Récourt (Pas-de-Calais)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Récourt.
Récourt
La grande rue.
La grande rue.
Blason de Récourt
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Arras
Canton Brebières
Intercommunalité Communauté de communes Osartis Marquion
Maire
Mandat
Rodrigue Mroz
2014-2020
Code postal 62860
Code commune 62697
Démographie
Population
municipale
226 hab. (2014)
Densité 68 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 15′ 15″ nord, 3° 02′ 11″ est
Altitude Min. 43 m
Max. 74 m
Superficie 3,33 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Récourt

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Récourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Récourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Récourt
Liens
Site web recourt.fr

Récourt est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Hauts-de-France

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Une entrée de la commune.
Communes limitrophes de Récourt
Lécluse
Dury Récourt Écourt-Saint-Quentin
Saudemont

Toponymie[modifier | modifier le code]

Rathericurtis (1076), Rahericurtis (1104), Raiercort (1174), Reicort (1201), Roecort (1226), Reecourt (1246).

Histoire[modifier | modifier le code]

Nom de domaine mérovingien, attesté sous la forme latinisée Rahericurtis en 1104, suffixe -court, précédé du nom de personne germanique Radhari. Homonymie avec Rarécourt, par contre homophonie fortuite avec Récourt (Haute-Marne).

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Récourt dans son canton et dans l'arrondissement d'Arras.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1995 en cours
(au 21 février 2015)
Rodrigue Mroz   Retraité de l’Éducation nationale
Réélu pour le mandat 2014-2020[1],[2],[3],[4]
La mairie.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[6],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 226 habitants, en diminution de -0,44 % par rapport à 2009 (Pas-de-Calais : 0,77 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
171 168 222 257 256 248 213 204 212
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
191 206 205 183 153 148 149 138 145
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
143 130 115 102 106 111 98 96 100
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2011 2014
105 103 82 101 199 221 231 230 226
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (11,7 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (50,6 % contre 48,4 % au niveau national et 48,2 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 50,6 % d’hommes (0 à 14 ans = 16,2 %, 15 à 29 ans = 20,5 %, 30 à 44 ans = 21,4 %, 45 à 59 ans = 29,1 %, plus de 60 ans = 12,8 %) ;
  • 49,4 % de femmes (0 à 14 ans = 21,1 %, 15 à 29 ans = 17,5 %, 30 à 44 ans = 27,2 %, 45 à 59 ans = 23,7 %, plus de 60 ans = 10,5 %).
Pyramide des âges à Récourt en 2007 en pourcentage[9]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90 ans ou +
0,0 
3,4 
75 à 89 ans
4,4 
9,4 
60 à 74 ans
6,1 
29,1 
45 à 59 ans
23,7 
21,4 
30 à 44 ans
27,2 
20,5 
15 à 29 ans
17,5 
16,2 
0 à 14 ans
21,1 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[10]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Récourt.svg

Les armes de la commune se blasonnent ainsi :

de gueules aux trois bandes de vair, au chef d’or.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église a été construite au XVIIe siècle (1613). Ses fonts baptismaux en grès et bois datent de 1537.
  • Le monument aux morts.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Géraldine Csizmadia, « Bilan du maire à Récourt - Rodrigue Mroz : « Le village est complètement désendetté depuis 2012 » : Rodrigue Mroz briguera à nouveau le poste de maire en 2014. Il dresse le bilan de son troisième mandat, marqué notamment par la révision du plan local d’urbanisme », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  2. « Récourt: Rodrigue Mroz réélu maire », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  3. « Liste des communes et des maires » [xls], Préfecture du Pas-de-Calais, (consulté le 21 février 2015).
  4. « Les projets des maires – Récourt- Rodrigue Mroz: « La population devrait fortement augmenter » : Le maire a entamé sa quatrième mandature, avec plein de projets dans la tête. Mais ce qui restera le plus marquant sera sans nul doute la construction de plus de soixante logements. Un projet rendu possible avec le nouveau Plan local d’urbanisme », La Voix du Nord,‎ .
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  9. « Évolution et structure de la population à Récourt en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 27 août 2010)
  10. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 27 août 2010)
  11. Jean le Carpentier -Histoire Genealogique Des Païs-Bas, Ou Histoire De Cambray, Et Du Cambresis: - 1664 A lire [1]