Sainte-Catherine (Pas-de-Calais)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sainte-Catherine.
Sainte-Catherine
La place de la République.
La place de la République.
Blason de Sainte-Catherine
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Arras
Canton Arras-1
Intercommunalité Communauté urbaine d'Arras
Maire
Mandat
Alain Van Ghelder
2014-2020
Code postal 62223
Code commune 62744
Démographie
Gentilé Sainte-Catherinois
Population
municipale
3 475 hab. (2014)
Densité 790 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 18′ 28″ nord, 2° 45′ 50″ est
Altitude Min. 53 m
Max. 105 m
Superficie 4,4 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Sainte-Catherine

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Sainte-Catherine

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sainte-Catherine

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Sainte-Catherine
Liens
Site web ville-sainte-catherine-62.fr

Sainte-Catherine[Note 1] (nommée également Sainte-Catherine-lès-Arras non officiellement) est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Hauts-de-France.

Ses habitants sont appelés les Sainte-Catherinois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Sainte-Catherine dans son canton et dans l'arrondissement d'Arras.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Une entrée de la commune.
Communes limitrophes de Sainte-Catherine
Neuville-Saint-Vaast Écurie Roclincourt
Anzin-Saint-Aubin Sainte-Catherine Saint-Nicolas-lez-Arras
Arras

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie, construite en 1926.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1986 mars 2014[1] André Bouzigues[2]    
mars 2014[3],[4],[5] en cours
(au 25 février 2015)
Alain Van Ghelder    

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[7],[Note 2].

En 2014, la commune comptait 3 475 habitants, en augmentation de 1,61 % par rapport à 2009 (Pas-de-Calais : 0,77 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
471 400 529 516 611 551 629 704 664
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
702 699 721 759 803 833 837 827 856
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
840 791 838 628 933 1 055 1 149 1 258 1 291
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2011 2014
1 629 2 105 2 438 3 203 3 132 3 017 3 402 3 406 3 475
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (20 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) tout en étant toutefois inférieur au taux départemental (19,8 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (52,2 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 47,8 % d’hommes (0 à 14 ans = 20,8 %, 15 à 29 ans = 16 %, 30 à 44 ans = 19,7 %, 45 à 59 ans = 25,2 %, plus de 60 ans = 18,2 %) ;
  • 52,2 % de femmes (0 à 14 ans = 16,8 %, 15 à 29 ans = 17,8 %, 30 à 44 ans = 18,6 %, 45 à 59 ans = 25,2 %, plus de 60 ans = 21,7 %).
Pyramide des âges à Sainte-Catherine en 2007 en pourcentage[10]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,2 
6,4 
75 à 89 ans
9,1 
11,6 
60 à 74 ans
12,4 
25,2 
45 à 59 ans
25,2 
19,7 
30 à 44 ans
18,6 
16,0 
15 à 29 ans
17,8 
20,8 
0 à 14 ans
16,8 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[11]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Monuments historiques[modifier | modifier le code]

La croix.
  • Croix de Demencourt : inscription par arrêté du 23 novembre 1946[12],[13].

Église[modifier | modifier le code]

L'église.
  • L'église Notre-Dame-de-Toute-Joie[réf. nécessaire] se trouve au commencement de la « chaussée Brunehaut ». L'abbé Jean Blaire, curé de la paroisse à la fin du XXe siècle, a fait construire l'église et lui a voulu des vitraux modernes très lumineux. Il a aussi installé un orgue et a retrouvé une vieille statue de sainte Catherine, en bois.

Cimetière militaire[modifier | modifier le code]

  • Sainte Catherine British Cemetry[14].

Parc de la Pescherie[modifier | modifier le code]

  • Zone verdoyante au sud de la commune, à proximité de la chaussée Brunehaut et le long de la Scarpe, réservée aux promeneurs et aux pêcheurs[15].

Activités associatives, culturelles, festives et sportives[modifier | modifier le code]

Assemblage et habillage de Dame Catherine.
  • Le géant local « Dame Catherine » fêta son 10e anniversaire le premier dimanche de juin 2011[16].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Sainte-catherine.svg

Les armes de commune se blasonnent ainsi :

parti : au 1) de gueules à la croix ancrée d’or, au 2) d’argent à la roue de huit rayons de gueules brisée en chef.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le nom officiel dans le code officiel géographique est « Sainte-Catherine », [lire en ligne]
  2. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Bilan du maire à Sainte-Catherine : après vingt-huit ans, André Bouzigues tire sa révérence : André Bouzigues, maire depuis vingt-huit ans, ne briguera pas un nouveau mandat en mars 2014. « Je ne serai pas inactif dans la vie de la commune mais je ne sais pas encore où on me verra ! » », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  2. « André Bouzigues a reçu les Palmes académiques », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  3. J. L., « Sainte-Catherine: Alain Ghelder ému de succéder à André Bouzigues, ses adversaires ne s’avouent pas encore vaincus : Alain Van Ghelder a été élu, sans surprise, maire, ce samedi midi. Hervé Accart et Paul Derasse ne désespèrent pas de voir leur recours devant le tribunal administratif aboutir », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  4. Julien Lechevestrier, « Sainte-Catherine : le tribunal administratif n’invalide pas l’élection d’Alain Van Ghelder : Le tribunal administratif de Lille a rejeté les recours de Paul Derasse et Hervé Accart. Alain Van Ghelder voit sa victoire de mars validée par cette décision. Il est le successeur d’André Bouzigues, maire de Sainte-Catherine pendant vingt-huit ans », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  5. « Liste des communes et des maires » [xls], Préfecture du Pas-de-Calais, (consulté le 21 février 2015).
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  10. « Évolution et structure de la population à Sainte-Catherine en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 28 août 2010)
  11. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 28 août 2010)
  12. Bases de données : ministère de la Culture
  13. patrimoine-de-france.org
  14. (en) Site avec photo et mention du nombre de combattants inhumés, et deux autres sites l'un avec une photo et l'autre illustré également par une seule photo, mais donnant les noms des soldats identifiés.
  15. Page du site municipal officiel.
  16. Site proposant une quinzaine de photos du début du défilé du 5 juin 2011.
  17. Christian Canivez, « Joseph Quentin, Photographe de fond », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne)
  18. « Joseph Quentin », sur http://www.ville-sainte-catherine-62.fr (consulté le 23 décembre 2013)