Inchy-en-Artois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Inchy.

Inchy-en-Artois
Inchy-en-Artois
Mairie d'Inchy-en-Artois.
Blason de Inchy-en-Artois
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Arras
Canton Bapaume
Intercommunalité Communauté de communes Osartis Marquion
Maire
Mandat
Michel Rousseau
2014-2020
Code postal 62860
Code commune 62469
Démographie
Gentilé Inchiaquois
Population
municipale
615 hab. (2015 en augmentation de 1,65 % par rapport à 2010)
Densité 56 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 10′ 49″ nord, 3° 03′ 09″ est
Altitude Min. 48 m
Max. 97 m
Superficie 11,06 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Inchy-en-Artois

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Inchy-en-Artois

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Inchy-en-Artois

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Inchy-en-Artois

Inchy-en-Artois est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais, en région Hauts-de-France.

Ses habitants sont appelés les Inchiaquois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Inchy-en-Artois est située près de l'axe Cambrai - Arras, à 17,08 km de Cambrai et 27,74 km d'Arras.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Inchy-en-Artois
Buissy Baralle Sains-lès-Marquion
Inchy-en-Artois
Pronville-en-Artois Doignies Boursies Mœuvres

Histoire[modifier | modifier le code]

Colart de Mailly (de la Maison de Mailly), seigneur d'Inchy, combat et trouve la mort lors de la bataille d'Azincourt en 1415[1].

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Inchy-en-Artois est un village qui subit, durant la Première Guerre mondiale, les bombardements par l'artillerie française, tirant par batteries entières dès détection de la position des artilleurs allemands.

Selon les témoignages des soldats allemands cantonnés dans ce village lors de cette époque : « il pleuvait alors littéralement des bombes, et les camarades de pièce se faisaient déchiqueter et certains couper en deux par les explosions des bombes. »

Pour certains de ces artilleurs allemands qui considéraient le canon français de 75 comme plus précis que les leurs après ces terribles pilonnages, il était incompréhensible d'être survivant alors que tous les autres servants avaient péri. Un réflexe de courir droit devant a sauvé l'un d'entre eux qui plongea se coucher dans le fossé devant le cimetière de l'époque pour s'abriter des éclats d'obus en attendant la fin des tirs ennemis. C'est alors qu'il sentit le canon du pistolet sur sa tempe, tenu par l'un des officiers allemands, à cheval, pour se voir rapatrier à pied ainsi à leur pièce d'artillerie, comme un sous-homme[réf. nécessaire].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Inchy-en-Artois dans son canton et dans l'arrondissement d'Arras.
{{ÉluDonnées}
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1800 1803 Hubert Dubuisson    
18 18      
1852 1870 Charles Dubuisson    
1870 1871 Amédé Leconte    
1871 1876 Charles Dubuisson    
1876 1887 Gustave Bricout    
1887 1888 Balthazar Deleau    
1888 1908 Frédéric Lagrange   Agriculteur
1908 1912 Gustave Bricout   Agriculteur
avril 1945   Bénoni Chopin   Entrepreneur
1983   Roger Panien   Constructeur
mars 2001 2004 Annie Sauron   Démissionnaire
octobre 2004 en cours
(au 25 janvier 2015)
Michel Rousseau DVD-LREM Agriculteur, conseiller départemental
Réélu pour le mandat 2014-2020[2],[3],[4],[5]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[7].

En 2015, la commune comptait 615 habitants[Note 1], en augmentation de 1,65 % par rapport à 2010 (Pas-de-Calais : +0,77 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
8258559471 0091 1521 1041 0861 0791 069
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 0451 0791 0791 1121 0451 0161 0041 0421 037
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 0601 0441 018617720728719686643
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
610595576534576556569605615
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (20 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) tout en étant toutefois inférieur au taux départemental (19,8 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (50,1 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 49,9 % d'hommes (0 à 14 ans = 18 %, 15 à 29 ans = 21,5 %, 30 à 44 ans = 22,2 %, 45 à 59 ans = 21,1 %, plus de 60 ans = 17,3 %) ;
  • 50,1 % de femmes (0 à 14 ans = 21,1 %, 15 à 29 ans = 16,1 %, 30 à 44 ans = 20,4 %, 45 à 59 ans = 19,6 %, plus de 60 ans = 22,8 %).
Pyramide des âges à Inchy-en-Artois en 2007 en pourcentage[10]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90 ans ou +
0,0 
6,0 
75 à 89 ans
9,5 
11,3 
60 à 74 ans
13,3 
21,1 
45 à 59 ans
19,6 
22,2 
30 à 44 ans
20,4 
21,5 
15 à 29 ans
16,1 
18,0 
0 à 14 ans
21,1 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[11]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Inchy-en-Artois.svg

Les armes de la ville se blasonnent ainsi :

d'or aux trois fasces de sable.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église Saint Martin.
Le monument aux morts.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Norbert Pagnien, né en 1909, mort en déportation en 1942.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Azincourt 1415 : d'où venaient les chevaliers français morts à la bataille ? »
  2. « Le bilan des maires à Inchy-en-Artois - Michel Rousseau : « Continuer l’entretien et la mise en valeur du patrimoine » : Élu conseiller en 1995, Michel Rousseau devient premier magistrat en octobre 2004, après la démission d’Annie Sauron. En mars prochain, il postulera à nouveau à la fonction. « On a fait de belles choses dans tous les domaines et on a envie de continuer. » », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  3. « Inchy-en-Artois: deux nouveaux adjoints aux côtés de Michel Rousseau : Samedi 29 mars, après avoir installé le conseil municipal sorti des urnes, Michel Rousseau, maire sortant, a fait applaudir Albert Labalette et Jean-Claude Vasseur, adjoints qui ont décidé de ne pas se représenter dans leur fonction », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  4. « Liste des communes et des maires » [xls], Préfecture du Pas-de-Calais, (consulté le 25 janvier 2015).
  5. « Inchy-en-Artois (projet des maires) : la rénovation de l’église, le chantier principal du mandat : Conseiller municipal depuis 1995, et maire depuis 2004, Michel Rousseau a entamé son second mandat « complet » de premier magistrat avec sept nouveaux élus (sur 15) par rapport à son équipe précédente. », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  10. « Évolution et structure de la population à Inchy-en-Artois en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 19 août 2010)
  11. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 » [archive du ], sur le site de l'Insee (consulté le 19 août 2010)