Bazinghen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bazinghen
L'église Saint-Éloi et le monument aux morts.
L'église Saint-Éloi et le monument aux morts.
Blason de Bazinghen
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Boulogne-sur-Mer
Canton Desvres
Intercommunalité Communauté de communes de la Terre des Deux Caps
Maire
Mandat
Franck Parenty
2014-2020
Code postal 62250
Code commune 62089
Démographie
Population
municipale
412 hab. (2014)
Densité 31 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 49′ 34″ nord, 1° 39′ 48″ est
Altitude Min. 3 m
Max. 122 m
Superficie 13,2 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Bazinghen

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Bazinghen

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bazinghen

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bazinghen
Liens
Site web http://web.lerelaisinternet.com/206029761/

Bazinghen est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Une entrée de la commune.
Communes limitrophes de Bazinghen
Audinghen Tardinghen Audembert
Audresselles Bazinghen Leulinghen-Bernes
Ambleteuse Marquise

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • Toponyme germanique composé de trois termes : baz-ing-hem, traduisible par «demeure du peuple de Baz (ou Bazo)».
  • Basingahem (877) Basingeham (1173), Basinghem (1173), 1793 : Basinghen, 1801 : Bazenghen.
  • Bazingem en flamand[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Au commencement du XIIe siècle le nom de la paroisse de Basingahem se montre associé à celui de la paroisse d'Odingahem, ou Audinghen, sa voisine, pour des biens que Charles le Bon, comte de Flandre, y confirme à l'abbaye d'Andres sans en donner le détail. L'acte, qui est sans date, flotte entre les années 1119 et 1127, limites du règne de ce prince.

Le nom de Basingahem, une fois ainsi énoncé, se retrouve, comme nom de fief, pendant plus de soixante ans, sur la tête d'un noble seigneur dont parlent simultanément les chartes d'Andres, de Licques, de Samer, de Saint-Bertin et de Saint Josse. Il s'agit de Roger de Basingueham (Il est probable qu'il y a eu deux Roger de Bazinghen dont l'un épousa Béatrix de Markene ) qui, avant l'an 1164, a donné à l'abbaye de Licques une terre située à Lottinghen, pour le repos de l'âme de son frère Guillaume.

  • Les autres seigneurs connus de Bazinghen sont : Selles Chrétienne, dame de Selles, Bazinghen et Seninghen ; Baudouin de Créqui Sieur de Raimbaval et de Bazinghen en 1289 ; Florent d'Arras dit Pépin qui laisse les terres de Bazinghen à sa fille aînée qui se marie à Pierre de Saint Aldegonde, chevalier mort en 1438. La terre de Bazinghen restera dans la famille de Saint Aldegonde jusqu'en 1611 où Louise de Saint Aldegonde porte ses terres en mariage à Michel de Roisin, baron de Rongy.

La terre et seigneurie de Bazinghen fut vendue par le baron de Rongy à Jacques Abot de la Cocherie, pour la somme de 22,000 livres, le 7 mars 1695. Les Abot conserveront la seigneurie de Bazinghen jusqu'à la Révolution. Le dernier bailli, nommé par François Abot, seigneur de Bazinghen, conseiller commissaire en la Cour des Monnaies, à Paris, a été François Martin, procureur en la sénéchaussée, résidant à Boulogne ; le dernier procureur d'office, Jacques-François Broutta fils, arpenteur-juré, demeurant au bourg de Marquise.

  • le 11 décembre 1790, à la suite de la Révolution, les biens de l'église sont mis en adjudication. La ferme nommée la Parthe à Basinghen appartenant aux chartreux de Neuville-sous-Montreuil estimée à 70 800 fr et adjugée à ce prix[2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Bazinghen dans son canton et dans l'arrondissement de Boulogne-sur-Mer.
La mairie.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1995 2014[3] Raphaël Delattre    
2014[3],[4] en cours
(au 16 novembre 2014)
Frank Parenty    

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[6],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 412 habitants, en diminution de -3,29 % par rapport à 2009 (Pas-de-Calais : 0,77 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
341 281 270 372 391 397 442 449 402
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
386 354 350 349 322 308 312 314 322
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
293 319 268 239 251 260 274 282 280
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
240 207 210 254 298 344 404 419 412
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (12,9 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (52 % contre 48,4 % au niveau national et 48,2 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 52 % d’hommes (0 à 14 ans = 27,6 %, 15 à 29 ans = 13,8 %, 30 à 44 ans = 25,2 %, 45 à 59 ans = 21 %, plus de 60 ans = 12,4 %) ;
  • 48 % de femmes (0 à 14 ans = 18,6 %, 15 à 29 ans = 17,5 %, 30 à 44 ans = 29,4 %, 45 à 59 ans = 21,1 %, plus de 60 ans = 13,4 %).
Pyramide des âges à Bazinghen en 2007 en pourcentage[9]
Hommes Classe d’âge Femmes
1,0 
90 ans ou +
0,0 
3,3 
75 à 89 ans
5,2 
8,1 
60 à 74 ans
8,2 
21,0 
45 à 59 ans
21,1 
25,2 
30 à 44 ans
29,4 
13,8 
15 à 29 ans
17,5 
27,6 
0 à 14 ans
18,6 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[10]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Bazinghen

Les armes de Bazinghen se blasonnent ainsi :

D'or à la croix de sable chargée de cinq anneaux d'argent.[11].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le monument aux morts devant l'église.
  • L'église Saint-Éloi.
  • Le monument aux morts.

Bazinghen au cinéma[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Centre de Recherche généalogique Flandre-Artois
  2. Page 201 tOME PREMIER - Précis de l'Histoire physique,civile et politiaue, de la ville de Boulogne-sur mer depuis les morins jusqu'en 1814 par P.-J.-B. BERTRAND imprimé à Boulogne en 1828 - archive de Bibliothéca Bodliana - numérisé par Google Books
  3. a et b « Bazinghen: Franck Parenty passe du poste de premier adjoint à celui de maire », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne) :

    « C’est une forme de virage pour la commune, puisque Raphaël Delattre a mis un terme à son activité de maire au terme de 19 années en tant que maire, et 25 passées en mairie. La continuité sera visiblement le maître mot de la nouvelle équipe : c’est Franck Parenty, qui était le premier adjoint de la commune, qui a été élu et devient le premier magistrat de la commune »

    .
  4. « Liste des communes et des maires » [xls], Préfecture du Pas-de-Calais, (consulté le 16 novembre 2014)
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  9. « Évolution et structure de la population à Bazinghen en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 7 août 2010)
  10. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 7 août 2010)
  11. Banque du Blason.
  12. Générique de fin de film.