Arras Film Festival

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Arras Film Festival
Date de création 2000
Créateur Plan-Séquence
Prix principal Atlas d'or
Président Sébastien Doco
Délégué général Éric Miot
Édition courante Arras Film Festival 2022
Durée 10 jours
Direction générale Nadia Paschetto
Lieu Arras, Drapeau de la France France
Siège social 3, rue Emile Legrelle 62000 Arras
Site web arrasfilmfestival.com

L'Arras Film Festival (anciennement appelé Festival international du film d'Arras, surnommé L'autre cinéma jusqu'en 2008), est un festival de cinéma consacré aux cinémas de France et d'Europe qui se déroule début novembre dans la commune d'Arras, département du Pas-de-Calais.

Histoire[modifier | modifier le code]

Plan Séquence crée le festival L'autre Cinéma[1] en 2000, dans le but de faire découvrir et mettre en valeur les divers talents cinématographiques européens. En 2008, le festival ouvre une compétition européenne, excluant tout film français, déjà largement primé ou diffusé. Le festival, toujours dans la voie de la différence s'appelle alors Arras Film Festival.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Chaque année, en début novembre, Arras allume pendant 10 jours les projecteurs sur son Festival International du Film. Cette grande manifestation se déroule principalement sur la Grand'Place d'Arras, où l'on trouve le village du festival en vis-à-vis du cinéma Cinémovida, mais aussi au Casino, à l'Hôtel de Guînes, à l'Office Culturel, au Théâtre d'Arras, à Artois Expo et à l'Université d'Artois. Elle propose au public de plus en plus nombreux : des avant-premières[2] nationales et internationales, des hommages[3] et rétrospectives, des découvertes des cinémas européens et mondiaux, un festival des enfants, des trésors du cinéma. Avec de plus, un ciné-concert, un festival Off et des expositions, et la présence d'invités d'honneur[4], tout concourt pour fêter sur les places d'Arras le Cinéma.

Pour la compétition européenne, une dizaine de films sont présentés.

Prix décernés[modifier | modifier le code]

Principaux intervenants[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

9e édition (2008)[modifier | modifier le code]

en 2008, 18 800 spectateurs[7].

10e édition (2009)[modifier | modifier le code]

du 6 au , 25 000 spectateurs[8].

Grand Prix du Jury (présidé par Philippe Lioret, avec Emily Atef, Anne Consigny, Olivier Gourmet et Christophe Rossignon)
Un été suédois (Flickan), de Fredrik Edfeldt, Suède
Prix de la mise en scène
L'Autre Irène (Cealaltă Irina), de Andrei Gruzsniczki, Roumanie
Prix du Public
Very Cold Trip (Napapiirin sankarit), de Dome Karukoski, Finlande
Prix du Syndicat français de la critique de cinéma
Un été suédois (Flickan), de Fredrik Edfeldt, Suède
Mention spéciale du jury aux acteurs
Mirjana Karanović dans Here and there, de Darko Lungulov
Krzysztof Stroiński dans Scratch, de Michał Rosa

11e édition (2010)[modifier | modifier le code]

du 5 au , 59 758 spectateurs, 344 films, 2 351 projections[9].

Grand Prix du Jury (présidé par Manuel Poirier, avec Marie Rivière, Serge Riaboukine, Hrvoje Hribar et Tudor Giurgiu)
Une solution rationnelle, de Jörgen Bergmark, Suède
Prix de la mise en scène
La Médaille d'honneur, de Călin Peter Netzer, Roumanie
Prix du Public
80 Egunean, de Jon Garaño et José Maria Goenaga, Espagne
Prix du Syndicat Français de la Critique de Cinéma
Comment j'ai passé cet été, de Alekseï Popogrebski, Russie
Mention spéciale du jury
80 Egunean, de Jon Garaño et José Maria Goenaga, Espagne

12e édition (2011)[modifier | modifier le code]

du 4 au [10].

