La Capelle-lès-Boulogne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Capelle-lès-Boulogne
La Capelle-lès-Boulogne
Centre de la Capelle-lès-Boulogne.
Blason de La Capelle-lès-Boulogne
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Boulogne-sur-Mer
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Boulonnais
Maire
Mandat
Jean-Michel Dégremont
2020-2026
Code postal 62360
Code commune 62908
Démographie
Gentilé Capellois
Population
municipale
1 619 hab. (2018 en augmentation de 3,98 % par rapport à 2013)
Densité 249 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 43′ 55″ nord, 1° 42′ 28″ est
Altitude Min. 39 m
Max. 108 m
Superficie 6,5 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Boulogne-sur-Mer
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Boulogne-sur-Mer-1
Législatives Cinquième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
La Capelle-lès-Boulogne
Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais
Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
La Capelle-lès-Boulogne
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Capelle-lès-Boulogne
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Capelle-lès-Boulogne
Liens
Site web communelacapellelesboulogne.fr

La Capelle-lès-Boulogne, aussi appelée simplement La Capelle, est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

L'avenue de la Forêt, dans le centre du village.

Village du Boulonnais, La Capelle-lès-Boulogne se situe sur le territoire de la communauté d'agglomération du Boulonnais, à 8 km à l'est de la ville de Boulogne-sur-Mer[1].

Elle est située à environ 39 km de Calais[2], 44 km de Saint-Omer[3], 108 km d'Arras[4], 112 km de Lille[5] et 257 km de Paris[6] par la route. La commune arrière-littorale n'est située qu'à environ 9 km de la Manche.

De forme allongée dans la direction est-ouest, le territoire de la commune est occupé dans sa moitié est par la forêt domaniale de Boulogne, et dans sa partie ouest par l'urbanisation et l'agriculture.

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Superficie[modifier | modifier le code]

La superficie de la commune est de 6,5 km2 ; son altitude varie de 39 à 108 mètres[7].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune, située dans le bassin Artois-Picardie, est traversée par :

  • le ruisseau de la Corette, cours d'eau naturel non navigable de 8,86 km qui prend sa source dans la commune et se jette dans la Liane[8] au niveau de la commune de Saint-Léonard[9].
  • le ruisseau du Pont Jean Marck, cours d'eau naturel non navigable de 3,07 km qui prend sa source dans la commune de Baincthun et se jette dans le Wimereux[10] au niveau de la commune de Conteville-lès-Boulogne[11].
  • le ruisseau de la Fontaine des Charmes, cours d'eau naturel non navigable de 1,71 km qui prend sa source dans la commune et se jette dans le ruisseau du Pont Jean Marck au niveau de la commune de Conteville-lès-Boulogne[12].

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat de La Capelle est de type océanique.

Données météorologiques d'après le relevé de la station météorologique la plus proche, celle de Boulogne-sur-Mer (7 km à vol d'oiseau)
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 2,9 2,7 4,6 6,3 9,5 12,1 14,4 14,9 13 10 6,3 3,5 8,4
Température moyenne (°C) 4,9 4,8 7 9,2 12,4 14,9 17,2 17,7 15,6 12,4 8,4 5,5 10,8
Température maximale moyenne (°C) 6,8 6,9 9,3 12 15,4 17,7 20,1 20,5 18,3 14,8 10,5 7,5 13,3
Précipitations (mm) 67,9 46,7 53,3 51,4 55,8 50,7 53,5 50,9 68,8 94,5 97 87,4 777,9
Source : « données climatiques », sur infoclimat.fr (consulté le 30 avril 2021)


Milieux naturels et biodiversité[modifier | modifier le code]

La commune présente différents sites classés et protégés :

L'inventaire national du patrimoine naturel permet de découvrir les espèces présentes[17], les espèces protégées[18] ainsi que le statut biologique (indigène, introduite dont envahissante…) des espèces recensées sur la commune de La Capelle-lès-Boulogne[19].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

La Capelle-lès-Boulogne est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[20],[21],[22].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Boulogne-sur-Mer, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 80 communes, est catégorisée dans les aires de 50 000 à moins de 200 000 habitants[23],[24].

