États membres de l'Union européenne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les États membres de l'Union européenne sont au nombre de vingt-sept, de tailles différentes et aux modes d'organisation institutionnelle variés.

Ce sont l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, la Bulgarie, Chypre, la Croatie, le Danemark, l'Espagne, l'Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l'Irlande, l'Italie, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la Roumanie, la Slovaquie, la Slovénie, la Suède et la Tchéquie.

L'Union européenne (UE) compte au total plus de 443 millions d'habitants et couvre une superficie de 4,2 millions de km2.

Territoires[modifier | modifier le code]

Comparaison de la superficie terrestre totale des États membres de l'UE (rouge) et de la partie de ces mêmes États faisant partie de l'UE.

La souveraineté des 27 États membres s'étend sur des territoires majoritairement en Europe (à l'exception de Chypre située en totalité en Asie) ; certains d'entre eux possèdent également des territoires bénéficiant de statuts spécifiques au sein de l'Union européenne ou vis-à-vis des États membres dont ils dépendent. Cette particularité, qui concerne le Danemark, l'Espagne, la France, les Pays-Bas et le Portugal, est liée à des facteurs culturels, politiques et historiques :

L'Union européenne a une superficie totale de 4 194 431 km2 et compte 24 langues officielles dont l'allemand, l'anglais et le français qui sont les langues de travail des institutions de l'Union européenne.

Territoires d'États membres ne faisant pas partie de l'Union européenne[modifier | modifier le code]

Pour des raisons historiques et géographiques précises sont exclus de cette liste :

Territoire fiscal communautaire[modifier | modifier le code]

Le territoire fiscal communautaire correspond à l'ensemble de l'Union européenne et de Monaco, à l'exception des territoires suivants[1] :

Tableau synoptique[modifier | modifier le code]

Pour chaque État membre :

Pays Nom officiel Adhésion Capitale Superficie
(km2)
Habitants
(millions)
Chef de l'État Chef du gouvernement Organisation territoriale Nombre de sièges au
Parlement européen
[3]
(circonscriptions)
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
(DE)
République fédérale d'Allemagne 1er janvier 1958 Berlin 357 027 83,13 Frank-Walter Steinmeier
Président fédéral
(SPD)
Olaf Scholz
Chancelier fédéral
(SPD)
16 Länder
32 Regierungsbezirke
439 Kreise
14 308 Communes.
96 députés
Drapeau de l'Autriche Autriche
(AT)
République fédérale d'Autriche 1er janvier 1995 Vienne 83 871 8,508 Alexander Van der Bellen
Président fédéral
(Grünen)
Karl Nehammer
Chancelier fédéral
(ÖVP)
9 Länder
15 Statutarstädte
80 Landbezirke
2 354 Communes.
19 députés
Drapeau de la Belgique Belgique
(BE)
Royaume de Belgique 1er janvier 1958 Bruxelles 30 500 11,204 Philippe
Roi des Belges
Alexander De Croo
Premier ministre
(Open Vld)
3 régions
3 communautés
10 provinces
581 communes.
21 (en 3 circonscriptions)
Drapeau de la Bulgarie Bulgarie
(BG)
République de Bulgarie 1er janvier 2007 Sofia 110 910 7,246 Roumen Radev
Président de la République
(Indépendant)
Nikolaï Denkov
Premier ministre
(PP)
28 oblasti
264 obchtini
17
Drapeau de Chypre Chypre
(CY)
République de Chypre 1er mai 2004 Nicosie 9 251 0,858 Níkos Christodoulídis
Président de la République
(Indépendant)
6 districts
33 municipalités
421 villages.
6
Drapeau de la Croatie Croatie
(HR)
République de Croatie 1er juillet 2013 Zagreb 56 642 4,246 Zoran Milanović
Président de la République
(SDP)
Andrej Plenković
Premier ministre
(HDZ)
21 comitats
423 municipalités.
12
Drapeau du Danemark Danemark
(DK)
Royaume de Danemark 1er janvier 1973 Copenhague 43 100 5,627 Frédérik X
Roi de Danemark
Mette Frederiksen
Premier ministre
(SD)
5 régions
98 communes.
14
Drapeau de l'Espagne Espagne
(ES)
Royaume d'Espagne 1er janvier 1986 Madrid 505 990[4] 47,385[5] Felipe VI
Roi d'Espagne
Pedro Sánchez
Président du gouvernement
(PSOE)
17 communautés autonomes

2 villes autonomes
50 provinces
8131 communes (municipios)

