International Standard Book Number

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec ISSN.

L'International Standard Book Number (ISBN) ou Numéro international normalisé du livre est un numéro d’identification international, créé en 1970, identifiant de manière unique chaque édition de chaque livre publié[1],[2] postérieurement à l’introduction de l’ISBN, quel que soit son support[3]. Ce code est destiné à simplifier la gestion informatique pour tous les intervenants de la chaîne du livre (éditeurs, imprimeurs, grossistes, libraires, bibliothèques). En 2007, le numéro ISBN est passé de 10 à 13 chiffres.

Historique[modifier | modifier le code]

Dans les années 1960, en Grande-Bretagne l'entreprise W. H. Smith & Sons, l'un des plus grands distributeurs mondiaux de livres cherchait à simplifier sa gestion en pourvoyant chaque édition de chaque ouvrage d'un identificateur unique. Elle fit appel à Gordon Foster (en), professeur de statistiques au Trinity College de Dublin. Celui-ci créa le SBN à neuf chiffres en 1967. En 1970, l'ISO (International Standard Organisation) internationalisa le concept en normalisant l'ISBN à 10 chiffres pourvu d'un code local dit code de groupe d'enregistrement. En 2007, l'ISBN à 10 chiffres a été étendu à 13 chiffres par l'adjontion, en tête, du code 978, permettant de convertir l'ISBN en code EAN13 et de l'éditer sous cette forme en code-barre pour la distribution.

Fonctionnement de l'ISBN[modifier | modifier le code]

On ne peut pas comprendre le fonctionnement du code ISBN si on ne comprend pas la manière dont est organisée son attribution. Le fonctionnement est totalement décentralisé :

  • un groupe d'éditeurs d'une région souhaitent profiter des avantages que procure l'ISBN dans la commercialisation du livre. Ces éditeurs, réunis en association, demandent l'attribution d'un code local – ou code de groupe d'enregistrement – à l'Agence internationale de l'ISBN sise à l'Université d'État à Berlin ;
  • si un éditeur souhaite adhérer à l'ISBN, il s'adresse à l'Agence d'enregistrement locale ; celle-ci lui fournit un code d'enregistrement, généralement fondé sur le nombre de titres publiés ;
  • l'éditeur attribue lui-même des numéros à ses publications selon quelques règles.

Structure d'un ISBN[modifier | modifier le code]

L’ISBN se compose de cinq éléments. Le premier et le dernier sont de longueur fixe, les trois autres élément sont de longueur variable. Les différentes parties sont séparées par des tirets ou des espaces :

ISBN 978-2-7654-1005-8

ou

ISBN 978 2 7654 1005 8

Les tirets ou espaces servent à faciliter la lecture.

Le nombre de chiffres varie dans les deuxième, troisième et quatrième parties qui sont le numéro d’identification du groupe, le numéro d’identification de l’éditeur et le numéro d’identification de la publication. Le nombre de chiffres dans le numéro du groupe et le numéro de l’éditeur sont déterminés par la quantité de titres que le groupe d’éditeurs ou l’éditeur prévoit de produire : plus les éditeur produisent de titres et moins de chiffres comportent les numéros.

Les partitions musicales, tout en pouvant disposer d'un code ISBN, se voient attribuer un code ISMN (International Standard Music Number), comportant également 13 chiffres et quatre tirets séparateurs, mais commençant par un préfixe « 979-0 » et ne comportant, avant la clé de contrôle, que deux groupes de chiffres dévolus à l'identification de l'éditeur et de l'ouvrage, sans distinction de l'aire linguistique.

Préfixe GS1[modifier | modifier le code]

Le premier élément, appelé le préfixe GS1, est un numéro à 3 chiffres mis à disposition par l'organisme GS1, anciennement EAN International. Pour l'ISBN, ce code est 978 (et 979 pour les partitions de musique).

