Ruyaulcourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ruyaulcourt
Ruyaulcourt
La mairie.
Blason de Ruyaulcourt
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Arras
Canton Bapaume
Intercommunalité Communauté de communes du Sud Artois
Maire
Mandat
Daniel Bédu
2014-2020
Code postal 62124
Code commune 62731
Démographie
Gentilé Les Ruyaulcourtois
Population
municipale
310 hab. (2015 en augmentation de 11,11 % par rapport à 2010)
Densité 48 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 05′ 01″ nord, 3° 00′ 50″ est
Altitude Min. 90 m
Max. 132 m
Superficie 6,4 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Ruyaulcourt

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Ruyaulcourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Ruyaulcourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Ruyaulcourt

Ruyaulcourt est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune, avec une altitude moyenne de 114 m, se trouve au premier bief de partage du canal du Nord. Pour franchir le relief naturel, les services de la navigation ont percé un tunnel fluvial long de 4,350 km à travers les collines. Ce tunnel est le seul en France à abriter deux canaux indépendants. Le poste de commande se trouve à la tête nord du passage souterrain, et la surveillance de l'ouvrage se fait par un éclairage continu et des caméras. Des bornes décamétriques dans le tunnel donnent la distance à l'entrée nord : de la borne 166 à la borne 269, les deux passages communiquent mais le dépassement (« trématage ») des navires y est interdit. Les deux voies possèdent une banquette permettant la circulation des piétons, mais celles-ci sont fermées au public depuis 2009. Il y a un puits d'aération au niveau de la borne 219, équipé d'un ventilateur, et à la borne 276 un puits d'évacuation menant par des escaliers aux deux banquettes de circulation.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Une entrée de la commune.
Communes limitrophes de Ruyaulcourt
Hermies
Bertincourt Ruyaulcourt Havrincourt
Ytres Neuville-Bourjonval

Toponymie[modifier | modifier le code]

Ruholcurt (1081), Rualcort (1125), Riolcurt (1148), Roaucourt (1202), Ruaucourt (1296).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village et son église ont été presque entièrement détruits au cours de la Première Guerre mondiale[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Ruyaulcourt dans son canton et dans l'arrondissement d'Arras.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 en cours
(au 22 février 2015)
Daniel Bédu   Réélu pour le mandat 2014-2020[2],[3]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[5].

En 2015, la commune comptait 310 habitants[Note 1], en augmentation de 11,11 % par rapport à 2010 (Pas-de-Calais : +0,77 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
712651696890964938951923923
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
936947944973927948896920876
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
867815934500566490479476469
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
418376353323304295271267301
2015 - - - - - - - -
310--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (28,1 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (53,6 %) est supérieur de plus de deux points au taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 46,4 % d'hommes (0 à 14 ans = 15,3 %, 15 à 29 ans = 12,9 %, 30 à 44 ans = 24,2 %, 45 à 59 ans = 22,6 %, plus de 60 ans = 25 %) ;
  • 53,6 % de femmes (0 à 14 ans = 9,8 %, 15 à 29 ans = 19,6 %, 30 à 44 ans = 16,1 %, 45 à 59 ans = 23,8 %, plus de 60 ans = 30,8 %).
Pyramide des âges à Ruyaulcourt en 2007 en pourcentage[8]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90 ans ou +
0,7 
9,7 
75 à 89 ans
14,7 
15,3 
60 à 74 ans
15,4 
22,6 
45 à 59 ans
23,8 
24,2 
30 à 44 ans
16,1 
12,9 
15 à 29 ans
19,6 
15,3 
0 à 14 ans
9,8 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[9]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Ruyaulcourt.svg

Les armes de la commune se blasonnent ainsi :

d'azur à l'aigle bicéphale d'or becquée et armée de gueules, à la bordure aussi d'or.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Pierre.
  • Le monument aux morts.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Nicolas André, « Ruyaulcourt: Un village sous occupation allemande d’août 1914 à septembre 1916 : De la Grande Guerre on connaît les tranchées, les villes ruinées sous les obus, mais on imagine mal la vie de ceux qui vivaient encore à proximité du front. Le journal de Berthe Laplace, décédée en 1995, est un témoignage éclairant », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  2. « Ruyaulcourt: un troisième mandat de maire pour Daniel Bédu », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  3. « Liste des communes et des maires » [xls], Préfecture du Pas-de-Calais, (consulté le 21 février 2015).
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  8. « Évolution et structure de la population à Ruyaulcourt en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 28 août 2010)
  9. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 » [archive du ], sur le site de l'Insee (consulté le 28 août 2010)