Hesdin-l'Abbé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hesdin-l'Abbé
Le château.
Le château.
Blason de Hesdin-l'Abbé
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Boulogne-sur-Mer
Canton Outreau
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Boulonnais
Maire
Mandat
Jacques Pochet
2014-2020
Code postal 62360
Code commune 62448
Démographie
Gentilé Hesdinois
Population
municipale
1 869 hab. (2014)
Densité 253 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 40′ 10″ nord, 1° 40′ 55″ est
Altitude Min. 7 m
Max. 130 m
Superficie 7,39 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Hesdin-l'Abbé

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Hesdin-l'Abbé

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Hesdin-l'Abbé

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Hesdin-l'Abbé
Liens
Site web ville-hesdinlabbe.com

Hesdin-l'Abbé est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

La commune est située à environ 10 km au sud-est de Boulogne-sur-Mer, la grande ville la plus proche, ainsi qu'à environ 100 km de Lille et 210 km de Paris à vol d'oiseau. Elle fait partie du territoire du boulonnais et du parc naturel régional des Caps et Marais d'Opale. Il s'agit d'une commune arrière-littorale située à environ 10 km des plages les plus proches (celles d'Écault et d'Hardelot) par la route.

Communes et territoires limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Isques Baincthun (Forêt Domaniale de Boulogne) Rose des vents
N
O    Hesdin-l'Abbé    E
S
Hesdigneul-lès-Boulogne Carly

Accès et transports[modifier | modifier le code]

L'ouest du territoire communal est traversé par l'autoroute A16 qui dessert la commune par le biais de la sortie sortie 28. Elle permet de rejoindre Calais (en 35 minutes) et Dunkerque (en 55 minutes) au nord ainsi que Amiens (en 1 h 05) et Paris (en 2 h 15) vers le sud.

Le centre-bourg est traversé par la route départementale D 240 reliant Baincthun à Condette en passant par Hesdigneul-lès-Boulogne, et le paysage communal est marqué par la traversée rectiligne de la D 901 (ancienne N1) reliant Boulogne-sur-Mer à Samer et Montreuil.

La gare ferroviaire la plus proche est la gare d'Hesdigneul, desservie par des TER Nord-Pas-de-Calais (ligne Boulogne-Étaples). Les grandes gares proches sont celles de Boulogne-Ville (à 15 minutes en voiture) et de Calais-Fréthun (à 25 minutes).

La ligne G, les lignes vertes du réseau de bus Marinéo et la ligne 6 des transports Moleux-Sergent relient Hesdin-l'Abbé à Boulogne plusieurs fois par jour en 20 à 40 minutes. Ces bus permettent également d'accéder à Isques, Hesdigneul et Saint-Léonard[1].

Géologie, hydrographie et relief[modifier | modifier le code]

Un fleuve côtier, la Liane, passe au sud de la ville et constitue une frontière naturelle entre la commune et celle d'Hesdigneul-lès-Boulogne.

Le relief de la commune varie de 7 mètres au sud-ouest (aval de la Liane) à 130 mètres au nord-est. Deux vallons parallèles sont creusés vers la Liane, celui du Rieux et celui du ruisseau de Brucquedal. La toponymie autour de ce ruisseau fait référence à la situation basse et humide : le marais, la basse ville[2]. Entre les deux ruisseaux, l'altitude monte à 130 mètres, au niveau du mont de Thunes. Le mont Pourri, à l'est, est plus bas, à environ 100 mètres. Une dernière colline se situe au nord-ouest au niveau du hameau de Landacres (à environ 60 m d'altitude). Le centre-bourg se situe à environ 50 mètres d'altitude.

La commune est reconnue en état de catastrophe naturelle à la suite des inondations et coulées de boues aux abords de la Liane du 1er au 3 novembre 2012[3].

Climat[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Climat du Nord-Pas-de-Calais.

Située à environ 8 km de la Manche à vol d'oiseau, le climat d'Hesdin-l'Abbé est de type océanique tempéré. Les amplitudes thermiques sont faibles, les hivers sont doux et les étés frais. Le temps est assez instable, notamment à cause des vents.

La station météorologique la plus proche se trouve à Boulogne-sur-Mer.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Hedinium (1112), Hesding (1199), Hesdin (1211), Hesding l'Abbé (1338)[4].

Le nom de la commune, de type germanique latinisé Husdinium de Husidinja signifie « abri sur une hauteur » qui a aussi donné tous les Hodeng, Hodenc, Hodent, Houdeng, Houdain, Houdan du nord et nord-ouest de la France.

Brucquedal, « vallée du ruisseau », est un nom probablement saxon brōc dal cf. anglais Brookdale (en). Homonymie avec Bruquedalle (anc. Brokedale, Haute-Normandie)

Durant la Révolution, la commune porte le nom de Hesdin-au-Bois[5].