Numéro d’identification du groupe[modifier | modifier le code]

Le deuxième élément identifie un pays, une région ou une zone linguistique. Par exemple, le groupe numéro 3 est le groupe linguistique allemand, le groupe 2 le français,le groupe numéro 982 désigne le Pacifique Sud, le groupe 92 le numéro de l'Union Européenne. Cet élément est de longueur variable et peut compter jusqu'à 5 chiffres.

Ce premier segment ne présume pas de la langue de rédaction de l’ouvrage, ainsi des ouvrages publiés en France avec un code 2.
Quelques exemples :

Numéro d’identification d'un éditeur[modifier | modifier le code]

Le numéro d’identification de l'éditeur peut comprendre jusqu’à 7 chiffres ; il est déterminé par la quantité de titres que l’éditeur prévoit de produire. Les éditeurs prévoyant de produire beaucoup de titres sont identifiés par un code comportant peu de chiffres, et vice-versa. Chaque éditeur demande à l’agence ISBN de son groupe l'attribution d'un numéro d'identification d’éditeur.

Numéro d’identification de la publication[modifier | modifier le code]

La quatrième partie de l’ISBN identifie une édition donnée d’une publication produite par un éditeur particulier. Le nombre de chiffres dans le numéro d’identification de la publication peut aller jusqu'à 6. Étant donné qu’un ISBN doit toujours comporter le même nombre de chiffres, les positions vides sont occupées par des zéros insérés à gauche.

Chiffre de contrôle[modifier | modifier le code]

La cinquième partie de l’ISBN est un chiffre de contrôle. Il est calculé à l’aide de l’algorithme suivant : Chacun des 12 premiers chiffres de l’ISBN est multiplié alternativement par 1 et par 3. Le chiffre de contrôle est égal à 10 moins le reste de la division des produits pondérés des 12 premiers chiffres par 10, avec une exception : si le calcul donne pour résultat 10, le chiffre de contrôle est 0. En formule, si le code EAN-13 est

on a :

Un exemple[1][modifier | modifier le code]

Pour un code ISBN commençant par 978-2-7654-0912-, le chiffre de contrôle se calcule comme suit :

9 7 8 2 7 6 5 4 0 9 1 2 (code ISBN)
1 3 1 3 1 3 1 3 1 3 1 3 (pondération)
9 21 8 6 7 18 5 12 0 27 1 6 (produits)
Début code ISBN 9 7 8 2 7 6 5 4 0 9 1 2
Pondération 1 3 1 3 1 3 1 3 1 3 1 3
Produits 9 21 8 6 7 18 5 12 0 27 1 6

La somme des produits est égal à 120. Le reste de la division par 10 est 0. Le chiffre de contrôle, qui est 10 moins le reste, est régi ici par l'exception, et vaut donc 0, et le code ISBN est 978-2-7654-0912-0 .

Un autre exemple[modifier | modifier le code]

Si le code ISBN 13 commence par : 978-2-8688-9006-7 ; le code complet a la forme : 978-2-8688-9006-7-y, le calcul de y se fera comme suit :

Début code ISBN 9 7 8 2 8 6 8 8 9 0 0 6
Pondération 1 3 1 3 1 3 1 3 1 3 1 3
Produits 9 21 8 6 8 18 8 24 9 0 0 18

La somme des produits est égal à 129, et le chiffre de contrôle vaut 10 - modulo(129, 10) = 1 ; donc le code ISBN 13 est : 978-2-8688-9006-1 ; le code EAN-13 est quant à lui : 9782868890061 (on ôte simplement les tirets)

Attribution[modifier | modifier le code]

Norme ISO[modifier | modifier le code]

La norme ISO 2108 (ICS no 01.140.20) spécifie la construction du numéro ISBN, les règles de son attribution ainsi que l’administration du système ISBN. La première édition de cette norme a paru en 1972. L'ISBN se réfère à une édition particulière d'un texte. Une œuvre peut donc avoir un numéro ISBN pour la version brochée, un autre pour la version reliée, un troisième pour la version électronique (PDF, ePub, etc.)[5].

Code ISBN 10 et son code barre correspondant EAN 13 au dos d’un livre publié avant 2007.

