, soit un taux de 51,90 % d'hommes, largement supérieur au taux départemental (48,50 %).

Les pyramides des âges de la commune et du département s'établissent comme suit.

Pyramide des âges de la commune en 2018 en pourcentage[31]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,4 
90 ou +
1,8 
3,6 
75-89 ans
8,7 
17,8 
60-74 ans
16,7 
23,2 
45-59 ans
28,6 
18,8 
30-44 ans
17,5 
17,7 
15-29 ans
12,1 
18,5 
0-14 ans
14,6 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2020 en pourcentage[32]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,5 
90 ou +
1,6 
5,5 
75-89 ans
8,9 
16,4 
60-74 ans
17,8 
20,3 
45-59 ans
19,3 
19,1 
30-44 ans
18,2 
18,1 
15-29 ans
16,2 
20,2 
0-14 ans
18,1 

Sports et loisirs[modifier | modifier le code]

La commune est labellisée « Terre de Jeux » 2024[33].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint Martin, détruite puis reconstruite après la Seconde Guerre mondiale.
  • Le monument aux morts[34].
  • Le London cemetery ouvert pour les soldats de la 56e division britannique qui libéra et reprit le village de 1917 à 1918. Y reposent 713 soldats britanniques et 23 soldats canadiens. Il est situé chemin de Beaurains[34].
  • Le Neuville-Vitasse road cemetery où reposent 80 victimes de la guerre dont les soldats du 33e corps d'armée français. Il est situé chemin de Saint Martin[34].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Joseph Le Bon (1765-1795), révolutionnaire, curé constitutionnel de Neuville-Vitasse en 1791.
  • Joseph Keable (ou Kaeble) (1893-1918), soldat canadien, mort à Neuville-Vitasse lors de la bataille d'Arras (First battle of the Scarpe), le .

Héraldique[modifier | modifier le code]

Les armes de la ville se blasonnent ainsi :

D'or fretté de six pièces de gueules.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Histoire généalogique de la maison de Neufville, A. C. de Neufville, Amsterdam, 1869

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La DREAL distingue, dans la région Nord-Pas-de-Calais, quatre grandes familles de paysages : ceux du Haut Pays, Bas Pays, Littoraux et d’interface. Ces grandes familles de paysages comprennent 21 grands paysages régionaux.
  2. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  3. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  4. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2024, millésimée 2021, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2023, date de référence statistique : 1er janvier 2021.

Cartes[modifier | modifier le code]

  1. IGN, « Évolution comparée de l'occupation des sols de la commune sur cartes anciennes », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ).

Références[modifier | modifier le code]

  1. DREAL, « atlas des paysages de la région Nord - Pas-de-Calais : Synthèse des grandes familles de paysages et des paysages régionaux qui la composent » [txt], sur hauts-de-france.developpement-durable.gouv.fr (consulté le ).
  2. DREAL, « atlas des paysages de la région Nord - Pas-de-Calais : Paysages des grandes plaines arrageoises et cambrésiennes », sur hauts-de-france.developpement-durable.gouv.fr (consulté le ).
  3. a et b Daniel Joly, Thierry Brossard, Hervé Cardot, Jean Cavailhes, Mohamed Hilal et Pierre Wavresky, « Les types de climats en France, une construction spatiale », Cybergéo, revue européenne de géographie - European Journal of Geography, no 501,‎ (DOI 10.4000/cybergeo.23155, lire en ligne, consulté le )
  4. « Zonages climatiques en France métropolitaine. », sur pluiesextremes.meteo.fr (consulté le )
  5. « Orthodromie entre Neuville-Vitasse et Wancourt », sur fr.distance.to (consulté le ).
  6. « Station Météo-France « Arras » (commune de Wancourt) - fiche climatologique - période 1991-2020 », sur donneespubliques.meteofrance.fr (consulté le )
  7. « Station Météo-France « Arras » (commune de Wancourt) - fiche de métadonnées. », sur donneespubliques.meteofrance.fr (consulté le )
  8. « Climadiag Commune : diagnostiquez les enjeux climatiques de votre collectivité. », sur meteofrance.fr, (consulté le )
  9. « Typologie urbain / rural », sur observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  10. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  11. « Comprendre la grille de densité », sur observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  12. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Arras », sur insee.fr (consulté le ).
  13. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  14. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le ).
  15. Comte Auguste De Loisne, Dictionnaire topographique du département du Pas-de-Calais, Paris, (lire en ligne), p. 275.
  16. Commission départementale des monuments historiques, Dictionnaire historique et archéologique du Pas de Calais, , pp 164 (lire en ligne).
  17. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  18. « Azincourt 1415 : d'où venaient les chevaliers français morts à la bataille ? ».
  19. JO du 20/09/1920.
  20. « Neuville-Vitasse: Jean-Claude Levis poursuit l’aventure avec son conseil : Lors de l’installation du conseil municipal, samedi 29 mars, Jean-Claude Levis, maire sortant a été réélu par le conseil municipal. », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  21. « Liste des communes et des maires » [xls], Préfecture du Pas-de-Calais, (consulté le ).
  22. M.-J. A. (CLP), « Neuville-Vitasse : parmi les projets du maire, l’inauguration de la salle des fêtes en fin d’année : Neuville-Vitasse compte 504 habitants. Son maire, Jean-Claude Levis a 57 ans, il est chef d’entreprise dans l’électricité. Conseiller municipal à 26 ans puis pompier bénévole, aujourd’hui il effectue son sixième mandat électoral avec toujours le même objectif de répondre aux attentes des Neuvillois », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  23. « Répertoire national des maires » [txt], Répertoire national des élus, sur data.gouv.fr, (consulté le ).
  24. « Résultats des élections municipales et communautaires 2020 », sur Le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le ).
  25. « École maternelle mixte de Neuville-Vitasse (62) - Infos & avis », sur 123ecoles.com (consulté le ).
  26. « Ecole primaire mixte RPI 23 », sur Ministère de l'Education Nationale et de la Jeunesse (consulté le ).
  27. Nom des habitants de la commune sur habitants.fr.
  28. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  29. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  30. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020 et 2021.
  31. Insee, « Évolution et structure de la population en 2018 - Commune de Neuville-Vitasse (62611) », (consulté le ).
  32. Insee, « Évolution et structure de la population en 2020 - Département du Pas-de-Calais (62) », (consulté le ).
  33. « Liste des labellisés | Terre de Jeux 2024 », sur terredejeux.paris2024.org (consulté le )
  34. a b et c « Le monument aux morts de Neuville-Vitasse », sur Mémoires de pierres (consulté le ).