Grand Prix du Jury (présidé par Claude Lelouch, avec Judith Henry, Joël Chapron, Ozana Oancea et Philippe Reynaert)
Hold-up (Nokas), de Erik Skjoldbjærg, Norvège
Prix de la mise en scène
Behold the Lamb, de John McIlduff, Royaume-Uni
Prix du Public
La Dette (Kret), de Rafael Lewandowski, Pologne
Prix du Syndicat français de la critique de cinéma
La Dette (Kret), de Rafael Lewandowski, Pologne
Prix Regards Jeunes
Fils unique, de Miel van Hoogenbemt, Belgique
Mention spéciale du jury
A trip (Izlet), de Nejc Gazvoda, Slovénie

13e édition (2012)[modifier | modifier le code]

du 9 au [11].

Grand Prix du Jury (présidé par Tonie Marshall, avec Jérôme Bonnell, Helena Hazanov, Dries Phlypo et Fanny Valette)
Teddy Bear[12] (10 timer til Paradis), de Mads Matthiesen, Danemark
Prix de la mise en scène
Little Black Spiders, de Patrice Toye, Belgique
Prix du Public
My Beautiful Country (Die Brücke am Ibar), de Michaela Kezele (de), Allemagne
Prix regard jeunes
Either Way (A annan veg), de Hafsteinn Gunnar Sigurðsson, Islande
Prix du Syndicat français de la critique de cinéma
Teddy Bear (10 timer til Paradis), de Mads Matthiesen, Danemark
Prix ArrasDays
The bride, de Paula Ortiz, Espagne
Mention spéciale au Prix ArrasDays
Hafsteinn Gunnar Sigurðsson, Islande, pour Kanari

14e édition (2013)[modifier | modifier le code]

du 8 au

Grand Prix du Jury (présidé par Philippe Faucon, avec André Wilms, Corinne Masiero, Geoffroy Grison et Anna Novion)
Miracle[13] de Juraj Lehotský, Slovaquie
Prix de la mise en scène
La Fille de l'Armoire (Dziewczyna z szafy), de Bodo Kox, Pologne
Prix du Public
Kertu, de Ilmar Raag, Estonie
Prix regard jeunes
La Fille de l'Armoire (Dziewczyna z szafy), de Bodo Kox, Pologne
Prix du Syndicat français de la critique de cinéma
Chasing the Wind (Jag etter vind), de Rune Denstad Langlo, Norvège
Mention spéciale
De l'autre côté du mur (West) de Christian Schwochow, Allemagne

15e édition (2014)[modifier | modifier le code]

Grand Prix du Jury[14]
Fair Play de Andrea Sedláčková, République tchèque
Prix de la mise en scène
L'Idiot ! (Durak) de Youri Bykov, Russie
Prix du Public
L'Idiot ! (Durak) de Youri Bykov, Russie
Prix regard jeunes
L'Idiot ! (Durak) de Youri Bykov, Russie
Prix du Syndicat français de la critique de cinéma
Quod Erat Demonstrandum de Andrei Gruzsniczki, Roumanie
Mention spéciale
Pause de Mathieu Urfer, Suisse

16e édition (2015)[modifier | modifier le code]

Grand Prix du Jury
Fúsi de Dagur Kári, Islande
Prix de la mise en scène
Jajda de Svetla Tsotsorkova, Bulgarie
Prix du Public
The Fencer de Klaus Härö, Finlande
Prix regard jeunes
Verfehlung de Gerd Schneider, Allemagne
Prix du Syndicat français de la critique de cinéma
Czerwony pająk de Marcin Koszałka, Pologne
Mentions spéciales
Home Care de Slávek Horák, République tchèque
Gunnar Jonsson pour son rôle dans Fúsi de Dagur Kári, Islande

17e édition (2016)[modifier | modifier le code]

Grand Prix du Jury
Glory (Slava) de Kristina Grozeva et Petar Valchanov, Bulgarie
Prix de la mise en scène
Anna's Life (Anas Ckhovreba) de Nino Basilia, Géorgie
Prix du Public
Roues libres (Tiszta szívvel) de Till Attila, Hongrie
Prix regard jeunes
Roues libres (Tiszta szívvel) de Till Attila, Hongrie
Prix du Syndicat français de la critique de cinéma
Roues libres (Tiszta szívvel) de Till Attila, Hongrie

