Aéroport de Merville - Calonne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Merville - Calonne
Logo de l'aéroport
Logo de l'aéroport
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Département Pas-de-Calais, Nord
Ville Merville
Date d'ouverture 1936
Coordonnées 50° 37′ 00″ nord, 2° 38′ 24″ est
Superficie 240 ha
Altitude 19 m (61 ft)
Informations aéronautiques
Code IATA HZB
Code OACI LFQT
Nom cartographique MERVILLE
Type d'aéroport Ouvert à la CAP
Gestionnaire Syndicat Mixte des Aéroports de Lille-Lesquin et de Merville (SMALIM)
Site web aéroport Consulter
Pistes
Direction Longueur Surface
04/22 1 840 m (6 037 ft) Revêtue
04/22 1 000 m (3 281 ft) Non revêtue
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
HZB
HZB
Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais
(Voir situation sur carte : Pas-de-Calais)
HZB
HZB

L’aéroport de Merville - Calonne (code IATA : HZB • code OACI : LFQT) est un aéroport ouvert à la circulation aérienne publique (CAP)[1], situé sur les communes de Lestrem et de Calonne-sur-la-Lys dans le Pas-de-Calais et de Merville dans le Nord (région Hauts-de-France, France).

Il est utilisé pour la formation de pilotes professionnels et de techniciens en maintenance aéronautique et pour la pratique d’activités de loisirs et de tourisme (aviation légère, aviation commerciale, hélicoptère et aéromodélisme).

Histoire[modifier | modifier le code]

L’aéroport de Merville - Calonne est une ancienne base aérienne établie par l’armée de l'air française à partir de 1936. Après avoir été utilisé successivement par la Royal Air Force et la Luftwaffe durant la Seconde Guerre mondiale puis de nouveau par la Royal Air Force à la Libération en tant qu’Advanced Landing Ground B-53, il a été aménagé aux standards de l’OTAN afin de servir de base opérationnelle de desserrement. Il est devenu aéroport civil depuis le retrait de l’OTAN en 1966.

Le Syndicat Mixte des aéroports de Lille-Lesquin et de Merville (SMALIM), constitué de la Région Hauts-de-France, la Communauté de Communes Flandre Lys (CCFL) et la Métropole européenne de Lille (MEL), s’est vu transférer par l’Etat la propriété, l'aménagement, l'entretien et la gestion de l'aérodrome par la loi n° 2004-809 du 13 août 2004 relative aux libertés et responsabilités locales.

L'aérodrome fut exploité dans le cadre d'une convention de mutation domaniale, entre 1981 et 2020, par la Chambre de commerce et d'industrie Armentières-Hazebrouck à laquelle s'est substituée la Chambre de commerce et d'industrie du Grand Lille puis la Chambre de commerce et d'industrie Région Hauts-de-France.

Depuis le 1er janvier 2021, l'aérodrome est exploité en gestion directe par le SMALIM.

Installations[modifier | modifier le code]

Piste(s)[modifier | modifier le code]

L’aéroport dispose de deux pistes orientées sud-nord (04/22) :

  • une piste bitumée longue de 1 840 mètres et large de 30. Elle est dotée :
    • d’un balisage diurne et nocturne,
    • d’un indicateur de plan d’approche (PAPI) pour chaque sens d’atterrissage,
    • d’un système d’atterrissage aux instruments (ILS/DME) pour le sens d’atterrissage 22 ;
  • une piste en herbe longue de 1 000 m et large de 80.
  • il est équipe d'un système d'enregistrement doublé de la société Assmann Telecom de dernière génération Voice Collect

Prestations[modifier | modifier le code]

L’aéroport est contrôlé et dispose d’un service automatique de diffusion (ATIS). Les communications s’effectuent sur les fréquences de 127,900 MHz pour l’ATIS, de 126,475 MHz ou 120,275 MHz pour l’approche, de 119,075 MHz pour la tour et de 121,680 MHz pour le sol. Il est agréé pour le vol à vue (VFR) de nuit et le vol aux instruments (IFR).

S’y ajoutent :

Activités[modifier | modifier le code]

Transports[modifier | modifier le code]

L'aéroport n'accueille pas de ligne régulière commerciale.

Loisirs et tourisme[modifier | modifier le code]

Occasionnellement, un des derniers Dassault MD 311 Flamant no 260 en état de vol stationne à Merville[3].

Sociétés implantées[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Évolution du trafic de l’aéroport de Merville - Calonne[4]
Mouvements 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
Mouvements commerciaux 25 042 23 456 2 8 4 12 0 4 2 0 0 0 0 0 0 0
Mouvements non commerciaux 23 569 17 864 76 252 80 330 70 305 68 160 61 242 65 042 63 203 59 212 58 674 54 064 22 620 29 728 23 895 26 740
- Locaux 13 604 8 930 0 62 261 53 479 59 528 47 959 53 228 47 237 59 212 58 674 54 064 22 620 29 728 23 895 26 740
- Voyages 9 965 8 934 76 252 18 069 16 826 8 632 13 283 11 814 15 966 0 0 0 0 0 0 0
Total 48 611 41 320 76 254 80 338 70 309 68 172 61 242 65 046 63 205 59 212 58 674 54 064 22 620 29 728 23 895 26 740

Personnalités liées à l'aéroport[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]