Organismes d'attribution[modifier | modifier le code]

Lors d’une nouvelle édition, le numéro ISBN de chaque édition précédente doit être mentionné, de même que pour une traduction, l’ISBN pouvant être inclus dans un code à barres de type EAN 13.

Usages[modifier | modifier le code]

Le code ISBN est conçu pour simplifier le traitement des livres en ordinateur : les libraires peuvent passer des commandes standardisées, les distributeurs ont le même code pour traiter les commandes, et les retours. Les différentes opérations de gestion dans les bibliothèques et centres de documentation sont facilitées[5].

Chaque forme d’une publication papier (brochée, reliée, etc.) se voit attribuer un ISBN différent. Chaque forme numérique d'un livre (pdf, epub, etc.) se voit également attribuer un ISBN différent.

Par exemple, le livre Les cigognes sont immortelles d'Alain Mabanckou a le code 978-2-02-130451-0 pour la version brochée, 978-2-02-130452-7 pour une édition pdf et 978–2-02-130453-4 pour une autre édition numérique.

L’AFNIL attribue (gratuitement) un ISBN aux livres et publications assimilées répondant aux critères suivants[5] :

  • les livres imprimés et autres publications non périodiques, les livres numériques, les livres-audio qui sont soumis aux obligations du dépôt légal ;
  • les numéros séparés des publications paraissant une fois par an ou à intervalles plus ou moins réguliers tels que les annales, comptes-rendus et rapports annuels, annuaires ;
  • les copies numériques de monographies imprimées ;
  • les publications multimédias pourvu que le principal constituant est du texte ;
  • les « tirés à part » ;
  • les publications en plusieurs volumes : la publication en plusieurs volumes reçoit un ISBN d’ensemble, et chacun des volumes reçoit un ISBN propre.

ISBN 13 et code à barres EAN-13[modifier | modifier le code]

EAN-13

Pour faciliter sa gestion informatique, chaque livre porte un code à barres à la norme EAN 13 et un code ISBN 13 dont il est dérivé. Le EAN-13 se déduit du code ISBN en supprimant les tirets.

ISBN 10 et ISBN 13[modifier | modifier le code]

ISBN 10[modifier | modifier le code]

Exemple d'un ISBN deux versions.

Le numéro ISBN 10 se compose de quatre segments, trois segments de longueur variable et un segment de longueur fixe, la longueur totale de l’ISBN 10 comprend dix chiffres ; la longueur a été étendue à treize chiffres en ajoutant un groupe initial de trois chiffres[7]. Les quatre segments d’un code ISBN à 10 chiffres correspondent aux quatre segments qui suivent le segment initial d'une code à 13 chiffres ; ce sont donc

  • le code d'un pays, zone géographique ou zone linguistique ;
  • l'identificateur de l’éditeur
  • le numéro d’ordre de l’ouvrage chez l’éditeur.
  • la clé de contrôle.

La clé de contrôle est calculée différemment, à cause des coefficients de pondération qui sont différents, et peut prendre la valeur X, qui représente le nombre 10. Le calcul est le suivant :

  • on attribue une pondération à chaque position (pour l'ISBN 10 on utilise l'ordre chronologique de chaque chiffre de 1 à 9) ;
  • on fait le produit du chiffre par sa pondération ;
  • on fait la somme des produits ainsi obtenus ;
  • on conserve le reste de la division euclidienne de ce nombre par 11 ;
  • si le reste de la division euclidienne est 10, la clé de contrôle n’est pas 10 mais la lettre X. Ceci permet donc d’avoir les codes 0, 1, 2..., 8, 9, X.

En formule, on a donc :

.

Exemple[modifier | modifier le code]

Pour le numéro ISBN 10 commençant par les neuf chiffres 2-266-11156[8], la table est :

Début code ISBN-10 2 2 6 6 1 1 1 5 6
Pondération 1 2 3 4 5 6 7 8 9
Produit 2 4 18 24 5 6 7 40 54

Le total est 160 et le reste de la division euclidienne par 11 est 6. La clé de contrôle est donc 6. L’ISBN au complet est :

2-266-11156-6.

