Ruitz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune du Pas-de-Calais
Cet article est une ébauche concernant une commune du Pas-de-Calais.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Ruitz
La mairie.
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nord-Pas-de-Calais-Picardie
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Béthune
Canton Nœux-les-Mines
Intercommunalité Communauté d'agglomération de l'Artois
Maire
Mandat
Jean-Pierre Sansen
2015-2020
Code postal 62620
Code commune 62727
Démographie
Population
municipale
1 554 hab. (2013)
Densité 313 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 28′ 06″ Nord 2° 35′ 25″ Est / 50.4683333333, 2.59027777778
Altitude Min. 43 m – Max. 111 m
Superficie 4,96 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Ruitz

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Ruitz

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Ruitz

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Ruitz
Liens
Site web http://ville-ruitz.fr/

Ruitz est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Nord-Pas-de-Calais-Picardie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Entrée de la commune.
Ruitz dans son canton et dans l'arrondissement de Béthune.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Ruitz
Haillicourt Houchin
Ruitz
Houdain Maisnil-lès-Ruitz Barlin

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[1]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 2008 Jacques Brévart PS  
mars 2008 juillet 2015[2] Jean-Louis Adancourt[3],[4]   Militant syndical
Vice-Président de la CA de l'Artois (2014 → 2016)
Décédé en fonction
octobre 2015[5] en cours
(au 13 janvier 2016[6])
Jean-Pierre Sansen   Enseignant

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2013, la commune comptait 1 554 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
365 373 370 390 416 430 461 513 508
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
496 461 444 448 455 530 565 561 638
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
679 664 762 828 838 819 826 834 918
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2008 2010
948 1 016 1 035 1 426 1 594 1 582 1 523 1 501 1 532
2013 - - - - - - - -
1 554 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2004[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (18,1 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (52,3 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 47,7 % d’hommes (0 à 14 ans = 19,8 %, 15 à 29 ans = 14,5 %, 30 à 44 ans = 23 %, 45 à 59 ans = 28,2 %, plus de 60 ans = 14,4 %) ;
  • 52,3 % de femmes (0 à 14 ans = 18,1 %, 15 à 29 ans = 15,9 %, 30 à 44 ans = 18,6 %, 45 à 59 ans = 26,1 %, plus de 60 ans = 21,3 %).
Pyramide des âges à Ruitz en 2007 en pourcentage[9]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,1 
90 ans ou +
1,5 
2,9 
75 à 89 ans
7,4 
11,4 
60 à 74 ans
12,4 
28,2 
45 à 59 ans
26,1 
23,0 
30 à 44 ans
18,6 
14,5 
15 à 29 ans
15,9 
19,8 
0 à 14 ans
18,1 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[10]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Économie[modifier | modifier le code]

Connu pour sa zone industrielle où sont implantée des grands noms tels Ripolin, la Sta (groupe Renault), Lenze, Huwer, Plastic Omnium, etc.

En termes d'équipements, le village arbore deux écoles (maternelle et primaire), une cantine, une salle des sports, une salle des associations, une salle polyvalente.

De nombreuses associations apportent le divertissement nécessaire à la bourgade (basket-ball, pétanque, football, maison des jeunes, etc.).

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église.
  • Ruitz est connue dans la région pour sa course pédestre : "Les 10 km de Ruitz"
  • Ruitz est également connue dans la région pour son jardin de plantes aromatiques et médicinales. Celui-ci est situé autour de la mairie.
  • L'église.

Évènements[modifier | modifier le code]

Les 10 km de Ruitz[modifier | modifier le code]

Les 10 km de Ruitz est une course pédestre créée en 1990 par La Maison des Jeunes de Ruitz. C'est une course très appréciée des athlètes, notamment pour sa difficulté dans la montée de la Renardière. Elle est inscrite au calendrier des courses hors-stades de la Fédération Française d'Athlétisme (FFA).

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Pierre de Robespierre, homme de fief à Ruitz, vers 1460, ancêtre (à la 10e génération) de Maximilien de Robespierre (1758-1794), avocat et homme politique, mort guillotiné.
  • Marcel Legay (1851-1915), doyen des chansonniers de Montmartre et auteur de écoute, ô mon cœur, chanson du pays d'Artois.
  • Alexis Demailly (1980), trompettiste et cornettiste, né à Ruitz.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et aux années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Les maires de Ruitz », sur http://www.francegenweb.org (consulté le 19 février 2016).
  2. « Jean-Louis Adancourt, le maire de Ruitz, emporté par la maladie : Jean-Louis Adancourt, 67 ans, est décédé mercredi. Les Ruitelots ont perdu leur maire. Après un premier mandat riche, il avait entamé le second avec la même énergie mais la maladie a eu raison de lui », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  3. « Ruitz : un deuxième mandat pour Jean-Louis Adancourt », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  4. Cécile Rubichon, « Les projets des maires - Ruitz : le bien-vivre au village, principale préoccupation de Jean-Louis Adancourt : Les investissements, « c’est la partie la plus facile » pour Jean-Louis Adancourt, maire de Ruitz. Financièrement, la commune se porte bien. Mais « il faut que petits et grands se sentent bien. » Ce sera la priorité de son deuxième mandat », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  5. S.C.C., « Ruitz : Jean-Pierre Sansen, le « fidèle compagnon », enfile l’écharpe de maire : Depuis dimanche matin, la commune de Ruitz a un nouveau maire : Jean-Pierre Sansen, 62 ans. Un homme bien connu des habitants du village qui s’inscrira dans les pas de Jean-Louis Adancourt, son prédécesseur, décédé cet été », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  6. « Ruitz: première cérémonie de vœux pour Jean-Pierre Sansen, non sans hommage à Jean-Louis Adancourt », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2005, 2008, 2010, 2013.
  9. « Évolution et structure de la population à Ruitz en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 28 août 2010)
  10. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 28 août 2010)