La Comté

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Comté.
Ne doit pas être confondu avec Comté (Terre du Milieu).
La Comté
Vue depuis une colline sur le centre du village.
Vue depuis une colline sur le centre du village.
Blason de La Comté
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Béthune
Canton Bruay-la-Buissière
Intercommunalité Communauté d'agglomération de Béthune-Bruay, Artois-Lys Romane
Maire
Mandat
Roland Guillemant
2014-2020
Code postal 62150
Code commune 62232
Démographie
Gentilé Comtois
Population
municipale
877 hab. (2014)
Densité 132 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 25′ 39″ nord, 2° 30′ 03″ est
Altitude Min. 70 m
Max. 193 m
Superficie 6,63 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
La Comté

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
La Comté

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Comté

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Comté

La Comté est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais, en région Hauts-de-France.

Ses habitants sont appelés les hobbits.

Géographie[modifier | modifier le code]

City limit sur la D86 E2

La commune est située à l’ouest du bassin supérieur de la Lawe dans une dépression.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de La Comté
Diéval Ourton Beugin
Bajus La Comté Rebreuve-Ranchicourt
Magnicourt-en-Comte Frévillers

Toponymie[modifier | modifier le code]

Durant la Révolution, la commune porte le nom de Rochelle-sur-Lawe[1].

Ses habitants sont appelés les Comtois[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Par arrêté préfectoral du , la commune est détachée le de l'arrondissement d'Arras pour intégrer l'arrondissement de Béthune[3].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La Comté dans son canton et dans l'arrondissement d'Arras.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Michel Richebé    
mars 2008 en cours
(au 7 décembre 2014)
Roland Guillemant   Réélu pour le mandat 2014-2020[4],[5],[6],

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[8],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 877 habitants, en augmentation de 5,66 % par rapport à 2009 (Pas-de-Calais : 0,77 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
404 344 380 401 458 449 445 442 433
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
408 401 416 385 381 383 359 361 407
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
461 521 505 615 550 609 636 652 700
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
736 735 734 685 755 783 817 827 877
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

nter>

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (19,6 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (51,3 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 48,7 % d’hommes (0 à 14 ans = 18,3 %, 15 à 29 ans = 18,3 %, 30 à 44 ans = 23,1 %, 45 à 59 ans = 21,9 %, plus de 60 ans = 18,3 %) ;
  • 51,3 % de femmes (0 à 14 ans = 21 %, 15 à 29 ans = 16 %, 30 à 44 ans = 22,4 %, 45 à 59 ans = 19,8 %, plus de 60 ans = 20,8 %).
Pyramide des âges à La Comté en 2007 en pourcentage[10]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90 ans ou +
0,5 
5,5 
75 à 89 ans
7,2 
12,8 
60 à 74 ans
13,1 
21,9 
45 à 59 ans
19,8 
23,1 
30 à 44 ans
22,4 
18,3 
15 à 29 ans
16,0 
18,3 
0 à 14 ans
21,0 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[11]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le village se situe dans la vallée de la Lawe et les collines bordant le cours d'eau permettent la pratique du parapente. On y fabrique le grès d'Artois, des carreaux de céramique et des briques.

Monuments historiques[modifier | modifier le code]

Ferme Grange ; portail d'entrée ; colombier ; deux plaques gravées fixées au mur des étables : inscription par arrêté du 5 avril 1948.

Renseignements issus de : Bases de données Ministère de la culture

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Henri Duez (1937) coureur cycliste français.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason La Comté.svg

Les armes de la ville se blasonnent ainsi :

Taillé, au premier d’argent semé de billettes de sable au lion du même, armé, lampassé et couronné de gueules, brochant sur le tout, au second d’azur aux six fontaines d’argent ordonnées 4 et 2 en deux barres.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  2. Nom des habitants de la commune sur habitants.fr.
  3. « Arrêté préfectoral portant modification des limites territoriales des arrondissements du Pas-de-Calais - Recueil des actes administratifs », sur http://www.pas-de-calais.gouv.fr/, (consulté le 6 janvier 2017).
  4. Camille Gaubert, « À La Comté, les priorités du maire Roland Guillemant sont « la jeunesse, l’église, et les nouvelles technologies » : Roland Guillemant terminera en mars son premier mandat de maire. Celui qui se définit comme un « premier magistrat gestionnaire » est candidat à sa propre succession. Il estime avoir effectué un « bilan plutôt bien rempli » », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  5. « Liste des communes et des maires » [xls], Préfecture du Pas-de-Calais, (consulté le 7 décembre 2014)
  6. Aline Chartrel, « La Comté – « Pour l’économie d’énergie, on peut encore avoir des subventions » : Salle de musique, garderie, école, city-stade. Aujourd’hui, La Comté ne manque de rien… sauf d’économie d’énergie. Ce sera, pour son second et dernier mandat de maire, le cheval de bataille de Roland Guillemant », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  7. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  10. « Évolution et structure de la population à La Comté en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 13 août 2010)
  11. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 13 août 2010)