La vérification de la clé complète à 10 chiffres donne la somme pondérée 160 + 6 × 10 = 220, qui est bien un multiple de 11.

Conversion ISBN 10 en ISBN 13[modifier | modifier le code]

La conversion d’un ancien code ISBN 10 en code ISBN 13 compatible avec la norme EAN est automatique et obligatoire pour toutes les transactions électroniques depuis le premier janvier 2007. Ce code comporte 13 chiffres, et est calculé à partir du numéro ISBN 10 de la façon suivante :

  • les trois premiers chiffres valent « 978 » (978 est le premier des identifiants attribués aux livres dans la codification EAN) ;
  • les neuf chiffres suivants sont les neuf premiers chiffres de l’ISBN 10 (code de la zone géographique, code de l’éditeur, numérotation interne à l’éditeur) ;
  • le dernier chiffre () est la clé de contrôle calculée selon la formule du code ISBN 13

Exemple[modifier | modifier le code]

Si le code ISBN 10 vaut : 2-8688-9006-7 ; le code ISBN-13 est de la forme : 978-2-8688-9006-y, où le calcul de y se fait comme suit :

Début code ISBN-13 9 7 8 2 8 6 8 8 9 0 0 6
Pondération 1 3 1 3 1 3 1 3 1 3 1 3
Produit 9 21 8 6 8 18 8 24 9 0 0 18

Soit un total des produits égal à 129, et y = 10 - modulo(129, 10) = 1 ; donc le code ISBN 13 vaut : 978-2-8688-9006-1 ; le code EAN-13 est quant à lui : 9782868890061 (on ôte simplement les tirets). La vérification de la clé de contrôle donne la somme pondérée 129 + 1 = 130 qui est bien un multiple de 10[1].

Il existe sur le web des convertisseurs automatiques qui permettent de réaliser simplement la conversion d'un ISBN à 10 chiffres vers un ISBN à 13 chiffres[9].

EAN-13

Législation en France[modifier | modifier le code]

  • Arrêté du 12 janvier 1995 fixant les mentions obligatoires figurant sur les documents imprimés, graphiques et photographique soumis au dépôt légal (Journal officiel du 20 janvier 1995) :
Article 1 : Sur tous les exemplaires d'un même document soumis au dépôt légal, doivent figurer les mentions suivantes : pour le dépôt des livres, des cartes et des plans : 1° […] 2° […] 3°[…] 4° La mention de l'ISBN et éventuellement de l'ISSN.
  • Arrêté du 12 janvier 1995 fixant les mentions obligatoires figurant sur les déclarations accompagnant le dépôt légal des documents imprimés, graphiques et photographiques :
Article 2 : La déclaration de l'éditeur doit comporter les mentions suivantes : pour le dépôt des livres, cartes, plans et partitions musicales : 1° […] 2° Le numéro international normalisé (ISBN ou, s'il y a lieu, ISMN pour les partitions musicales).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Manuel d’utilisation de l’ISBN 2017.
  2. « Recherche par numéro ISBN », AdeBooks.fr,
  3. « Bibliothèque nationale de France : S'informer et obtenir un ISBN », Paris (consulté le 23 août 2017).
  4. Liste des agences de l'ISBN.
  5. a, b et c AFNIL.
  6. « Bibliothèque royale de Belgique : Centre national belge ISSN », sur www.kbr.be (consulté le 3 août 2016)
  7. Marie-Claire Barthet, « ISBN – Une norme pour treize chiffres », dans Les Exclusives, la lettre des adhérents de l’AFNOR, no 322, .
  8. Il s’agit ici de l’ISBN de l’édition de poche de La Chute d'Hypérion de Dan Simmons.
  9. (en) Convertisseur automatique des ISBN à 10 chiffres vers les ISBN à 13 chiffres.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Agence internationale de l’ISBN, Manuel d’utilisation de l’ISBN : Édition internationale, Londres, Agence internationale de l’ISBN, , 7e éd., 39 p. (ISBN 978-92-95055-16-2, lire en ligne) [PDF]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]