Étaing

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles ayant des titres homophones, voir Étain (homonymie).
Étaing
La mairie.
La mairie.
Blason de Étaing
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Arras
Canton Brebières
Intercommunalité Communauté de communes Osartis Marquion
Maire
Mandat
Jean-Louis Capiez
2014-2020
Code postal 62156
Code commune 62317
Démographie
Gentilé Étaignois
Population
municipale
440 hab. (2014)
Densité 86 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 16′ 28″ nord, 3° 00′ 02″ est
Altitude Min. 37 m – Max. 74 m
Superficie 5,1 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Étaing

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Étaing

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Étaing

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Étaing

Étaing est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Hauts-de-France.

Ses habitants sont appelés les Étaignois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes d’Étaing
Sailly-en-Ostrevent Tortequesne
Étaing Lécluse
Éterpigny Dury

Toponymie[modifier | modifier le code]

Stohengh (1089), Stohaing (1157), Stohen (vers 1170), Estohaign (1212)[1], Estaing (1793), Estoing (1801).

Histoire[modifier | modifier le code]

Étaing dans son canton et dans l'arrondissement d'Arras.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1959 1977 M. Lepoivre (père)[2]    
1977 2014[3] Daniel Lepoivre[2] PCF  
2014[4],[5],[6] en cours
(au 24 janvier 2015)
Jean-Louis Capiez    

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[8],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 440 habitants, en diminution de -0,23 % par rapport à 2009 (Pas-de-Calais : 0,77 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
505 503 636 695 685 665 694 695 724
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
700 745 786 770 756 724 721 632 608
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
591 583 543 370 386 376 360 362 364
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014
355 353 383 366 356 367 430 439 440
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (17,9 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (51,6 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 48,4 % d’hommes (0 à 14 ans = 26 %, 15 à 29 ans = 14,9 %, 30 à 44 ans = 26,4 %, 45 à 59 ans = 18,7 %, plus de 60 ans = 13,9 %) ;
  • 51,6 % de femmes (0 à 14 ans = 19,8 %, 15 à 29 ans = 14 %, 30 à 44 ans = 27 %, 45 à 59 ans = 17,6 %, plus de 60 ans = 21,7 %).
Pyramide des âges à Étaing en 2007 en pourcentage[11]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90 ans ou +
0,5 
4,3 
75 à 89 ans
8,6 
9,6 
60 à 74 ans
12,6 
18,7 
45 à 59 ans
17,6 
26,4 
30 à 44 ans
27,0 
14,9 
15 à 29 ans
14,0 
26,0 
0 à 14 ans
19,8 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[12]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Étaing.svg

Les armes de la ville se blasonnent ainsi : d’azur aux trois fleurs de lys d’argent, au franc-canton de gueules chargé d’un lion d’or et d’une bordure du même ; le tout enfermé par une bordure d’or.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La rue de la Mairie.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Toponymie générale de la France: Tome 2, Formations non-romanes - Ernest Nègre
  2. a et b J. L., « Étaing: du monde, un maire honoraire et la présence… du préfet : Cérémonie des vœux particulière, vendredi, à Étaing. Cette petite commune rurale entre Arras et Douai, d’un peu plus de quatre cents habitants, a mis à l’honneur son ancien maire pendant plus de trente-sept ans : Daniel Lepoivre. Avec une présence remarquée : celle du préfet Denis Robin », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  3. Géraldine Csizmadia, « Le Bilan des maires - Étaing - Daniel Lepoivre: L’église et les écoles ont été rénovées, et une cantine créée : Daniel Lepoivre annoncera plus tard s’il sera de nouveau candidat. En attendant, les points forts de son sixième mandat sont les travaux pour les écoles et l’église. », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  4. « Étaing: Jean-Louis Capiez a été élu maire de la commune », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  5. « Liste des communes et des maires » [xls], Préfecture du Pas-de-Calais, (consulté le 12 janvier 2015).
  6. Géraldine Csizmadia, « Les projets des maires - Étaing : L’éclairage public sera changé, le plan local d’urbanisme revu : Jean-Louis Capiez s’est investi dans la vie municipale dès son arrivée dans le village, en décembre 1988. Il était, dans la précédente mandature premier adjoint de Daniel Lepoivre. C’est donc dans la continuité qu’il prend les rênes d’une commune ayant « une bonne trésorerie. » », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  7. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  11. « Évolution et structure de la population à Étaing en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 15 août 2010)
  12. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 15 août 2010)