La commune fait partie du Pays du Boulonnais. La communauté d'agglomération du Boulonnais et la communauté de communes de Desvres - Samer élaborent un Schéma de cohérence territoriale (SCOT) commun. La commune est de plus dotée d'un plan d'occupation des sols (POS) valant « plan local d'urbanisme » (PLU).

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

L'occupation des sols de la commune est marquée par l'importance des prairies et des forêts (78,9 %). La répartition détaillée ressortant de la base de données européenne d'occupation biophysique des sols Corine Land Cover millésimée 2018 est la suivante : prairies (41,8 %), forêts (37,1 %), zones urbanisées (11,2 %), milieux à végétation arbustive ou herbacée (9,8 %), terres arables (0,1 %)[25].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[26].

Lieux-dits, hameaux et écarts[modifier | modifier le code]

La commune de La Capelle-lès-Boulogne comprend les hameaux de Huplandre et de Pont Pierreux.

On trouve également les lieux-dits, du nord au sud : l'Orée de la Forêt, les Blanglaux et la Ferme de la Chailly[27].

Logement[modifier | modifier le code]

En 2017, on dénombre à La Capelle-lès-Boulogne 737 logements se répartissant en 92,7 % de résidences principales, 0,7 % de résidences secondaires et logements occasionnels et 6,6 % de logements vacants, répartis en 691 maisons (93,8 %) et 46 appartements (6,2 %). En l'espace de cinq ans, entre 2012 et 2017, le nombre de maisons a augmenté de 1 % soit + 68 et le nombre d'appartements a diminué de 1 % soit - 2.

Les constructions des résidences principales, jusqu'en 2015, s'échelonnent comme suit : 8,9 % ont été construites avant 1919, 8,6 % entre 1919 et 1945, 15,2 % entre 1946 et 1970, 35 % entre 1971 et 1990, 19,3 % entre 1991 et 2005 et 13 % de 2006 à 2014.

En 2017, parmi ces résidences principales, 76,4 % sont occupées par leurs propriétaires, 22,5 % par des locataires (dont 6,4 % pour des logements HLM loués vides) et 1 % par des occupants à titre gratuit[28].

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

La route nationale 42 traverse le territoire communal d'est en ouest. Sur cette portion, c'est une voie rapide limitée à 110 km/h. La route relie Boulogne-sur-Mer à l'ouest à Saint-Omer à l'est.

L'autoroute A16, qui relie Paris à Dunkerque, passe également à proximité de la commune, la desservant par le biais de la sortie Sortie 31.

La Capelle est située à une dizaine de kilomètres des gares ferroviaires de Boulogne (Boulogne-Ville et Boulogne-Tintelleries) et à environ 20 minutes par l'A16 de la gare de Calais-Fréthun.

Risques naturels et technologiques[modifier | modifier le code]

Risques naturels[modifier | modifier le code]

Le risque sismique est « faible » (niveau 2) sur l'ensemble du territoire communal (zone 1 sur 5 du zonage mis en place en )[29], la majorité des communes du Pas-de-Calais sont en risque « faible » (zone 2 sur 5).

La commune n'est pas exposé à un risque important d'inondation mais est soumise à un plan de prévention des risques inondation et à un programme de prévention (PAPI), aucun mouvement de terrain ou de présence de cavité souterraine n'est recensé, le potentiel radon est faible, en revanche, elle est exposée au retrait-gonflement des sols argileux.

À la suite d'inondations et coulées de boue, la commune a été reconnue, à deux reprises en 1999 et 2013, en état de catastrophe naturelle comme, le dernier en date, celui du au par arrêté du [30].

Risques technologiques[modifier | modifier le code]

La commune est à plus de 20 km d'une centrale nucléaire. Les centrales nucléaires françaises les plus proches, productrices de la grande majorité de l'électricité fournie à la commune, sont celles de Gravelines (41 km au nord, à vol d'oiseau) et Penly (90 km au sud-ouest, à vol d'oiseau), à noter que la centrale de Dungeness, en Angleterre, est située à 56 km au nord-ouest, à vol d'oiseau.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Bella Capella (1157), Lacopela (1186), Capella (1208), Le Capele (1286), Le Capelle (1525), La Chapelle (XVIIIe siècle)[31], La Capelle-lès-Boulogne (depuis 1949)[32].

