Penin (Pas-de-Calais)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Penin
Château de Penin.
Château de Penin.
Blason de Penin
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Arras
Canton Avesnes-le-Comte
Intercommunalité Communauté de communes des campagnes de l'Artois
Maire
Mandat
Christian Thilliez
2014-2020
Code postal 62127
Code commune 62651
Démographie
Population
municipale
475 hab. (2014)
Densité 52 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 19′ 41″ nord, 2° 29′ 07″ est
Altitude Min. 108 m – Max. 151 m
Superficie 9,14 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Penin

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Penin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Penin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Penin

Penin est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Penin
Averdoingt Tincques Berles-Monchel
Maizières Penin
Ambrines Villers-Sir-Simon Izel-lès-Hameau

Histoire[modifier | modifier le code]

L'Histoire de Pénin est librement téléchargeable sous Word sur le site : http://genealogies.ternois.free.fr/ Toutes les généalogies des familles du village (une centaine) sont reconstituées sur ce même site.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Penin dans son canton et dans l'arrondissement d'Arras.

Le premier maire de la commune fut de 1790 à 1804 : Jean Martin Gambier (ca1738-1816) cité page 50. C'était le cousin et petit-fils des de Libessart qui furent baillis du village. Rien d'étonnant à cela. La majorité des élus de 1790 sont des paysans aisés (fermiers). Ils occupent 60 % des postes de maire alors qu'ils représentent seulement 5 % de la population. Les paysans moyens (laboureurs et ménagers) se partagent le reste, avec les artisans ruraux (meuniers, maréchaux-ferrants). Les ouvriers agricoles (manouvriers) et les tisserands, éliminés par le cens électoral, sont à peine représentés.

  • de 1804 à 1807 : Ange Honoré Lavigne (1762-1809)
  • de 1807 à 1809 : Roch Canlerd (1756-1837)

Le Questionnaire de 1790 nous donne généralement le nom des premiers maires, mais le Questionnaire de Pénin a disparu, ainsi que les cahiers de doléances du District de Saint-Pol. Dans le registre de délibérations du Conseil municipal, année 1818, il est fait mention d'un incendie qui aurait ravagé les Archives du District de St-Pol. Les premiers maires étaient baptisés du nom d’ « Officiers Publics ». Ils étaient assistés d’un greffier, qu’on appellera plus tard « secrétaire de mairie ».

  • de 1809 à 1812 : Ange Augustin Bocquet
  • de 1812 à 1813 : Adrien Dorlencourt
  • de 1813 à 1816 : Jacques Cousin
  • de 1816 à 1857 : Hubert Deloeuvacq
  • de 1857 à 1870 : Louis Desplanques
  • de 1870 à 1871 : Henri Brassart
  • de 1871 à 1876 : Louis Desplanques
  • de 1876 à 1880 : Oscar Ulmar Deligne
  • de 1880 à 1898 : Louis Desplanques
  • de 1898 à 1912 : Joachim LAaigle
  • de 1912 à 1919 : René Thilliez
  • de 1919 à 1926 : Charles Cousin
  • de 1926 à 1945 : Aimé Lavigne[1]
Liste des maires successifs depuis la Libération[2].
Période Identité Étiquette Qualité
1945 1946 Paul Legru    
1946 1953 Paul Thilliez    
1953 1959 Gérard Lavigne    
1959 1965 Fernand Neveu    
1965 1977 Michel Lavigne    
1977 1989 Paul Diéval    
1989 1995 Edmée Bocquet    
1995 2014[3] Jean Marie Lavigne    
2014[4],[5],[6] en cours
(au 15 février 2015)
Christian Thilliez   Agriculteur

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[8],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 475 habitants, en augmentation de 13,91 % par rapport à 2009 (Pas-de-Calais : 0,77 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
554 671 568 577 591 596 603 602 603
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
603 555 554 567 545 534 539 504 515
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
507 490 446 396 403 357 359 387 371
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2011 2014
371 346 330 333 330 356 409 440 475
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (18,1 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (50,1 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 49,9 % d’hommes (0 à 14 ans = 24,5 %, 15 à 29 ans = 14,7 %, 30 à 44 ans = 24 %, 45 à 59 ans = 20,6 %, plus de 60 ans = 16,2 %) ;
  • 50,1 % de femmes (0 à 14 ans = 21 %, 15 à 29 ans = 21,5 %, 30 à 44 ans = 21,5 %, 45 à 59 ans = 16,1 %, plus de 60 ans = 20 %).
Pyramide des âges à Penin en 2007 en pourcentage[11]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90 ans ou +
0,5 
7,4 
75 à 89 ans
8,3 
8,8 
60 à 74 ans
11,2 
20,6 
45 à 59 ans
16,1 
24,0 
30 à 44 ans
21,5 
14,7 
15 à 29 ans
21,5 
24,5 
0 à 14 ans
21,0 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[12]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Penin.svg

Les armes de la commune se blasonnent ainsi : coupé au 1) de gueules à la chapelle d’argent, ouverte et ajourée du champ, au 2) d’argent au mont de six coupeaux de gueules mouvant de la pointe.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Bâti en 1594, il a été restauré au XVIIe siècle par Georges de Béthune-Desplanques après le passage des troupes. Il a été restauré dernièrement par les propriétaires actuels.

Monuments historiques[modifier | modifier le code]

  • Château. Façades et toitures des bâtiments du XVIe siècle et du XVIIIe siècle ; caves (cad. C 66) : inscription par arrêté du 9 septembre 1975.
  • La Pierre Saint-Martin : polissoir déplacé près de l'église, inscrit par arrêté du 14 septembre 1979[13].

Photographies[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Source : Histoire de Pénin. André BOCQUET
  2. « Les maires de Pénin », sur http://www.francegenweb.org (consulté le 15 février 2015).
  3. David Derieux, « Bilan des maires : défense incendie bouclée et travaux d’aménagement de voirie à Penin : Jean-Marie Lavigne termine son troisième mandat de maire et n’exclut pas de se porter à nouveau candidat en mars 2014, pour traiter des dossiers importants que sont le devenir de l’école, l’accessibilité de la mairie et l’alimentation en eau », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  4. David Derieux, « Penin – Christian Thilliez élu maire dans un climat tendu », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  5. « Liste des communes et des maires » [xls], Préfecture du Pas-de-Calais, (consulté le 10 février 2015).
  6. David Derieux, « Un nouveau forage pour la ressource en eau, objectif primordial du mandat : Les projets ne manquent pas pour le nouveau maire Christian Thilliez et son équipe, qui ont déjà fait procéder à un certain nombre de travaux cette année. Au programme, la question essentielle de la ressource en eau, avec un changement de point de forage à envisager suite à une pollution en 2007. », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  7. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  11. « Évolution et structure de la population à Penin en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 27 août 2010)
  12. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 27 août 2010)
  13. « Polissoir », notice no PA00108375, base Mérimée, ministère français de la Culture