Willerval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Willerval
Willerval
La mairie.
Blason de Willerval
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Arras
Intercommunalité Communauté urbaine d'Arras
Maire
Mandat
Philippe Rousseau
2020-2026
Code postal 62580
Code commune 62892
Démographie
Gentilé Willervalois
Population
municipale
649 hab. (2019 en diminution de 2,41 % par rapport à 2013)
Densité 160 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 21′ 28″ nord, 2° 50′ 43″ est
Altitude Min. 58 m
Max. 78 m
Superficie 4,05 km2
Type Commune urbaine
Aire d'attraction Lens - Liévin
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton d'Arras-2
Législatives 2e circonscription du Pas-de-Calais
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Willerval
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Willerval
Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais
Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Willerval
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Willerval

Willerval est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Hauts-de-France.

La commune fait partie de la communauté urbaine d'Arras qui regroupe 46 communes et compte 108 347 habitants en 2018.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La superficie de la commune est de 405 hectares ; l'altitude varie entre 58 et 78 mètres[1].

Cartographies de la commune
Maki2-town-hall-12.svg La commune avec l'emplacement de la mairie dans le département
Carte OpenStreetMap
Carte OpenStreetMap
Carte topographique
Carte topographique
Avec les communes environnantes
Avec les communes environnantes
1 : carte dynamique ; 2 : carte OpenStreetMap ; 3 : carte topographique ; 4 : avec les communes environnantes

Le territoire de la commune est limitrophe de ceux de quatre communes :

Communes limitrophes de Willerval
Vimy
Farbus Willerval Arleux-en-Gohelle
Bailleul-Sir-Berthoult

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Willerval est une commune urbaine, car elle fait partie des communes denses ou de densité intermédiaire, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[2],[3],[4].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Lens - Liévin, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 50 communes, est catégorisée dans les aires de 200 000 à moins de 700 000 habitants[5],[6].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (91,1 % en 2018), une proportion identique à celle de 1990 (91,1 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (91,1 %), zones urbanisées (8,9 %)[7].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[8].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Anciennes mentions[9] : Willerivallis (1072), Willervalle (1102), Willeirval (1162), Willerval (1198).

Histoire[modifier | modifier le code]

Willerval est le siège d'une seigneurie avant la Révolution française[10].

En 1612, la seigneurie a été érigée en comté par les archiducs Albert d'Autriche et Isabelle-Claire-Eugénie d'Autriche par lettres du [10].

En 1697, la terre de Willerval est dite « très considérable; possède un château avec 4 tours, enfermé de murailles et d'un fossé, composé de plusieurs bâtiments, a droit de terrage, rentes foncières, droits seigneuriaux avec les trois justices (justice seigneuriale) »[10].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Découpage territorial[modifier | modifier le code]

La commune se trouve dans l'arrondissement d'Arras du département du Pas-de-Calais.

Commune et intercommunalités[modifier | modifier le code]

La commune est membre de la communauté urbaine d'Arras.

Circonscriptions administratives[modifier | modifier le code]

La commune est rattachée au canton d'Arras-2.

Circonscriptions électorales[modifier | modifier le code]

Pour l'élection des députés, la commune fait partie de la deuxième circonscription du Pas-de-Calais.

Élections municipales et communautaires[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Georges Duhem    
mars 2008 mai 2020 Sylvie Gorin[11],[12]    
juin 2020 En cours
(au 29 mai 2020)
Philippe Rousseau   Artisan[13]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[14]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[15].

En 2019, la commune comptait 649 habitants[Note 3], en diminution de 2,41 % par rapport à 2013 (Pas-de-Calais : 0 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
297329311297336333331328324
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
357373345359376390361368383
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
429458478343406427384418402
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
415429448502603653611663649
2019 - - - - - - - -
649--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[16] puis Insee à partir de 2006[17].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

En 2018, le taux de personnes d'un âge inférieur à 30 ans s'élève à 33,8 %, soit en dessous de la moyenne départementale (36,7 %). De même, le taux de personnes d'âge supérieur à 60 ans est de 23,6 % la même année, alors qu'il est de 24,9 % au niveau départemental.

En 2018, la commune comptait 323 hommes pour 327 femmes, soit un taux de 50,31 % de femmes, légèrement inférieur au taux départemental (51,50 %).

Les pyramides des âges de la commune et du département s'établissent comme suit.

