Gommecourt (Pas-de-Calais)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Gommecourt (Yvelines).
Gommecourt
La rue Principale de Gommecourt.
La rue Principale de Gommecourt.
Blason de Gommecourt
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Arras
Canton Avesnes-le-Comte
Intercommunalité Communauté de communes du Sud Artois
Maire
Mandat
Florian Diart
2014-2020
Code postal 62111
Code commune 62375
Démographie
Population
municipale
103 hab. (2014 en diminution de 8,85 % par rapport à 2009)
Densité 31 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 08′ 27″ nord, 2° 38′ 46″ est
Altitude Min. 124 m
Max. 155 m
Superficie 3,35 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Gommecourt

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Gommecourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Gommecourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Gommecourt

Gommecourt est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Une entrée de la commune.
Communes limitrophes de Gommecourt
Foncquevillers
Gommecourt Bucquoy
Hébuterne

Histoire[modifier | modifier le code]

Durant la Première Guerre mondiale, la commune est reprise le 1er mars 1917 par l'armée australienne.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Gommecourt dans son canton et dans l'arrondissement d'Arras.
La mairie-école.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
(maire en 1981)[1]   Jean-François Corroyer    
mars 1989 2014[2] Michel Lecrivent    
2014[3],[4],[5] en cours
(au 15 janvier 2015)
Florian Diart SE Chauffeur routier

Le , la commune quitte la Communauté de communes des Deux Sources pour intégrer la Communauté de communes du Sud Artois.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[7].

En 2014, la commune comptait 103 habitants[Note 1], en diminution de 8,85 % par rapport à 2009 (Pas-de-Calais : +0,78 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
248 228 263 286 284 290 305 293 286
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
289 282 293 304 289 297 279 267 254
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
256 257 254 147 144 128 136 137 140
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
150 169 132 132 116 126 115 114 103
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (20,9 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) tout en étant toutefois inférieur au taux départemental (19,8 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (54,8 % contre 48,4 % au niveau national et 48,2 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 54,8 % d’hommes (0 à 14 ans = 17,5 %, 15 à 29 ans = 20,6 %, 30 à 44 ans = 22,2 %, 45 à 59 ans = 23,8 %, plus de 60 ans = 15,8 %) ;
  • 45,2 % de femmes (0 à 14 ans = 15,4 %, 15 à 29 ans = 19,2 %, 30 à 44 ans = 21,2 %, 45 à 59 ans = 17,3 %, plus de 60 ans = 27 %).
Pyramide des âges à Gommecourt en 2007 en pourcentage[10]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90 ans ou +
0,0 
6,3 
75 à 89 ans
13,5 
9,5 
60 à 74 ans
13,5 
23,8 
45 à 59 ans
17,3 
22,2 
30 à 44 ans
21,2 
20,6 
15 à 29 ans
19,2 
17,5 
0 à 14 ans
15,4 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[11]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Gommecourt.svg

Les armes de la ville se blasonnent ainsi :

bandé de vair et de gueules de six pièces, les bandes de gueules chargé de cinq feuilles de chêne d’or ordonnées 2.2.1. [12].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Martin.
  • Le monument aux morts.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?id=JORFTEXT000000850614
  2. N. A., « Le bilan des maires - Gommecourt - Michel Lécrivent: « cela fait tout de même 49 ans que je monte les marches de la mairie » : Michel Lécrivent est devenu conseiller municipal en 1965. En 1989, il était élu maire. C’est donc son huitième mandat qui se termine dans ce bourg qui colle à Foncquevillers, le long de la D6 et compte 113 âmes. », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  3. « Gommecourt: Florian Diart, nouveau maire : Florian Diart a été élu maire. Le conseil a été installé. Ses adjoints ont été élus. Il s’agit d’Hervé Lécrivent, premier adjoint, et d’Olivier Decroix, deuxième adjoint. », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  4. « Liste des communes et des maires » [xls], Préfecture du Pas-de-Calais, (consulté le 15 janvier 2015).
  5. Nicolas André, « Les projets des maires - Gommecourt - Florian Diart: « Il nous faut parfois mettre la main à la pâte » : Le nouveau maire de Gommecourt (113 habitants) a trente-quatre ans. Ce père de deux filles, est chauffeur routier. Déjà conseiller lors du précédent mandat, il maîtrise les réalités communales. », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014.
  10. « Évolution et structure de la population à Gommecourt en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 16 août 2010)
  11. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 16 août 2010)
  12. Banque du Blason