Colline-Beaumont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Colline-Beaumont
L'église Saint-Martin.
L'église Saint-Martin.
Blason de Colline-Beaumont
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Montreuil
Canton Berck
Intercommunalité Communauté de communes Opale Sud
Maire
Mandat
Gérard Jégou
2014-2020
Code postal 62180
Code commune 62231
Démographie
Population
municipale
135 hab. (2014 en diminution de 0,74 % par rapport à 2009)
Densité 29 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 20′ 25″ nord, 1° 40′ 57″ est
Altitude Min. 2 m
Max. 42 m
Superficie 4,6 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Colline-Beaumont

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Colline-Beaumont

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Colline-Beaumont

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Colline-Beaumont

Colline-Beaumont est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'Authie à Colline.

Colline-Beaumont est en limite du département du Pas-de-Calais, en bordure du département de la Somme ; l'Authie en détermine la « frontière » .

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Colline-Beaumont
Conchil-le-Temple
Colline-Beaumont Tigny-Noyelle
Quend Villers-sur-Authie

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Au XVe siècle, Simon de Collines, originaire de Pont-à-Collines, a lancé l'utilisation des caractères italiques et grecs en imprimerie[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Colline-Beaumont dans son canton et dans l'arrondissement de Montreuil-sur-Mer.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 2008 Georges Cornu    
mars 2008 en cours
(au 7 décembre 2014)
Gérard Jégou   Réélu pour le mandat 2014-2020[2],[3],[4]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[6].

En 2014, la commune comptait 135 habitants[Note 1], en diminution de 0,74 % par rapport à 2009 (Pas-de-Calais : +0,78 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
127 158 138 168 167 172 162 153 172
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
159 158 161 187 187 171 160 187 189
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
179 159 146 146 147 108 123 122 116
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
121 93 92 74 94 118 138 133 135
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

ter>

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (26,1 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (50,7 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 49,3 % d’hommes (0 à 14 ans = 14,7 %, 15 à 29 ans = 11,8 %, 30 à 44 ans = 26,5 %, 45 à 59 ans = 23,5 %, plus de 60 ans = 23,5 %) ;
  • 50,7 % de femmes (0 à 14 ans = 24,3 %, 15 à 29 ans = 8,6 %, 30 à 44 ans = 18,6 %, 45 à 59 ans = 20 %, plus de 60 ans = 28,6 %).
Pyramide des âges à Colline-Beaumont en 2007 en pourcentage[9]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90 ans ou +
1,4 
10,3 
75 à 89 ans
8,6 
13,2 
60 à 74 ans
18,6 
23,5 
45 à 59 ans
20,0 
26,5 
30 à 44 ans
18,6 
11,8 
15 à 29 ans
8,6 
14,7 
0 à 14 ans
24,3 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[10]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Colline-Beaumont.svg

Les armes de la ville se blasonnent ainsi :

de gueules au saumon d’argent posé en pal.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Martin.
  • La boucle de la basse vallée (9 km) et celle de Noyelle (3,5 km) sont offertes aux marcheurs.
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]

  1. Panneau d'informations près de la mairie.
  2. « Colline-Beaumont : le maire sortant Gérard Jégou réélu par le nouveau conseil municipal de la commune : Présidée par le doyen Georges Cornu, la première séance du conseil municipal, une séance d’intronisation donc, s’est déroulée, samedi, à la salle de réunion de la mairie. Elle a permis de reconduire Gérard Jégou comme maire de Colline-Beaumont. », La Voix du Nord,‎ ([Présidée%20par%20le%20doyen%20Georges%20Cornu,%20la%20première%20séance%20du%20conseil%20municipal,%20une%20séance%20d’intronisation%20donc,%20s’est%20déroulée,%20samedi,%20à%20la%20salle%20de%20réunion%20de%20la%20mairie.%20Elle%20a%20permis%20de%20reconduire%20Gérard%20Jégou%20comme%20maire%20de%20Colline-Beaumont. lire en ligne]).
  3. « Liste des communes et des maires » [xls], Préfecture du Pas-de-Calais, (consulté le 7 décembre 2014)
  4. Patrick Leroux (CLP), « Les projets du maire de Colline-Beaumont : sécurité incendie, local de stockage et voirie : D’abord conseiller municipal, Gérard Jégou s’est pris au jeu très prenant de la gestion communale. Celui qui se déclare volontiers « pour son village » de Colline-Beaumont en est devenu le maire en 2008 », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014.
  9. « Évolution et structure de la population à Colline-Beaumont en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 13 août 2010)
  10. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 13 août 2010)