59
Drapeau de l'Estonie Estonie
(EE)
République d'Estonie 1er mai 2004 Tallinn 45 227 1,316 Alar Karis
Président de la République
(Indépendant)
Kaja Kallas
Première ministre
(REF)
15 comtés
15 communes urbaines
64 communes rurales.
7
Drapeau de la Finlande Finlande
(FI)
République de Finlande 1er janvier 1995 Helsinki 337 100 5,451 Sauli Niinisto
Président de la République
(Kok)
Petteri Orpo
Premier ministre
(Kok)
19 régions
70 subdivisions
336 communes.
14
Drapeau de la République française France
(FR)
République française 1er janvier 1958 Paris 632 733[6],[7] 67,8[8] Emmanuel Macron
Président de la République
(LREM)
Gabriel Attal

Premier Ministre (RE)

18 régions
101 départements (dont 5 départements et régions d'Outre-Mer), 1 territoire d'Outre-Mer,
5 collectivités d'Outre-Mer, et 1 collectivité à statut particulier[9]
36 779 communes.
79
Drapeau de la Grèce Grèce
(EL)[10]
République hellénique 1er janvier 1981 Athènes 132 000 10,993 Ekateríni Sakellaropoúlou
Présidente de la République
(Indépendante)
Kyriákos Mitsotákis
Premier ministre
(ND)
13 régions
325 communes et municipalités.
21
Drapeau de la Hongrie Hongrie
(HU)
Hongrie 1er mai 2004 Budapest 93 032 9,879 János Áder
Président de la République
(Fidesz-MPSz)
Viktor Orbán
Premier ministre
(Fidesz-MPSz)
19 comitats
22 villes à statut provincial
195 villes
2 913 communes.
21
Drapeau de l'Irlande Irlande
(IE)
Irlande 1er janvier 1973 Dublin 70 300 4,604 Michael D. Higgins
Président de la République
(Labour)
Leo Varadkar
Premier ministre
(Fine Gael)
26 comtés
114 autorités locales.
13 (en 3 circonscriptions)
Drapeau de l'Italie Italie
(IT)
République italienne 1er janvier 1958 Rome 301 300 60,783 Sergio Mattarella
Président de la République
(Indépendant)
Giorgia Meloni
Président du Conseil des ministres
(Fratelli d'Italia)
20 régions
95 provinces
8 000 communes.
76 (en 5 circonscriptions)
Drapeau de la Lettonie Lettonie
(LV)
République de Lettonie 1er mai 2004 Riga 64 597 2,001 Edgars Rinkēvičs
Président de la République
(V)
Evika Siliņa
Première ministre
(V)
26 régions
77 villes
496 municipalités.
8
Drapeau de la Lituanie Lituanie
(LT)
République de Lituanie 1er mai 2004 Vilnius 65 300 2,943 Gitanas Nausėda
Président de la République
(Indépendant)
Ingrida Šimonytė
Première ministre
(Indépendante)
10 régions
44 districts.
11
Drapeau du Luxembourg Luxembourg
(LU)
Grand-Duché de Luxembourg 1er janvier 1958 Luxembourg 2 600 0,550 Henri
Grand-Duc de Luxembourg
Xavier Bettel
Premier ministre
(DP)
12 cantons
118 communes.
6
Drapeau de Malte Malte
(MT)
République de Malte 1er mai 2004 La Valette 316 0,425 George Vella
Président
(PL)
Robert Abela
Premier ministre
(PL)
3 régions
68 communes.
6
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
(NL)
Royaume des Pays-Bas 1er janvier 1958 Amsterdam 41 200 16,829 Willem-Alexander
Roi des Pays-Bas
Mark Rutte
Premier ministre
(VVD)
12 provinces
537 communes.
29
Drapeau de la Pologne Pologne
(PL)
République de Pologne 1er mai 2004 Varsovie 312 678 38,496 Andrzej Duda
Président de la République
(PiS)
Mateusz Morawiecki
Président du Conseil des ministres
(PiS)
16 voïvodies
373 arrondissements
2 489 communes.
52 (en 13 circonscriptions)
Drapeau du Portugal Portugal
(PT)
République portugaise 1er janvier 1986 Lisbonne 92 400 10,427 Marcelo Rebelo de Sousa
Président de la République
(PPD/PSD)
António Costa
Premier ministre
(PS)
2 régions autonomes
18 circonscriptions administratives
305 municipalités.
21
Drapeau de la Roumanie Roumanie
(RO)
Roumanie 1er janvier 2007 Bucarest 238 391 19,943 Klaus Iohannis
Président
(PNL)
Marcel Ciolacu
Premier ministre
(PSD)
41 judeţe et une municipalité 33
Drapeau de la Slovaquie Slovaquie
(SK)
République slovaque 1er mai 2004 Bratislava 49 035 5,416 Zuzana Čaputová
Présidente de la République