18e édition (2017)[modifier | modifier le code]

Grand Prix du Jury
The Line (Čiara) de Peter Bebjak, Slovaquie
Prix de la mise en scène
Zagros de Sahim Omar Kalifa (en), Turquie-Belgique
Prix du Public
Zagros de Sahim Omar Kalifa (en), Turquie-Belgique Hongrie
Prix regard jeunes
The Line (Čiara) de Peter Bebjak, Slovaquie
Prix du Syndicat français de la critique de cinéma
Arrhythmia de Boris Khlebnikov, Russie Hongrie
autres films en compétition
Breaking news de Iulia Rugină (ro), Roumanie
Handle with care (Hjertestart) de Arild Andresen (director) (en), Norvège
I'm a Killer (Jestem mordercą) de Maciej Pieprzyca, Pologne
The Miner (Rudar) de Hanna Slak (sl), Slovénie
La Tête à l'envers (Wilde Maus) de Josef Hader, Autriche
Une part d'ombre de Samuel Tilman, Belgique

19e édition (2018)[modifier | modifier le code]

Atlas d'or du meilleur film
Jumpman (Подбросы) de Ivan Ivanovitch Tverdovski
Atlas d'argent de la mise en scène
À l'ombre des Séraphins de Daniel Sandu
Mention spéciale du jury
Take it Or leave it de Liina Triškina-Vanhatalo
Prix de la critique
Take it Or leave it de Liina Triškina-Vanhatalo
Prix du public
The Eternal Road de Antti-Jussi Annila
Prix regards jeunes
À l'ombre des Séraphins de Daniel Sandu

20e édition (2019)[modifier | modifier le code]

Atlas d'or du meilleur film
La Saveur des coings (Bashtata) de Kristina Grozeva et Petar Valchanov
Atlas d'argent de la mise en scène
Marko Škop pour Let There Be Light (en)
Prix de la critique
La Saveur des coings (Bashtata) de Kristina Grozeva et Petar Valchanov
Prix du public
Dafne de Federico Bondi
Prix regards jeunes
La Saveur des coings (Bashtata) de Kristina Grozeva et Petar Valchanov
autres films en compétition
The Best of Dorien B. de Anke Blondé, Belgique
Negative Numbers (Uarkhofiti Ricxvebi) de Uta Beria, Géorgie
Żelazny Most de Monika Jordan-Młodzianowska, Pologne
Lands of Murders (Freies Land) de Christian Alvart, Allemagne
Disco de Jorunn Myklebust Syversen, Norvège
Carturan de Liviu Săndulescu, Roumanie

21e édition (2020)[modifier | modifier le code]

Atlas d'or du meilleur film
Quo vadis, Aida ? de Jasmila Žbanić, Bosnie-Herzégovine
Atlas d'argent de la mise en scène
I Never Cry (Jak najdalej stąd) de Piotr Domalewski, Pologne
Autres films en compétition
Tereza37 de Danilo Šerbedžija, Croatie
Rounds de Stephan Komandarev, Bulgarie
The Campaign de Marian Crișan, Roumanie
Shadow country (Krajina ve stínu) de Bohdan Sláma, Tchéquie
Spirál de Cecília Felméri (eo), Hongrie
Wildland (Kød & Blod) de Jeanette Nordahl, Danemark

22e édition (2021)[modifier | modifier le code]

Atlas d'or du meilleur film
Becoming Mona (en) de Sabine Lubbe Bakker et Niels Van Koevorden, Pays-Bas
Atlas d'argent de la mise en scène
La Mif de Frédéric Baillif, Suisse
Prix de la critique
Ne pas laisser de traces de Jan P. Matuszyński (pl), Pologne
Prix du public
Ne pas laisser de traces de Jan P. Matuszyński (pl), Pologne
Prix regards jeunes
L'Aveugle qui ne voulait pas voir le Titanic de Teemu Nikki (it), Finlande
autres films en compétition

23e édition (2022)[modifier | modifier le code]

Atlas d'or du meilleur film
Atlas d'argent de la mise en scène
Prix de la critique
Prix du public
Prix regards jeunes
autres films en compétition

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]