Ses habitants sont appelés les Hesdinois[6].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Hesdin-l'Abbé dans son canton et dans l'arrondissement de Boulogne-sur-Mer.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 en cours
(au 24 janvier 2015)
Jacques Pochet DVD Ancien contrôleur du trésor public[7]
Réélu pour le mandat 2014-2020[8],[9],[10],[11]

Urbanisme et environnement[modifier | modifier le code]

La commune est dotée d'un POS (plan d'occupation des sols) datant de 1997. En 2011, un PLU (plan local d'urbanisme) intercommunal est en cours d'élaboration sur l'ensemble de la CAB. Un SCOT (schéma de cohérence territoriale) est également en préparation sur la CAB et la communauté de communes de Desvres-Samer voisine. Le plan climat est, lui, à l'échelle du pays (avec la communauté de communes de Desvres-Samer en plus).

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[12]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[13],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 1 869 habitants, en diminution de -0,69 % par rapport à 2009 (Pas-de-Calais : 0,77 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
472 281 494 508 565 567 513 471 484
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
464 518 533 553 554 598 578 582 568
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
569 582 652 640 634 634 618 699 702
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
724 789 831 1 396 1 880 1 998 1 915 1 892 1 869
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[14].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (15,3 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (50,4 % contre 48,4 % au niveau national et 48,2 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 50,4 % d’hommes (0 à 14 ans = 20,1 %, 15 à 29 ans = 20,5 %, 30 à 44 ans = 20 %, 45 à 59 ans = 25,8 %, plus de 60 ans = 13,6 %) ;
  • 49,6 % de femmes (0 à 14 ans = 18,2 %, 15 à 29 ans = 14,9 %, 30 à 44 ans = 21,5 %, 45 à 59 ans = 28,4 %, plus de 60 ans = 17 %).
Pyramide des âges à Hesdin-l'Abbé en 2007 en pourcentage[15]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90 ans ou +
1,2 
3,5 
75 à 89 ans
5,2 
10,1 
60 à 74 ans
10,6 
25,8 
45 à 59 ans
28,4 
20,0 
30 à 44 ans
21,5 
20,5 
15 à 29 ans
14,9 
20,1 
0 à 14 ans
18,2 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[16]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Enseignement[modifier | modifier le code]

  • École maternelle publique Blanche-Neige.
  • École primaire publique d'Hesdin-l'Abbé.

Économie[modifier | modifier le code]

Le parc d'activités de Landacres est situé au bord de l'autoroute A16, sur les communes d'Isques, Baincthun et Hesdin-l'Abbé. Créé en 1997, il s'étend sur 165 hectares, dont 103 réservés prioritairement aux activités économiques industrielles (agroalimentaire, BTP, cosmétiques, etc.) et 58,5 équipés en 2011[17]. C'est l'une des rares zones d'activités en Europe à être certifiée ISO 14001 pour sa gestion environnementale[18].

Quelques commerces et services sont implantés dans le centre-bourg, (poste, boulangerie) ou au bord de la route (entretien automobile, auberge-restaurant…).

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Léger.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Hesdin-l'Abbé.svg

Les armes de la ville se blasonnent ainsi :

D'or aux deux crosses de sable passées en sautoir cantonnées en chef d’un massacre de cerf du même, aux flancs et en pointe de trois tourteaux de gueules.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Réseau urbain TCRB - Ligne verte Hesdin-l'Abbé »
  2. Carte IGN sur le géoportail
  3. (fr) « Intempéries de fin octobre : 30 premières communes en état de catastrophe naturelle », sur La Voix du Nord, (consulté le 16 décembre 2012)
  4. Jacques Mahieu, Promenade flamande dans Boulogne-sur-mer, 2009
  5. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Nom des habitants de la commune sur habitants.fr.
  7. « Hesdin-L’Abbé: Jacques Pochet médaillé pour 30 ans de mandat : De longues années de travail ont été mises à l’honneur la semaine dernière, via des remises de médailles, à Jacques Pochet et Michel Pécron », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  8. Céline Rudz, « http://www.lavoixdunord.fr/region/hesdin-l-abbe-jacques-pochet-medaille-pour-30-ans-de-mandat-ia31b49049n1706504 : Maire depuis 13 ans, Jacques Pochet n’est pas encore sûr de se représenter en mars 2014. Au cours du mandat 2008-2014, la commune a investi près de 4 millions d’euros et s’est dotée d’une salle de sport. », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  9. « Hesdin-l’Abbé : Jacques Pochet, réélu maire dans un fauteuil, démarre un nouveau mandat », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  10. « Liste des communes et des maires » [xls], Préfecture du Pas-de-Calais, (consulté le 24 janvier 2015).
  11. Céline Rudz, « Hesdin-l’Abbé : obsolètes, les feux sur l’ex-RN1 vont être remis aux normes : « La commune est aujourd’hui suffisamment équipée », estime Jacques Pochet, le maire d’Hesdin-l’Abbé. Pendant le mandat, l’élu compte donc se consacrer essentiellement à l’amélioration de la voirie et à l’extension du réseau d’assainissement collectif », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  12. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  13. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  14. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  15. « Évolution et structure de la population à Hesdin-l'Abbé en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 18 août 2010)
  16. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 18 août 2010)
  17. Le Parc d'activités de Landacres sur le site de la Communauté d'agglomération du Boulonnais, consulté le 8 juin 2011
  18. Fêtes, le "rush" pour beaucoup de PME dans La Semaine dans le Boulonnais, le 24 décembre 2013