Moyenneville (Pas-de-Calais)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moyenneville.
Moyenneville
Moyenneville (Pas-de-Calais)
Vue d'ensemble de la commune.
Blason de Moyenneville
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Arras
Canton Bapaume
Intercommunalité Communauté de communes du Sud Artois
Maire
Mandat
François Caron
2014-2020
Code postal 62121
Code commune 62597
Démographie
Population
municipale
270 hab. (2015 en diminution de 7,22 % par rapport à 2010)
Densité 42 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 10′ 56″ nord, 2° 46′ 45″ est
Altitude Min. 91 m
Max. 128 m
Superficie 6,48 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Moyenneville

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Moyenneville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Moyenneville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Moyenneville

Moyenneville est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Panneau d'entrée de la commune.

Moyenneville est un village rural situé au sud d'Arras et au nord-ouest de Bapaume, aisément accessible par l'ex-RN 17.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Moyenneville
Boiry-Saint-Martin Boisleux-au-Mont
Moyenneville Hamelincourt
Ayette

Ablainzevelle

Courcelles-le-Comte

Histoire[modifier | modifier le code]

Première Guerre mondiale

À l'issue de la Première Guerre mondiale, le village est décoré de la Croix de guerre 1914-1918 le [1]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

La commune se trouve dans l'arrondissement d'Arras du département du Pas-de-Calais. Pour l'élection des députés, elle fait partie depuis 2012 de la première circonscription du Pas-de-Calais.

Elle faisait partie depuis 1801 du canton de Croisilles[2]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, la commune est désormais rattachée au canton de Bapaume.

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune était membre de la petite communauté de communes du sud Arrageois, créée fin 1992.

Dans le cadre de la Réforme des collectivités territoriales françaises (2008-2014), cette intercommunalité est dissoute et une partie de ses communes rejoint la nouvelle intercommunalité créée le par la fusion de la communauté de communes de la région de Bapaume et de la communauté de communes du canton de Bertincourt.

C'est ainsi que la commune est désormais membre de la communauté de communes du Sud-Artois.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
    Albert Thomé[3]    
Les données manquantes sont à compléter.
  juillet 2010 Jean-Paul Letombe   Démissionnaire
juillet 2010 juin 2016[4] Jean-Marie Blaise[5]   Retraité de la fonction publique
Décédé en fonction
septembre 2016[6] en cours
(au 6 septembre 2017)
François Caron   Agriculteur

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[8].

En 2015, la commune comptait 270 habitants[Note 1], en diminution de 7,22 % par rapport à 2010 (Pas-de-Calais : +0,77 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
272 311 306 367 388 413 434 440 432
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
410 424 427 403 396 418 418 385 380
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
400 379 338 237 247 266 258 232 260
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
268 276 253 285 289 298 282 289 272
2015 - - - - - - - -
270 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique
Pyramide des âges en 2007

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (21,8 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (52,6 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 47,4 % d'hommes (0 à 14 ans = 22,6 %, 15 à 29 ans = 13,1 %, 30 à 44 ans = 19 %, 45 à 59 ans = 27 %, plus de 60 ans = 18,2 %) ;
  • 52,6 % de femmes (0 à 14 ans = 16,4 %, 15 à 29 ans = 13,8 %, 30 à 44 ans = 21,7 %, 45 à 59 ans = 23 %, plus de 60 ans = 25 %).
Pyramide des âges à Moyenneville en 2007 en pourcentage[10]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,7 
90 ans ou +
0,0 
9,5 
75 à 89 ans
11,2 
8,0 
60 à 74 ans
13,8 
27,0 
45 à 59 ans
23,0 
19,0 
30 à 44 ans
21,7 
13,1 
15 à 29 ans
13,8 
22,6 
0 à 14 ans
16,4 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[11]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Enseignement[modifier | modifier le code]

Les enfants de la commune sont scolarisés par le regroupement pédagogique intercommunal (RPI) qui regroupe Boisleux-au-Mont, Boisleux-Saint-Marc, Hamelincourt et Moyenneville[12]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Bertin.
  • Le monument aux morts.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Moyenneville 62.svg

Les armes du village se blasonnent ainsi :
parti : au 1) d'argent à la vierge de carnation tenant l'enfant Jésus du même, tous deux auréolés et vêtus d'azur, l'enfant tenant un sceptre fleurdelysé du même au 2) fascé de vair et de gueules de six pièces.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Communes décorées de la Croix de guerre 1914-1918 » [PDF], Mémorial des batailles de la Somme - Dormans (51), (consulté le 2 avril 2018), p. 68.
  2. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. « Moyenneville: Albert Thomé a rangé son fusil après soixante-cinq campagnes de chasse : Samedi après-midi, à la salle d’honneur de la mairie, on a rendu hommage à Albert Thomé, né à Moyenneville, le 7 avril 1923, maire honoraire et vétéran de la société de chasse locale », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  4. L. B., « Moyenneville : le maire, Jean-Marie Blaise, est décédé : Maire de Moyenneville depuis 2010, Jean-Marie Blaise est décédé ce matin à l'âge de 68 ans. Il avait été précédemment secrétaire de mairie à Agny pendant dix-huit ans », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  5. A.D. (CLP), « Moyenneville (les projets des maires) : des travaux à la mairie et pas d’augmentation des impôts : Jean-Marie Blaise, 66 ans, retraité de la fonction publique, marié, trois enfants, qui habite le bourg depuis 15 ans, a commencé sa carrière d’élu en 2001. Il est devenu maire en 2010. », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  6. « François Caron, nouveau maire : Vendredi soir, François Caron a été (sic) maire de Moyenneville avec dix voix et un bulletin nul. Ont été élus adjoints : Françoise Bras, premier adjoint, avec 11 voix, Deuxième adjoint : François Boniface, avec 11 voix et troisième adjoint : Francis Bras : 11 voix. Une élection sans histoire qui démontre la cohésion au sein du nouveau conseil municipal », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  7. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  10. « Évolution et structure de la population à Moyenneville en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 26 août 2010)
  11. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 » [archive du ], sur le site de l'Insee (consulté le 26 août 2010)
  12. « Un nouveau visage dans l'école du village », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  13. « Neuville-Saint-Vaast : hommage renouvelé à l'aviateur polonais abattu le 25 mai 1940 à Moyenneville », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  14. « Moyenneville : hommage à René Thomé, tombé en 1944 sous les balles allemandes », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).