Vient du latin capella « chapelle » devenu capelle en picard, suivi de -lès-Boulogne, montrant la proximité de la commune par rapport à Boulogne-sur-Mer (lès signifiant « près de »).

Lacapèle-lès-Boulonne en picard.

Le hameau de Huplandre est attesté sous les formes Hupelande prope Boloniam (1298), Huppelande (1415), Houppelande (1439), Huplande (1553), Hupelande (1607), Haute et Basse Huplande (XVIIIe siècle)[33].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premiers seigneurs attestés du fief de la Capelle étaient issus de la famille de La Capelle, avec Guichon, franc-homme du comte de Boulogne en 1330 et Morlet de La Capelle en 1396. Le , le fief passa par aliénation à la famille de Levrient, avec Léonard, fils de Jaques II, mort le au siège de Thérouanne. Suite aux décès sans descendance de Jacques III en 1630, la succession revint à sa sœur Marie, mariée à Girault de Montbeton. Enfin, en 1726, le fief passa à la famille de Bernes de Longvilliers, dont sont issus les derniers seigneurs connus[34].

Par arrêté préfectoral du , les hameaux de La Capelle et de Huplandre ont été séparés de Baincthun et érigés en commune sous le nom de La Capelle-lès-Boulogne[35],[36], prenant effet au [37].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Découpage territorial[modifier | modifier le code]

La commune de La Capelle-lès-Boulogne se trouve dans l'arrondissement de Boulogne-sur-Mer du département du Pas-de-Calais.

Commune et intercommunalités[modifier | modifier le code]

La commune de La Capelle-lès-Boulogne fait partie depuis le de la communauté d'agglomération du Boulonnais dont le siège est basé à Boulogne-sur-Mer.

Circonscriptions administratives[modifier | modifier le code]

La commune faisait partie du canton de Boulogne-sur-Mer-Sud, depuis la loi du reprise par la constitution de 1791, qui divise le royaume (la République en ), en communes, cantons, districts et départements.

Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, elle est maintenant rattachée au canton de Boulogne-sur-Mer-1 composé de 6 communes et d'une fraction de Boulogne-sur-Mer[Insee 1],[32].

Circonscriptions électorales[modifier | modifier le code]

Pour l'élection des députés, la commune fait partie, depuis 1958, de la cinquième circonscription du Pas-de-Calais.

Élections municipales et communautaires[modifier | modifier le code]

Le conseil municipal de La Capelle-lès-Boulogne, commune de plus de 1 000 habitants, est élu au scrutin proportionnel de liste à deux tours (sans aucune modification possible de la liste)[38], pour un mandat de six ans renouvelable[39]. Compte tenu de la population communale, le nombre de sièges à pourvoir lors des élections municipales de 2020 est de 19[40]. Les 19 conseillers municipaux, issus de la liste conduite par Jean-Michel Dégremont, sont élus au premier tour avec un taux de participation de 39,08 %[41].

Dans les communes de 1 000 habitants et plus, les conseillers sont élus au suffrage direct à la fois pour un mandat de conseiller municipal et pour un mandat de conseiller communautaire[42]. L'unique siège attribué à la commune au sein de la CAB est élu dès le premier tour et issu de la liste menée par Jean-Michel Dégremont (SE)[41].

