Mentque-Nortbécourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mentque-Nortbécourt
Le moulin à vent, monument historique.
Le moulin à vent, monument historique.
Blason de Mentque-Nortbécourt
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Saint-Omer
Canton Saint-Omer
Intercommunalité Communauté d’agglomération de Saint-Omer
Maire
Mandat
Jean-Pierre Leclercq
2014-2020
Code postal 62890
Code commune 62567
Démographie
Population
municipale
619 hab. (2012)
Densité 57 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 47′ 01″ N 2° 05′ 06″ E / 50.7836111111, 2.08550° 47′ 01″ Nord 2° 05′ 06″ Est / 50.7836111111, 2.085
Altitude Min. 53 m – Max. 163 m
Superficie 10,78 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Mentque-Nortbécourt

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Mentque-Nortbécourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Mentque-Nortbécourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Mentque-Nortbécourt

Mentque-Nortbécourt est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Nord-Pas-de-Calais.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Mentque-Nortbécourt
Nort-Leulinghem Bayenghem-lès-Éperlecques

Éperlecques Houlle

Tournehem-sur-la-Hem Mentque-Nortbécourt Moringhem
Acquin-Westbécourt

Toponymie[modifier | modifier le code]

Menteke-Noordboekhout en flamand[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Mentque et Norbécourt ont fusionné en 1819[2].

Après la Première Guerre mondiale, le monument aux morts est construit au milieu de la plaine qui sépare les deux villages.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Mentque-Nortbécourt dans son canton et dans l'arrondissement de Saint-Omer
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1989 2014 Jean-Marie Béclin    
2014[2],[3],[4] en cours
(au 3 février 2015)
Jean-Pierre Leclercq   Ancien salarié d'Arc International

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2012, la commune comptait 619 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
270 228 280 677 711 728 720 711 690
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
651 663 645 666 720 722 710 720 738
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
728 660 623 579 568 522 513 514 454
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2006 2009
452 450 404 426 446 449 516 520 587
2012 - - - - - - - -
619 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2004[6].)
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (17,4 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (50,4 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 49,6 % d’hommes (0 à 14 ans = 23 %, 15 à 29 ans = 14,8 %, 30 à 44 ans = 27,2 %, 45 à 59 ans = 19,9 %, plus de 60 ans = 15,1 %) ;
  • 50,4 % de femmes (0 à 14 ans = 22 %, 15 à 29 ans = 18,3 %, 30 à 44 ans = 21,6 %, 45 à 59 ans = 18,6 %, plus de 60 ans = 19,7 %).
Pyramide des âges à Mentque-Nortbécourt en 2007 en pourcentage[7]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,3 
90 ans ou +
0,7 
6,2 
75 à 89 ans
6,8 
8,6 
60 à 74 ans
12,2 
19,9 
45 à 59 ans
18,6 
27,2 
30 à 44 ans
21,6 
14,8 
15 à 29 ans
18,3 
23,0 
0 à 14 ans
22,0 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[8]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Héraldique[modifier | modifier le code]

blason

Les armes de la ville se blasonnent ainsi :

de gueules aux trois quintefeuilles d’argent

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le moulin de Nortbécourt en 2005.
  • La tour centrale de l'église de Mentque, sous le vocable de St-Léger et St-Gilles, est du XIIe siècle et le chœur à deux travées date du XVIe siècle. Elle renferme un maître-autel et une table de communion en chêne sculpté du XVIIIe siècle.
Église de Mentque
  • La Motte Madame ou Mont de la justice est une motte féodale de 25 mètres de diamètre à sa base. Située à une dizaine de mètres de l'église de Mentque de l'autre côté de la route, elle est recouverte actuellement de végétation.
  • L'église St-Wandrille à Nortbécourt, est ornée d'une tour du XIIe siècle.
Église de Nortbécourt
  • Le moulin de Nortbécourt ou moulin Lebriez est un moulin à vent construit en moellons calcaires en 1714 (suivant une date inscrite sur une pierre à l'intérieur de la tour). En 1897, il devient la propriété d'Alphonse Lebriez, qui en sera le meunier jusque l'arrêt de l'activité vers 1950. En 1964, Michel Hoyez l'achète et le sauve de la ruine. Ce moulin est inscrit à l'Inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis 1977[9],[10]. Les ailes sont remises en état en décembre 1981, mais déposées en août 2014 en raison de la rupture de leur arbre[11]. La commune négocie avec le Département et la Région afin qu'elles réhabilitent le moulin[12].
  • Les ruines du moulin à vent d'Inglinghem[13].
  • Le moulin à vent Guilleman[14].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et aux années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://proussel.voila.net/pages/noms_flamands.htm
  2. a et b « Mentque-Nortbécourt: Jean-Pierre Leclercq succède à Jean-Marie Béclin comme maire », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  3. « Liste des communes et des maires » [xls], Préfecture du Pas-de-Calais,‎ (consulté le 3 février 2015).
  4. Jean-Mars Szuba, « Les nouveaux maires : à Mentque-Nortbécourt, Jean-Pierre Leclercq se sent parfois à la tête de deux communes : Élu en mars à la suite de Jean-Marie Béclin, Jean-Pierre Leclercq est le maire d’une commune à deux entités, Mentque et Nortbécourt, « où il y a tout en double ». », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2004, 2006, 2009, 2012.
  7. « Évolution et structure de la population à Mentque-Nortbécourt en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 26 août 2010)
  8. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 26 août 2010)
  9. « Le moulin à vent Liot, puis Blérard, puis Lebriez », base Mérimée, ministère français de la Culture
  10. « Le Moulin à vent de Nortbécourt », base Mérimée, ministère français de la Culture
  11. « Mentque-Nortbécourt : dangereuses, les ailes du moulin ont été démontées mardi : Spectacle impressionnant tout autant qu’affligeant, mardi à Nortbécourt : après que les ailes du moulin ont été extraites de la toiture, un engin de levage les a déposées dans un champ. Le chemin sera long avant qu’une rénovation, même partielle, ne soit accomplie. », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  12. « Mentque-Nortbécourt : Région et Département pourraient racheter le moulin : Vendredi, devant un nombreux parterre, Jean-Pierre Leclercq, maire, a précisé les grandes lignes de son action. Les finances communales « bien difficiles à tenir » imposent des priorités. », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  13. « Les restes du moulin à vent d'Inglinghem », base Mérimée, ministère français de la Culture
  14. « Le moulin à vent Guilleman », base Mérimée, ministère français de la Culture