(PS)

Ľudovít Ódor
Président du gouvernement
(Indépendant)
8 régions
79 districts.
14
Drapeau de la Slovénie Slovénie
(SI)
République de Slovénie 1er mai 2004 Ljubljana 20 273 2,061 Nataša Pirc Musar
Président de la République
(Indépendante)
Robert Golob
Président du gouvernement
(GS)
12 régions
59 arrondissements
192 communes.
8
Drapeau de la Suède Suède
(SE)
Royaume de Suède 1er janvier 1995 Stockholm 450 000 9,645 Carl XVI Gustaf
Roi de Suède
Ulf Kristersson
Premier ministre
(M)
2 régions
18 conseils généraux
289 communes.
21
Drapeau de la Tchéquie Tchéquie
(CZ)
République tchèque 1er mai 2004 Prague 78 870 10,512 Petr Pavel
Président de la République
(Indépendant)
Petr Fiala
Président du gouvernement
(ODS)
14 régions
6 242 communes.
21

Évolutions territoriales[modifier | modifier le code]

Événement Date États membres et
Régions ultrapériphériques (RUP)
Pays et territoire d'outre-mer (PTOM) Territoires à statut spécial Territoires devenus indépendants Cartes
Fondation de la CECA
Traité de Paris
Allemagne de l'Ouest, Belgique, Berlin-Ouest, France, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Protectorat de Sarre[11] Afrique française du Nord, Afrique-Équatoriale française, Afrique-Occidentale française, Indochine française, Congo belge, Antilles néerlandaisesetc.
Décolonisation 19531957 Le protectorat de Sarre réintègre l'Allemagne de l'Ouest Cambodge, Laos, Maroc, Tunisie, Viêt Nam
Fondation de la CEE et d'EURATOM
Traité de Rome
Traité Euratom
Intégration de l'Algérie française, La Réunion, la Guyane, la Martinique et la Guadeloupe Indochine française, Afrique française du Nord, Afrique-Occidentale française, Afrique-Équatoriale française, Congo belge, Angola portugais, Mozambique portugais, Guinée portugaiseetc. Antilles néerlandaises, Guyane néerlandaise et Berlin-Ouest[11]
Décolonisation 19581962 Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Centrafrique, Congo, Côte d'Ivoire, Gabon, Guinée, Madagascar, Mali, Mauritanie, Niger, Nouvelle-Guinée néerlandaise, République démocratique du Congo, Ruanda-Urundi, Sénégal, Somalie, Tchad, Togo
Décolonisation Algérie
Le Suriname qui a un statut d'autonomie interne vis-à-vis des Pays-Bas est associé à la CEE[12].
Convention d'association des Antilles néerlandaises avec la Communauté économique européenne Les Antilles néerlandaises qui ont un statut d'autonomie interne vis-à-vis des Pays-Bas sont associés à la CEE[13].
Décolonisation 19621973 Zambie, Zimbabwe
Premier élargissement de la Communauté économique européenne
Traité de Bruxelles
Danemark (Groenland), Irlande, Royaume-Uni (Gibraltar) Anguilla, Antigua-et-Barbuda, Bahamas, Belize, Bermudes, Brunei, Dominique, îles Caïmans, Géorgie du Sud-et-les îles Sandwich du Sud, Grenade, Kiribati, îles Malouines, Montserrat, îles Pitcairn, Sainte-Hélène, Saint-Christophe-et-Niévès, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Îles Salomon, Seychelles, Îles Turks-et-Caïcos, Tuvalu, Vanuatu, îles Vierges britanniques, Territoire antarctique britannique, Territoire britannique de l'océan Indien îles Féroé, Akrotiri et Dhekelia, île de Man, Jersey, Guernesey, Hong Kong
Décolonisation 19731980 Bahamas, Comores, Djibouti, Dominique, Tuvalu, Grenade, Kiribati, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Îles Salomon, Seychelles, Suriname, Tuvalu, Vanuatu
Deuxième élargissement de la Communauté économique européenne
Traité d'Athènes
Grèce Communauté monastique du mont Athos
Décolonisation 19811984 Antigua-et-Barbuda, Belize, Brunei, Saint-Christophe-et-Niévès
Référendum sur le retrait de la CEE du Groenland Retrait de la CEE du Groenland à la suite d'un référendum.
Troisième élargissement de la Communauté économique européenne
Traité de Madrid/Lisbonne
Espagne (Îles Canaries, Plazas de soberanía), Portugal (Açores, Madère) Aruba devient un État du royaume des Pays-Bas à part entière et conserve son statut de PTOM[14]. Macao
Réunification allemande
Traité d'unification
La République démocratique allemande et Berlin (aussi bien l'Est que l'Ouest) sont réintégrés dans la République fédérale d'Allemagne.
Quatrième élargissement de l'Union européenne
Traité de Corfou