  • Maire sortant : Jean-Michel Dégremont (SE)
  • 19 sièges à pourvoir au conseil municipal (population légale 2018 : 1 619 habitants)
  • 1 siège à pourvoir au conseil communautaire (CA du Boulonnais)
Résultats des municipales de 2020 à La Capelle-lès-Boulogne
Tête de liste Liste Premier tour Sièges
Voix % CM CC
Jean-Michel Dégremont SE 479 35,59 19 1
Votes valides 479 35,59
Votes blancs 5 0,37
Votes nuls 42 3,12
Total 526 100 19 1
Abstention 820 60,92
Inscrits / participation 1 346 39,08

Liste des maires[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
avant 1995 mars 2001 Michel Demilly DVD  
mars 2001 mars 2008 Michèle Augé    
mars 2008 juin 2016 Bernard Grare DVG Démissionnaire
juin 2016 En cours
(au 30 avril 2021)
Jean-Michel Dégremont[43]   Réélu pour le mandat 2020-2026

Jumelage[modifier | modifier le code]

La commune de La Capelle-lès-Boulogne n'est jumelée avec aucune ville.

Équipements et services publics[modifier | modifier le code]

Eau et déchets[modifier | modifier le code]

Services en production et distribution d'eau potable, assainissement collectif, assainissement non collectif[modifier | modifier le code]

La communauté d'agglomération du Boulonnais assure la gestion en délégation de l'eau potable, de l'assainissement collectif et non collectif[44].

Tarifs de l'eau et assainissement[modifier | modifier le code]

Sur la commune de La Capelle-lès-Boulogne, les tarifs sont les suivants :

  • Eau potable, pour une facture de 120 m3, le m3 est facturé 1,90 euro(au ).
  • Assainissement collectif, pour une facture de 120 m3, le m3 est facturé 4,04 euros (au ).
  • Assainissement non-collectif, pour un diagnostic de bon fonctionnement et d'entretien, le montant facturé est de 106,54 euros (au )[44].

Gestion des déchets[modifier | modifier le code]

La gestion des déchets est organisée par la communauté d'agglomération du Boulonnais[45].

La commune est à proximité des déchèteries de Saint-Martin-Boulogne (5 km), de Saint-Léonard (8 km), de Marquise (9 km) et de Longfossé (11 km)[46].

Espaces publics[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

La commune de Preures est située dans l'académie de Lille.

La commune administre l'école primaire des Poètes et l'école primaire privée Saint-Joseph[47].

Postes et télécommunications[modifier | modifier le code]

La commune dispose d'un bureau de poste situé au no 1 rue Jean Legrand[48] et est couverte par le très haut débit (FTTH) et le réseau 4G.

Santé[modifier | modifier le code]

Le centre de La Capelle abrite une pharmacie et un cabinet médical. La commune est également à proximité du centre hospitalier de Boulogne-sur-Mer (CHB).

Justice, sécurité, secours et défense[modifier | modifier le code]

Justice[modifier | modifier le code]

La commune relève du tribunal judiciaire de Boulogne-sur-Mer, de la cour d'appel d'Amiens et de Douai, du tribunal pour enfants de Boulogne-sur-Mer, du conseil de prud'hommes de Boulogne-sur-Mer, du tribunal de commerce de Boulogne-sur-Mer et du tribunal paritaire des baux ruraux de Boulogne-sur-Mer, Calais et Montreuil[49].

Sécurité[modifier | modifier le code]

La commune est dans la compétence territoriale de la brigade de gendarmerie de Colembert (10 km)[50],[51].

Secours[modifier | modifier le code]

La commune est à proximité du centre d'incendie et de secours (CIS) de Boulogne-sur-Mer (7 km)[52].

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Les habitants de la commune sont appelés les Capellois[53].

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1954. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[54]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[55].

En 2018, la commune comptait 1 619 habitants[Note 3], en augmentation de 3,98 % par rapport à 2013 (Pas-de-Calais : +0,1 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1954 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007
8819638939771 1991 3311 5451 4981 491
2012 2017 2018 - - - - - -
1 5531 6291 619------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[32] puis Insee à partir de 2006[56].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. En 2017, le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (31,9 %) est en effet supérieur au taux national (25,7 %) et au taux départemental (24,4 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine (51,4 % contre 51,6 % au niveau national et départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2017, la suivante :

