Torcy (Pas-de-Calais)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Torcy.
Torcy
L'église Saint-Éloi.
L'église Saint-Éloi.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Montreuil
Canton Fruges
Intercommunalité Communauté de communes du Canton de Fruges et environs
Maire
Mandat
Patrick Cornu
2014-2020
Code postal 62310
Code commune 62823
Démographie
Population
municipale
161 hab. (2014)
Densité 31 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 29′ 04″ nord, 2° 01′ 24″ est
Altitude Min. 70 m
Max. 171 m
Superficie 5,27 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Torcy

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Torcy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Torcy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Torcy

Torcy est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Torcy
Créquy
Torcy
Royon Sains-lès-Fressin

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Torcy dans son canton et dans l'arrondissement de Montreuil-sur-Mer.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
  1971 Robert Alisse[1]    
1971 2001 Gérard Alisse[1]    
mars 2001 en cours
(au 20 mars 2015)
Patrick Cornu DVG Chef de service pédagogique
Réélu pour le mandat 2014-2020[2],[3],[4],[5]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[7],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 161 habitants, en augmentation de 0,63 % par rapport à 2009 (Pas-de-Calais : 0,77 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
265 264 241 301 311 308 300 298 295
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
283 282 289 284 291 281 284 290 266
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
261 267 252 189 199 151 157 192 201
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
179 166 164 144 166 142 164 160 161
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (28,1 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (51,3 % contre 48,4 % au niveau national et 48,2 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 51,3 % d’hommes (0 à 14 ans = 24,4 %, 15 à 29 ans = 12,2 %, 30 à 44 ans = 22 %, 45 à 59 ans = 18,3 %, plus de 60 ans = 23,2 %) ;
  • 48,7 % de femmes (0 à 14 ans = 21,8 %, 15 à 29 ans = 12,8 %, 30 à 44 ans = 19,2 %, 45 à 59 ans = 12,8 %, plus de 60 ans = 33,3 %).
Pyramide des âges à Torcy en 2007 en pourcentage[10]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90 ans ou +
0,0 
7,3 
75 à 89 ans
7,7 
15,9 
60 à 74 ans
25,6 
18,3 
45 à 59 ans
12,8 
22,0 
30 à 44 ans
19,2 
12,2 
15 à 29 ans
12,8 
24,4 
0 à 14 ans
21,8 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[11]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Éloi.
  • Le monument aux morts.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Torcy

Les armes de Torcy se blasonnent ainsi :

D’or au lion de vair.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Torcy : Achille Cornu, un demi-siècle de conseils municipaux : Le conseil municipal de Torcy va perdre au moins quatre de ses élus qui ont choisi de se retirer de la vie politique. Parmi eux, on trouve Achille Cornu qui a été élu conseiller municipal pendant quarante-neuf ans, soit près d’un demi-siècle », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  2. « Le bilan du maire de Torcy : « Nous avons beaucoup investi en dix ans: plus de 900000 € » : Patrick Cornu fait partie de ces défenseurs des causes perdues. Pendant ses deux mandants, il a perdu quelques illusions, mais il n’a jamais baissé les bras en parvenant même à rouvrir son école en 2004 : un exploit en milieu rural. Cela ne l’empêche pas de se représenter, en 2014, avec son équipe », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  3. « Torcy : Patrick Cornu réélu à la tête de la commune : Au premier tour, l’élections de quatre nouveaux conseillers, dont une seule femme, a provoqué l’élimination d’un sortant, avec onze élus dès le premier tour », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  4. « Liste des communes et des maires » [xls], Préfecture du Pas-de-Calais, (consulté le 20 mars 2015).
  5. « « L’enfouissement de la ligne électrique » comme priorité : Patrick Cornu siège au conseil municipal depuis 1992 et entame son deuxième mandant de maire. Auparavant, ce chef de service pédagogique âgé de 51 ans a également été secrétaire de mairie de 1985 à 1992 », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  10. « Évolution et structure de la population à Torcy en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 29 août 2010)
  11. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 29 août 2010)