Autriche, Finlande (îles Åland), Suède
Région administrative spéciale Hong Kong repasse sous souveraineté chinoise.
Région administrative spéciale Macao repasse sous souveraineté chinoise.
Cinquième élargissement de l'Union européenne
Traité d'Athènes
Traité de Luxembourg
Chypre (Zone tampon des Nations unies et Chypre du Nord de jure), Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Malte, Pologne, Slovaquie, Slovénie, Tchéquie
Bulgarie, Roumanie
Dissolution de la fédération des Antilles néerlandaises Les Antilles néerlandaises sont dissoutes mais Bonaire, Curaçao, Saba, Saint-Eustache et Saint-Martin conservent leur statut de PTOM[14].
Saint-Barthélemy devient un PTOM[15].
Sixième élargissement de l'Union européenne
Traité de Bruxelles
Croatie
Référendum mahorais de 2009 Mayotte devient une RUP[16].
Retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Distinction entre les pays au niveau douanier, fiscal et statistique, sur le portail de l'Union européenne.
  2. « Dénominations et sigles à utiliser », sur le site de l'Office des publications de l'Union européenne (consulté le ).
  3. (en) « Infographic: how many seats does each country get in in the European Parliament? | News | European Parliament », sur www.europarl.europa.eu, (consulté le )
  4. (es) « Extensión superficial de las Comunidades Autónomas y Provincias, por zonas altimétricas » [PDF], sur www.ine.es (Instituto Nacional de Estadística), (consulté le )
  5. (es) « INEbase / Demografía y población /Padrón. Población por municipios /Estadística del Padrón continuo / Últimos datos », sur INE (consulté le )
  6. Ce nombre correspond à la "France entière", c'est-à-dire les 101 départements (Métropole + DROM) qui font partie de l'Union Européenne. Il n'inclut donc pas la COM de Saint-Martin de 53,2 km2, qui est pourtant aussi dans de l'UE en tant que RUP (Région Ultrapériphérique). Il n'inclut pas non plus les territoires de la République Française ne formant pas partie de l'UE.
  7. « Comparateur de territoire − Comparez les territoires de votre choix - Résultats pour les communes, départements, régions, intercommunalités... | Insee », sur www.insee.fr (consulté le )
  8. « Pyramide des âges », sur www.insee.fr (consulté le )
  9. Outre la France Métropolitaine, seuls les 5 DROM ainsi que la COM de Saint-Martin font partie de l'Union européenne.
  10. L'Union européenne utilise le code EL pour la Grèce, au lieu du code standard GR de la norme ISO 3166-1.
  11. a et b Jusqu'en 1990 et l'unification allemande, Berlin-Ouest est de jure une zone occupée par les Alliées sous administration civile Ouest-allemande où les traités européennes sont pleinement appliqués, il en est de même pour le protectorat de Sarre jusqu'à sa réintégration en 1957 : traité d'établissement de la CECA, art. 79.
  12. Les dispositions de la quatrième partie du traité ont été appliquées au Surinam, en vertu d'un acte additionnel du royaume des Pays-Bas déposé en complément à son instrument de ratification, du 1er septembre 1962 au 16 juillet 1976 : Traité instituant la Communauté européenne, protocole no 13).
  13. Convention portant révision du traité instituant la Communauté économique européenne en vue de rendre applicable aux Antilles néerlandaises le régime spécial d'association défini dans la quatrième partie de se traité.
  14. a et b Les Antilles néerlandaises sont dissoutes le 10 octobre 2010 et contenait les îles d'Aruba (qui a quitté les Antilles néerlandaises en 1986), Bonaire, Curaçao, Sint Maarten, Saba et Saint-Eustache. Aruba, Curaçao et Sint Maarten sont devenus des États autonomes du royaume des Pays-Bas, et restent des territoires d'outre-mer de l'Union européenne. Bonaire, Saint-Eustache et Saba sont les municipalités spéciales des Pays-Bas et resteront légalement territoires d'outre-mer au moins jusqu'en 2015.
  15. Décision du Conseil européen du 29 octobre 2010 modifiant le statut à l'égard de l'Union européenne de l'île de Saint-Barthélemy.
  16. Décision du Conseil européen du 11 juillet 2012 modifiant le statut à l'égard de l'Union européenne de Mayotte.

Compléments[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]