  • 48,6 % d’hommes (0 à 14 ans = 20,7 %, 15 à 29 ans = 13,3 %, 30 à 44 ans = 14,5 %, 45 à 59 ans = 22,1 %, plus de 60 ans = 29,4 %) ;
  • 51,4 % de femmes (0 à 14 ans = 14,5 %, 15 à 29 ans = 12,8 %, 30 à 44 ans = 15,3 %, 45 à 59 ans = 23,2 %, plus de 60 ans = 34,3 %).
Pyramide des âges à La Capelle-lès-Boulogne en 2017 en pourcentage[Insee 2]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,5 
90 ans ou +
1,2 
7,2 
75 à 89 ans
8,8 
21,7 
60 à 74 ans
24,3 
22,1 
45 à 59 ans
23,2 
14,5 
30 à 44 ans
15,3 
13,3 
15 à 29 ans
12,8 
20,7 
0 à 14 ans
14,5 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2017 en pourcentage[Insee 3]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,4 
90 ans ou +
1,4 
5,4 
75 à 89 ans
9,1 
15,4 
60 à 74 ans
16,7 
20,3 
45 à 59 ans
19,4 
19,2 
30 à 44 ans
18,4 
18,6 
15 à 29 ans
16,4 
20,6 
0 à 14 ans
18,6 

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Une revue est organisée tous les ans (spectacle comique).

Sports et loisirs[modifier | modifier le code]

La commune possède plusieurs salles pluriactivité (gymnastique, club pour personnes âgées, activités pour les jeunes, mariage...). Elle est équipée d'un terrain de football, d'un plateau sportif attenant à l'école et est le lieu de départ de randonnées.

La commune abrite également le centre social La Capelle Loisirs qui a pour but d'organiser, de gérer et d'animer les temps périscolaires et extrascolaires des enfants, mais aussi des temps de loisirs pour les jeunes, les familles et les personnes âgées.

Football[modifier | modifier le code]

Le club Football Club La Capelle évolue dans le district Côte d'Opale et compte parmi ses licenciés l'ancien arbitre international Stéphane Lannoy.

Sports équestres[modifier | modifier le code]

Le centre équestre, plus connu sous l'appellation École d'Équitation du Boulonnais, qui a obtenu en 2012 et 2013 le titre de 1er club de France en saut d'obstacles lors des championnats de France au Parc fédéral équestre de Lamotte-Beuvron dans le Loir-et-Cher et plus récemment champion amateur par équipe en 2014 et vice-champion également par équipe en 2015 à Jardy (Hauts-de-Seine).

Autres sports[modifier | modifier le code]

Sont également pratiqués : l'athlétisme, la course à pieds, le cyclisme, le futsal, le hockey sur gazon et la pétanque.

Cultes[modifier | modifier le code]

Le territoire de la commune est rattaché à la paroisse de « Saint Martin en Boulonnais » au sein du doyenné du Boulonnais, dépendant du diocèse d'Arras. Ce doyenné couvre 76 communes.

La commune dispose d'un lieu de culte, l'église Saint-Jean-Baptiste de La Capelle-lès-Boulogne, sise avenue de la Forêt[57].

Médias[modifier | modifier le code]

Le quotidien régional La Voix du Nord publie une édition locale pour le Boulonnais[58].

La commune est couverte par les programmes de France 3 Nord-Pas-de-Calais.

Économie[modifier | modifier le code]

Revenus de la population et fiscalité[modifier | modifier le code]

Emploi[modifier | modifier le code]

Commerces et services[modifier | modifier le code]

Plusieurs commerces et services sont présents sur la commune : restaurant, boulangerie, poste, banque. La commune se trouve également à proximité immédiate du centre commercial de la Côte d'Opale, situé sur la commune de Saint-Martin-Boulogne.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église et le monument aux morts.
  • Le château de Conteval fut édifié à la fin du XVIIIe siècle par le sieur François Delporte (fils).

Il matérialisait la réussite d'un élevage modèle de plusieurs centaines de moutons à laine importés clandestinement d'Angleterre dans le but de parvenir à produire une laine comparable à celle d’Outre-Manche. Cette initiative de François Delporte (père), avait valu à sa famille d’être anoblie par Louis XVI en 1776[59]. Cet élevage expérimental donna lieu également à des innovations agronomiques telles que la mise en culture de prairies artificielles à rotation raisonnée et la culture extensive des pommes de terre.

