Tilloy-lès-Hermaville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tilloy-lès-Hermaville
Tilloy-lès-Hermaville
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Arras
Canton Avesnes-le-Comte
Intercommunalité Communauté de communes des campagnes de l'Artois
Maire
Mandat
Alain Bailleul
2014-2020
Code postal 62690
Code commune 62816
Démographie
Population
municipale
225 hab. (2015 en diminution de 4,66 % par rapport à 2010)
Densité 78 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 19′ 40″ nord, 2° 33′ 29″ est
Altitude Min. 99 m
Max. 138 m
Superficie 2,87 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Tilloy-lès-Hermaville

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Tilloy-lès-Hermaville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Tilloy-lès-Hermaville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Tilloy-lès-Hermaville

Tilloy-lès-Hermaville est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Tilloy-lès-Hermaville
Berles-Monchel Savy-Berlette Aubigny-en-Artois
Tilloy-lès-Hermaville Hermaville
Izel-lès-Hameau Lattre-Saint-Quentin

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1789, Marie Madeleine Françoise de Wazières, est dame de (les hommes sont seigneur de, les femmes, fille ou veuve, sont dame de) La Rive, Tilloy-les-Hermaville, Sainte-Marie-Kerque, domiciliée à Armentières, et héritière de Pierre Auguste Marie de Wazières, Comte de Wazières et de Roncq. Elle détient également une seigneurie à Saint-Georges-sur-l'Aa, dans la châtellenie de Bourbourg[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tilloy-lès-Hermaville dans son canton et dans l'arrondissement d'Arras.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1989 en cours
(au 2 mars 2015)
Alain Bailleul SE Réélu pour le mandat 2014-2020[2],[3],[4],[5]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[7].

En 2015, la commune comptait 225 habitants[Note 1], en diminution de 4,66 % par rapport à 2010 (Pas-de-Calais : +0,77 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
210 223 243 255 253 238 247 241 262
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
226 216 226 239 222 238 223 215 205
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
211 207 202 191 189 170 151 149 170
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
164 139 137 149 186 178 207 211 229
2015 - - - - - - - -
225 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Tilloy-lès-Hermaville

Les armes de Tilloy-lès-Hermaville se blasonnent ainsi :

d'or aux deux branches de tilleul de sinople posées en chevron renversé surmontées d'un lambel de gueules.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Georges Dupas, Seigneuries et seigneurs de la châtellenie de Bourbourg, Coudekerque-Branche, Galaad Graal, , p. 117
  2. David Derieux, « À Tilloy-lès-Hermaville, un mandat presque entièrement dédié au défi de l’assainissement : En avril 2009, le maire Alain Bailleul nous expliquait que le conseil municipal et lui se donnaient cinq ans pour réaliser l’assainissement collectif de la commune. « C’est un gros chantier, mais ce sera fait, j’en prends l’engagement », ajoutait le maire avec détermination. Rencontre et échanges sur ce dossier prioritaire, à quelques mois de la fin du mandat », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  3. « Tilloy-lès-Hermaville - Le maire Alain Bailleul et ses deux adjoints installés », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  4. « Liste des communes et des maires » [xls], Préfecture du Pas-de-Calais, (consulté le 21 février 2015).
  5. David Derieux, « Tilloy-lès-Hermaville: pour l’assainissement collectif, un dernier chantier sera lancé au printemps : Alain Bailleul entame son cinquième mandat de maire alors que le village poursuit le déploiement de l’assainissement collectif. Un projet porté depuis plusieurs années, et qui doit se terminer dans un an si tout va bien », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.