Pyramide des âges de la commune en 2018 en pourcentage[18]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,3 
90 ou +
0,3 
5,3 
75-89 ans
7,4 
16,5 
60-74 ans
17,3 
23,9 
45-59 ans
22,7 
17,9 
30-44 ans
20,8 
18,9 
15-29 ans
13,8 
17,3 
0-14 ans
17,7 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2018 en pourcentage[19]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,5 
90 ou +
1,5 
5,4 
75-89 ans
8,9 
15,9 
60-74 ans
17,3 
20,2 
45-59 ans
19,4 
19,1 
30-44 ans
18,2 
18,6 
15-29 ans
16,3 
20,3 
0-14 ans
18,3 

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Nicolas.
  • Église Saint-Nicolas (reconstruite en 1918).
  • Le gisant de Gérard de Saint et dalles funéraires des XIIIe au XVIIe classées.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Seigneurs de Willerval [20][modifier | modifier le code]

  • Guilbert II de Lannoy, chevalier, seigneur de Santes, Beaumont à Hem, est seigneur de Willerval en 1342, à la suite de son mariage avec Isabelle de Flandres-Drincham, dame de Willerval, fille de Jean II, seigneur de Drincham et d'Isabeau de Ghistelles[21].
  • Philippe Ier de Lannoy lui succède à Willerval[22].
  • Gilbert ou Guilbert III de Lannoy, fils de Philippe Ier, devient seigneur de Willerval. Il épouse Jeanne de Neuville, dont lui nait Bonne de Lannoy retrouvée ci-dessous[22].
  1. Jeanne de Houchin, fille de Guillaume, et de Catherine de Saint-Pierre-Maisnil.
  2. Bonne de Lannoy, dame de Willerval, d'Allennes et de Beaumont, fille de Guilbert, seigneur de Willerval, et de Jeanne de Neufville, dame d'Allennes et de Beaumont.

Il ne laissa d'enfants que de son second mariage ; savoir,

  1. Adrien d’Ongnies, (dont postérité).
  2. Baudouin d'Ongnies, seigneur de Pérenchies et de la Deuze, mort sans laisser d'enfant de Maximilienne van der Meeren, son épouse, laquelle se remarie à François d'Ongnies, seigneur de Coupigny.
  3. Anne d'Ongnies, mariée à Jean, seigneur de Haynin, de Wambrechies et de Lesquin, fils de Philippe, seigneur de Haynin, chevalier, et de Claire du Mez dite de Croix, Dame de Wambrechies et de Lesquin.
  4. Barbe d'Ongnies, première femme de Nicolas du Chastel, chevalier seigneur de la Houvarderie, d'Aix, de l'Assèssoy et de Cavrines, créé premier vicomte de Haubourdin et d'Emmerin le 3/10/1605.
  5. François d'Ongnies, auteur de la branche des comtes de Beaurepaire.
  • En , par lettres données à Versailles, Charles Hiérome (Jérôme) Durietz, chevalier, seigneur du Hamel, Hucher, Frevillers, Monts, Lassus, Zeauvis, Willerval, etc., capitaine de dragons, qui a servi plusieurs années dans différents emplois, aux sièges de Philisbourg, Frankendal, Namur, Furnes, dans les armées du Piémont, reçoit confirmation du titre de comte de la terre de Willerval. Il a hérité cette terre de son père Hiérosme Durietz, chevalier, seigneur desdits lieux, gouverneur de la ville de La Gorgue et du pays de Lallœu, et de Gertrude Le Bourgeois, sa mère, qui ont acheté la terre le et le [10].

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Répertoire géographique des communes, publié par l'Institut national de l'information géographique et forestière, [lire en ligne].
  2. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  3. « Commune urbaine - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  4. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  5. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Lens - Liévin », sur insee.fr (consulté le ).
  6. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  7. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  8. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  9. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, Volume 2.
  10. a b c d et e Amédée le Boucq de Ternas, Recueil de la noblesse des Pays-Bas, de Flandre et d'Artois, Douai, 1884, p. 64, lire en ligne
  11. Réélue pour le mandat 2014-2020 : « Willerval: Sylvie Gorin ceint l’écharpe pour un second mandat : Samedi soir, la salle de réunion était comble pour l’élection du bureau municipal. À l’unanimité des conseillers, Sylvie Gorin a été réélue maire », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  12. « Les projets du maire de Willerval : de nouveaux locaux fonctionnels pour la mairie : Réélue en mars dernier maire de Willerval, commune de 650 habitants qui fait partie de la communauté urbaine d’Arras (CUA), Sylvie Gorin a repris possession de son bureau dans la une mairie entièrement rénovée. Elle fait le point sur les autres réalisations à venir », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  13. R. J., « Willerval : Philippe Rousseau est le nouveau maire », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ) « C’est Sylvie Gorin, maire sortante, qui a installé le nouveau conseil. Seul candidat au poste de maire, Philippe Rousseau a été élu à l’unanimité ».
  14. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  15. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  16. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  17. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.
  18. Insee, « Évolution et structure de la population en 2018 - Commune de Willerval (62892) », (consulté le ).
  19. Insee, « Évolution et structure de la population en 2018 - Département du Pas-de-Calais (62) », (consulté le ).
  20. Végiano (de, seigneur de Hovel.), Nobiliaire des Pays-Bas, et du comté de Bourgogne, par m. D.*** S.D.H.**. 2 pt. [and] Suite du suppl. [5 vols. in 3]., , 528 p. (lire en ligne), p. 73.
  21. « Famille et seigneurs de Lannoy » (consulté le ), p. 10.
  22. a et b Louis Moreri, Le grand dictionnaire historique, ou Le melange curieux de l'histoire sacrée ...tome X, (lire en ligne), p 851