Ce château est aujourd'hui en partie protégé au titre de la législation sur les monuments historiques. L'inscription, par arrêté du [60], protège les façades et les toitures du château, y compris les deux cours anglaises, le parc entourant le château, ses clôtures, ses allées, le bassin et son amenée d'eau ainsi que les deux potagers.

  • L'église Saint-Jean-Baptiste.
  • La statue de la Pax à l'angle de la route nationale et de la rue de Verdun.
  • Le monument aux morts.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Stéphane Lannoy (1969), ancien arbitre international, attaché au club de La Capelle-lès-Boulogne.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de La Capelle-lès-Boulogne Blason
D'or à la croix ancrée de gueules, à la bande d'azur brochant sur le tout[61].
Détails
Il s'agirait des armes des premiers seigneurs de La Capelle auxquelles a été ajoutée une bande d'azur servant peut être de brisure.

Adopté.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

Insee[modifier | modifier le code]

Autres sources[modifier | modifier le code]

  1. © les contributeurs d’OpenStreetMap, « Distance par la route entre La Capelle-lès-Boulogne et Boulogne-sur-Mer », sur le site OpenStreetMap (consulté le 30 avril 2021).
  2. © les contributeurs d’OpenStreetMap, « Distance par la route entre La Capelle-lès-Boulogne et Calais », sur le site OpenStreetMap (consulté le 30 avril 2021).
  3. © les contributeurs d’OpenStreetMap, « Distance par la route entre La Capelle-lès-Boulogne et Saint-Omer », sur le site OpenStreetMap (consulté le 30 avril 2021).
  4. © les contributeurs d’OpenStreetMap, « Distance par la route entre La Capelle-lès-Boulogne et Arras », sur le site OpenStreetMap (consulté le 30 avril 2021).
  5. © les contributeurs d’OpenStreetMap, « Distance par la route entre La Capelle-lès-Boulogne et Lille », sur le site OpenStreetMap (consulté le 30 avril 2021).
  6. © les contributeurs d’OpenStreetMap, « Distance par la route entre La Capelle-lès-Boulogne et Paris », sur le site OpenStreetMap (consulté le 30 avril 2021).
  7. Institut national de l'information géographique et forestière, Répertoire géographique des communes, [lire en ligne].
  8. Sandre, « Fiche cours d'eau - La Liane (E53-0020) »
  9. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ruisseau de la Corette (E5310750) »
  10. Sandre, « Fiche cours d'eau - Wimereux (E5200570) »
  11. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ruisseau du Pont Jean Marck (E5200920) »
  12. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ruisseau de la Fontaine des Charmes (E5200930) »
  13. « Espace protégé FR8000007 - Caps et marais d'Opale », sur Le site de l'inventaire national du patrimoine naturel (consulté le 30 avril 2021).
  14. « ZNIEFF 310007276 - Complexe bocager du Bas-Boulonnais et de la Liane », sur Le site de l'inventaire national du patrimoine naturel (consulté le 30 avril 2021).
  15. « ZNIEFF 310007013 - Forêt domaniale de Boulogne-sur-Mer et ses lisières », sur Le site de l'inventaire national du patrimoine naturel (consulté le 30 avril 2021).
  16. « ZNIEFF 310030017 - Vallée de Saint-Martin-Boulogne », sur Le site de l'inventaire national du patrimoine naturel (consulté le 30 avril 2021).
  17. « espèces présentes », sur Le site de l'inventaire national du patrimoine naturel (consulté le 30 avril 2021).
  18. « espèces protégées », sur Le site de l'inventaire national du patrimoine naturel (consulté le 30 avril 2021).
  19. « statut biologique des espèces recensées », sur Le site de l'inventaire national du patrimoine naturel (consulté le 30 avril 2021).
  20. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 2 avril 2021).
  21. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le 2 avril 2021).
  22. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 2 avril 2021).
  23. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Boulogne-sur-Mer », sur insee.fr (consulté le 2 avril 2021).
  24. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le 2 avril 2021).
