Huby-Saint-Leu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Huby et Saint-Leu.

Huby-Saint-Leu
Huby-Saint-Leu
L'église Saint-Leu, classée monument historique.
Blason de Huby-Saint-Leu
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Montreuil
Canton Auxi-le-Château
Intercommunalité Communauté de communes des Sept Vallées
Maire
Mandat
Serge Roussel
2014-2020
Code postal 62140
Code commune 62461
Démographie
Gentilé Saint-Loupois
Population
municipale
902 hab. (2015 en diminution de 3,74 % par rapport à 2010)
Densité 73 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 22′ 59″ nord, 2° 02′ 17″ est
Altitude Min. 21 m
Max. 118 m
Superficie 12,44 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Huby-Saint-Leu

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Huby-Saint-Leu

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Huby-Saint-Leu

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Huby-Saint-Leu

Huby-Saint-Leu est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais, en région Hauts-de-France.

Ses habitants sont appelés Saint-Loupois ou Saint-Loupoises.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Huby-Saint-Leu
Contes Cavron-Saint-Martin     La Loge Wamin
Aubin-Saint-Vaast Huby-Saint-Leu Le Parcq
Guisy Marconnelle     Marconne Grigny

Toponymie[modifier | modifier le code]

Durant la Révolution, la commune porte le nom de Mont-Blanc[1].

Ses habitants sont appelés les Saint-Loupois.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Huby-Saint-Leu dans son canton et dans l'arrondissement de Montreuil-sur-Mer.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
  novembre 1982[2] André Cardon   démissionnaire
18 novembre 1982 en cours
(au 25 janvier 2015)
Serge Roussel   Réélu pour le mandat 2014-2020[2],[3],[4]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[6].

En 2015, la commune comptait 902 habitants[Note 1], en diminution de 3,74 % par rapport à 2010 (Pas-de-Calais : +0,77 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
523627635734790756727744705
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
666664645649610596598633656
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
632621625594545523575545551
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
6017188689261 010967957930902
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (36,7 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (54,9 %) est supérieur de plus de deux points au taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 45,1 % d'hommes (0 à 14 ans = 17,4 %, 15 à 29 ans = 15,3 %, 30 à 44 ans = 17,8 %, 45 à 59 ans = 21,3 %, plus de 60 ans = 28,3 %) ;
  • 54,9 % de femmes (0 à 14 ans = 14,3 %, 15 à 29 ans = 10,8 %, 30 à 44 ans = 13,3 %, 45 à 59 ans = 17,9 %, plus de 60 ans = 43,6 %).
Pyramide des âges à Huby-Saint-Leu en 2007 en pourcentage[8]
HommesClasse d’âgeFemmes
1,2 
90 ans ou +
4,0 
12,3 
75 à 89 ans
22,1 
14,8 
60 à 74 ans
17,5 
21,3 
45 à 59 ans
17,9 
17,8 
30 à 44 ans
13,3 
15,3 
15 à 29 ans
10,8 
17,4 
0 à 14 ans
14,3 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[9]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Clocher de l'église.
Le monument aux morts.
  • Église Saint-Leu : inscription par arrêté du 5 avril 1930, qui nécessite une réhabilitation[10],[11].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason ville fr Huby-Saint-Leu.svg

Les armes de la ville se blasonnent ainsi :

Écartelé, au premier d'or au créquier arraché de gueules, au deuxième de sinople à la mitre d'argent, au troisième de sinople au canon sur son affût d'argent, au quatrième d'or au cerf de gueules.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  2. a et b « Huby-Saint-Leu : confiance renouvelée à l’unanimité pour le maire Serge Roussel : Vendredi, à la salle des mariages de la mairie d’Huby-Saint-Leu, à l’issue du premier tour des élections municipales du 23 mars, a eu lieu l’élection du maire et des adjoints de la commune. », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  3. « Liste des communes et des maires » [xls], Préfecture du Pas-de-Calais, (consulté le 25 janvier 2015).
  4. « Projets des maires : Serge Roussel veut « faire le maximum pour conserver nos quatre classes » : Serge Roussel, 69 ans, sans étiquette, est retraité de la banque. Il est entré au conseil municipal en mars 1977. Il est devenu maire le 18 novembre 1982 et n’a plus jamais quitté son fauteuil. », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  8. « Évolution et structure de la population à Huby-Saint-Leu en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 18 août 2010)
  9. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 » [archive du ], sur le site de l'Insee (consulté le 18 août 2010)
  10. Renseignement issu de : Bases de données Ministère de la culture
  11. « Huby-Saint-Leu : le toit et le clocher de l’église ont toujours besoin d’être réparés : Depuis le 6 mars 1992, l’ARE (Association restauration de l’église) veille jalousement sur l’église Saint-Leu. Présidée par Chantal Pandélis, elle a pour but de collecter des fonds pour maintenir en bon état ce monument historique. », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).