Farbus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Farbus
La mairie.
La mairie.
Blason de Farbus
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Arras
Canton Arras-2
Intercommunalité Communauté urbaine d'Arras
Maire
Mandat
Jean-François Dépret
2014-2020
Code postal 62580
Code commune 62324
Démographie
Population
municipale
542 hab. (2014 en augmentation de 0,93 % par rapport à 2009)
Densité 155 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 21′ 28″ nord, 2° 49′ 30″ est
Altitude Min. 61 m
Max. 139 m
Superficie 3,49 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Farbus

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Farbus

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Farbus

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Farbus
Liens
Site web mairie-farbus.fr

Farbus est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Farbus
Vimy
Farbus Willerval
Thélus Bailleul-Sir-Berthoult

Toponymie[modifier | modifier le code]

La terminaison de BUS est celle de lambus .Emilieri Boscus. Le radical est Faro ou son féminin Fara (sainte Fare). Nous rencontrons dans Le Mire-testament de sainte Aldegonde, abbesse de Maubeuge tomme III page 359 " Sylvam quaré dicitae Faresbus." D'autres sources nous apprennent Faresbus en 646, Farbus en 1104 qui viendrait du latin buscus bois et d'un ancien nom d'homme ou de femme FARA plutôt germanique FARA, clan. Il serait donc hasardeux de se prononcer sur l'une ou l'autre solution ; l'étymologie restera douteuse

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Farbus dans son canton et dans l'arrondissement d'Arras.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1995 en cours
(au 12 janvier 2015)
Jean-François Dépret DVD Réélu pour le mandat 2014-2020[1],[2],[3],[4]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[6].

En 2014, la commune comptait 542 habitants[Note 1], en augmentation de 0,93 % par rapport à 2009 (Pas-de-Calais : +0,78 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
257 271 253 312 309 308 322 326 335
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
345 345 368 347 358 399 426 431 447
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
464 520 535 383 484 501 455 461 451
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
436 430 473 460 529 532 536 538 542
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (21,6 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) tout en étant toutefois inférieur au taux départemental (19,8 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (52,6 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 47,4 % d’hommes (0 à 14 ans = 16,9 %, 15 à 29 ans = 18,1 %, 30 à 44 ans = 22,8 %, 45 à 59 ans = 23,6 %, plus de 60 ans = 18,5 %) ;
  • 52,6 % de femmes (0 à 14 ans = 18,4 %, 15 à 29 ans = 12,1 %, 30 à 44 ans = 23,4 %, 45 à 59 ans = 21,6 %, plus de 60 ans = 24,5 %).
Pyramide des âges à Farbus en 2007 en pourcentage[9]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,4 
90 ans ou +
1,8 
5,9 
75 à 89 ans
12,1 
12,2 
60 à 74 ans
10,6 
23,6 
45 à 59 ans
21,6 
22,8 
30 à 44 ans
23,4 
18,1 
15 à 29 ans
12,1 
16,9 
0 à 14 ans
18,4 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[10]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église.

Dans l'église :

  • fonts baptismaux en grès d'Artois du XVIe siècle ;
  • pierre tombale d'Antoine de la Derrière, curé du village décédé le 2 mai 1734 ;
  • la pierre du maître autel est également très ancienne. Elle a été retrouvée dans les décombres de l'église détruite au cours de la Première Guerre mondiale, par l'abbé Delebarre, alors curé du village ;
  • monument aux morts à l'intérieur de l'église représentant l'entrée d'une casemate. Un poilu garde l'entrée. Au-dessus de la grille d'entrée, le casque de poilu est celui de l'abbé Delebarre combattant de la Grande Guerre. Le monument unique dans le Nord de la France est dominé d'une descente de croix grandeur nature.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason farbus.svg

Les armes de la ville se blasonnent ainsi :

parti : au I d’hermine au chef de gueules, au second coupé au I d’argent à la feuille d’érable de gueules et au II de sinople au bâton de pèlerin d’or posé en barre .

  • l'étude historique et la signification héraldique sont de René Jacques ;
  • dessin du blason du réalisé par Bertrand VISSE ;
  • blason officiellement adopté par la commune en octobre 1983.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Il existe un fabliau du Moyen-âge intitulé "Le vilain de Farbus". Son auteur est Jean Bodel.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]

  1. Benoît Fauconnier, « Le bilan des maires à Farbus: l’extension de la salle Charles-Debaillieul, un chantier «un peu» important : Jean-François Depret est entré au conseil municipal en 1977. Premier adjoint jusqu’en 1995, il a, depuis, toujours été élu maire. Il dresse aujourd’hui le bilan de son troisième mandat aux plus hautes fonctions communales », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  2. « Farbus: Jean-François Depret ceint l’écharpe de maire pour la quatrième fois », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  3. « Liste des communes et des maires » [xls], Préfecture du Pas-de-Calais, (consulté le 12 janvier 2015).
  4. « Farbus : « Garder le caractère rural du village tout en poursuivant sa modernité! » : Jean-François Depret est depuis 37 ans membre du conseil municipal. En mars dernier, il a entamé son quatrième mandat de maire. La gestion des affaires communales, il en connaît tous les rouages, pour faire garder au village son caractère rural en y apportant modernité et équipement raisonné », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014.
  9. « Évolution et structure de la population à Farbus en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 15 août 2010)
  10. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 15 août 2010)