  25. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statitiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le 3 mai 2021)
  26. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le 3 mai 2021). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  27. « La commune de La Capelle-lès-Boulogne, hameaux et lieux-dits » sur Géoportail (consulté le 30 avril 2021)..
  28. « Dossier complet de La Capelle-lès-Boulogne en 2017, rubrique Logement en 2017 », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques (consulté le 30 avril 2021).
  29. « Zonage sismique en France », sur planseisme.fr, (consulté le 30 avril 2021).
  30. « Les risques près de chez moi », sur georisques.gouv.fr (consulté le 30 avril 2021).
  31. Auguste de Loisne, Dictionnaire topographique du département du Pas-de-Calais, Paris, Imprimerie nationale de Paris, , 499 p. (lire en ligne), p. 86.
  32. a b et c Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  33. Auguste de Loisne, Dictionnaire topographique du département du Pas-de-Calais, Paris, Imprimerie nationale de Paris, , 499 p. (lire en ligne), p. 209.
  34. Société académique du Boulonnais, Mémoires de la Société académique de l'arrondissement de Boulogne-sur-Mer, t. 24, Boulogne-sur-Mer, Imprimerie G. Hamain, , 397 p. (lire en ligne sur Gallica), p. 182-185.
  35. « Arrêté préfectoral du portant modifications aux circonscriptions territoriales de communes », Journal officiel de la République française,‎ , p. 6328 (lire en ligne).
  36. « La Capelle-lès-Boulogne - Archives départementales du Pas-de-Calais », sur archivespasdecalais.fr (consulté le 3 mai 2021)
  37. « Commune de La Capelle-lès-Boulogne (62908) » [lire en ligne].
  38. Loi no 2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral, article 51 et son décret d'application no 2013-938 du 18 octobre 2013.
  39. « Election des conseillers municipaux et du maire », sur le site de la DGCL (consulté le 30 avril 2021).
  40. Article L. 2121-2 du code général des collectivités territoriales.
  41. a et b « Résultats du 1er tour pour La Capelle-lès-Boulogne », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 30 avril 2021).
  42. « Conseillers communautaires : les règles de l'élection », sur https://www.vie-publique.fr/ (consulté le 30 avril 2020).
  43. https://reader.cafeyn.co/fr/1926576/21598919
  44. a et b « Gestion de l'eau », sur L'observatoire national des services d'eau et d'assainissement (consulté le 3 mai 2021).
  45. « Gestionnaire des déchets », sur Le site de Sinoe (consulté le 3 mai 2021).
  46. « Déchèterie », sur Le site de Sinoe (consulté le 1er mai 2021).
  47. « Liste des écoles de La Capelle-lès-Boulogne », sur education.gouv.fr (consulté le 3 mai 2021).
  48. « Bureau de poste », sur laposte.fr (consulté le 3 mai 2021).
  49. « Liste des juridictions compétentes pour une commune », sur le site du ministère de la Justice et des libertés (consulté le 3 mai 2021).
  50. « Brigade de gendarmerie de Colembert », sur lannuaire.service-public.fr (consulté le 3 mai 2021).
  51. « Compétence territoriale gendarmerie et police nationales », sur data.gouv.fr (consulté le 3 mai 2021).
  52. « CIS de Boulogne-sur-Mer », sur sdis62.fr (consulté le 3 mai 2021).
  53. « Pas-de-Calais > La Capelle-lès-Boulogne (62360) », sur le site habitants.fr de David Malescourt (consulté le 1er mai 2021).
  54. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  55. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  56. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  57. « Doyenné du Boulonnais », sur Diocèse d'Arras (consulté le 1er mai 2021)
  58. « Actualités Boulogne », sur le site du quotidien régional La Voix du Nord (consulté le 1er mai 2021).
  59. André Wimet et Michel Parenty, Châteaux et maisons de campagne du boulonnais, tome II-2
  60. JORF n°71 du 24 mars 2007 page 5504
  61. « 62908 La Capelle-lès-Boulogne (Pas-de-Calais) », sur armorialdefrance.fr (consulté le 15 septembre 2020).