Beaudricourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Baudricourt (homonymie).
image illustrant une commune du Pas-de-Calais
Cet article est une ébauche concernant une commune du Pas-de-Calais.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Beaudricourt
Beaudricourt.
Beaudricourt.
Blason de Beaudricourt
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Arras
Canton Avesnes-le-Comte
Intercommunalité Communauté de communes des Deux Sources
Maire
Mandat
Béatrice Dausse
2014-2020
Code postal 62810
Code commune 62091
Démographie
Population
municipale
96 hab. (2014)
Densité 21 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 14′ 55″ nord, 2° 24′ 32″ est
Altitude Min. 104 m – Max. 159 m
Superficie 4,58 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Beaudricourt

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Beaudricourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Beaudricourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Beaudricourt

Beaudricourt est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Beaudricourt
Estrée-Wamin Berlencourt-le-Cauroy
Beaudricourt
Ivergny Sus-Saint-Léger

Toponymie[modifier | modifier le code]

Baudricurt (1209), Bandricourt (1793).

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Beaudricourt dans son canton et dans l'arrondissement d'Arras.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1972 2014[1] Michel Martin    
2014[1],[2],[3] en cours
(au 16 novembre 2014)
Béatrice Dausse   Mère au foyer

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du milieu des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[5],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 96 habitants, en diminution de -2,04 % par rapport à 2009 (Pas-de-Calais : 0,77 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
228 190 226 227 234 228 231 239 232
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
236 252 246 236 216 206 198 192 187
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
190 200 200 181 164 153 156 142 148
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
141 124 100 97 92 92 99 99 96
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (18,2 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (54,5 %) est supérieur de plus de deux points au taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 45,5 % d’hommes (0 à 14 ans = 20 %, 15 à 29 ans = 6,7 %, 30 à 44 ans = 22,2 %, 45 à 59 ans = 33,3 %, plus de 60 ans = 17,8 %) ;
  • 54,5 % de femmes (0 à 14 ans = 18,5 %, 15 à 29 ans = 16,7 %, 30 à 44 ans = 18,5 %, 45 à 59 ans = 27,8 %, plus de 60 ans = 18,5 %).
Pyramide des âges à Beaudricourt en 2007 en pourcentage[8]
Hommes Classe d’âge Femmes
2,2 
90 ans ou +
0,0 
6,7 
75 à 89 ans
7,4 
8,9 
60 à 74 ans
11,1 
33,3 
45 à 59 ans
27,8 
22,2 
30 à 44 ans
18,5 
6,7 
15 à 29 ans
16,7 
20,0 
0 à 14 ans
18,5 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[9]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Beaudricourt

Les armes de Beaudricourt se blasonnent ainsi : d’or aux trois bandes de gueules, à la fasce de sable brochant sur le tout[10].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église.
  • Le monument aux morts.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Beaudricourt: Michel Martin cède la place à Béatrice Dausse : Une page d’une quarantaine d’années se tourne pour Michel Martin, sept fois élu maire de sa chère commune « qui représente toute (s)a vie » », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  2. « Liste des communes et des maires » [xls], Préfecture du Pas-de-Calais, (consulté le 16 novembre 2014)
  3. Claudie Deschamp (CLP), « Beaudricourt - « Mettre en avant les entreprises, étendre la défense-incendie et une qualité de vie » : Élue maire en avril dernier, Béatrice Dausse, mère au foyer de 51 ans veut faire de sa commune un village où il fait bon vivre. Avec son équipe, elle fait la continuité des actions entreprises lors du précédent mandat, et met en place de nouveaux projets, qui visent à resserrer les liens – déjà très étroits – des habitants et leur apporter une qualité de vie la plus agréable possible », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  8. « Évolution et structure de la population à Beaudricourt en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 7 août 2010)
  9. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 7 août 2010)
  10. Banque du Blason.