Zouafques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Zouafques
Zouafques
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Saint-Omer
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Pays de Saint-Omer
Maire
Mandat
Franck Dupont
2020-2026
Code postal 62890
Code commune 62904
Démographie
Gentilé Zouafquois, Zouafquoises
Population
municipale
593 hab. (2019 en diminution de 5,42 % par rapport à 2013)
Densité 151 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 49′ 01″ nord, 2° 03′ 24″ est
Altitude Min. 15 m
Max. 72 m
Superficie 3,93 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Calais
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Saint-Omer
Législatives Sixième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Zouafques
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Zouafques
Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais
Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Zouafques
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Zouafques
Liens
Site web http://www.zouafques.fr/

Zouafques est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Hauts-de-France.

La commune fait partie de la communauté d'agglomération du Pays de Saint-Omer qui regroupe 53 communes et compte 105 169 habitants en 2018.

Le territoire de la commune est situé dans le parc naturel régional des Caps et Marais d'Opale.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Zouafques se situe dans la vallée de la Hem à côté de Tournehem-sur-la-Hem et à 7,5 km du chef-lieu de canton Ardres. La commune est traversé par l'autoroute E14-A26 et par la ligne TGV Paris-Calais. Le hameau de Wolphus est situe au-dessus de la vallée au bord de la départementale D 943.

Carte interactive (cliquer sur la carte).

Le territoire de la commune est limitrophe de ceux de quatre communes :

Communes limitrophes de Zouafques
Zutkerque Recques-sur-Hem
Zouafques
Tournehem-sur-la-Hem Nordausques

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par la Hem ou Tiret, un cours d'eau naturel non navigable de 27,92 km, qui prend sa source dans la commune d'Escœuilles et rejoint l'Aa dans la commune de Sainte-Marie-Kerque[1].

Milieux naturels et biodiversité[modifier | modifier le code]

Espaces protégés[modifier | modifier le code]

La protection réglementaire est le mode d’intervention le plus fort pour préserver des espaces naturels remarquables et leur biodiversité associée[2].

Dans ce cadre, la commune fait partie d'un espace protégé : le parc naturel régional des Caps et Marais d'Opale[3].

Zones naturelles d'intérêt écologique, faunistique et floristique[modifier | modifier le code]

L’inventaire des zones naturelles d'intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF) a pour objectif de réaliser une couverture des zones les plus intéressantes sur le plan écologique, essentiellement dans la perspective d’améliorer la connaissance du patrimoine naturel national et de fournir aux différents décideurs un outil d’aide à la prise en compte de l’environnement dans l’aménagement du territoire.

Le territoire communal comprend une ZNIEFF de type 1[Note 1] : la haute vallée de la Hem entre Audenfort et Nordausques[4].

et une ZNIEFF de type 2[Note 2] : la boutonnière de pays de Licques. Cette ZNIEFF, de 17 830 hectares, s'étend sur 43 communes[5].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Zouafques est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 3],[6],[7],[8].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Calais, dont elle est une commune de la couronne[Note 4]. Cette aire, qui regroupe 45 communes, est catégorisée dans les aires de 50 000 à moins de 200 000 habitants[9],[10].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (81,3 % en 2018), néanmoins en diminution par rapport à 1990 (83,4 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (66,7 %), prairies (14,6 %), forêts (10,4 %), zones urbanisées (8,3 %)[11].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[12].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Suavekes vers 1115; Sualvelkae et Suavekes vers 1119; Suavica en 1174; Suaveka en 1193; Suavaca en 1200; Suakes en 1225; Suaveka en 1193; Swaveque en 1434; Zouafques en 1698

Zwaveke en flamand[13].

Histoire[modifier | modifier le code]

Au Xe ou XIe siècle, l'église de Zouafques appartient à Adèle de Selvesse, fondatrice de la lignée des seigneurs d'Ardres.

Arnould Ier d'Ardres, fils d'Adèle de Selvesse, va donner l'église aux chanoines qu'il installe dans l'église d'Ardres en 1069[14].

Vers 1170, Clément d'Autingehem, (Autingues), pair des seigneurs d'Ardres, donne à l'abbaye Saint-Médard d'Andres, un tiers de la dîme de Suaueque (Zouafques), tenue en fief d'Arnould d'Ardres. Baudouin II de Guînes, comte de Guînes, ratifie ce don avec son épouse Chrétienne d'Adres, son fils Arnould lors d'une assemblée de tous les barons du comté à Guînes[15].

Vers 1173, Clément d'Ardres, fils de Wallon d'Ardres, cède une partie de la dîme de Suaches à l'abbaye Saint-Médard d'Andres et Arnoul IV d'Ardres (seigneurs d'Ardres) confirme cette cession, de même que Didier, évêque des Morins (évêques de Thérouanne). dans le texte de la charte de Didier, la commune est appelée Suanckes[16].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Découpage territorial[modifier | modifier le code]

La commune se trouve dans l'arrondissement de Saint-Omer du département du Pas-de-Calais.

Commune et intercommunalités[modifier | modifier le code]

La commune est membre de la communauté d'agglomération du Pays de Saint-Omer.

Circonscriptions administratives[modifier | modifier le code]

La commune est rattachée au canton de Saint-Omer.

Circonscriptions électorales[modifier | modifier le code]

Pour l'élection des députés, la commune fait partie de la sixième circonscription du Pas-de-Calais.

Élections municipales et communautaires[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
???? 2001[17] Jean Dubreucq    
2001 2014[18],[19] Roger Bouchel    
2014 En cours
(au 17 avril 2022)
Franck Dupont   Cadre hospitalier[17],[20],[21]
Réélu pour le mandat 2020-2026[22],[23]

Autres élections[modifier | modifier le code]

Élection présidentielle de 2012[modifier | modifier le code]

Le résultat de l'élection présidentielle de 2012 dans cette commune est le suivant[24] :

Candidat Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Eva Joly (EÉLV) 3 0,90
Marine Le Pen (FN) 103 31,02
Nicolas Sarkozy (UMP) 87 26,20 163 53,27
Jean-Luc Mélenchon (FG) 24 7,23
Philippe Poutou (NPA) 1 0,30
Nathalie Arthaud (LO) 3 0,90
Jacques Cheminade (SP) 2 0,60
François Bayrou (MoDem) 28 8,43
Nicolas Dupont-Aignan (DLR) 11 3,31
François Hollande (PS) 70 21,08 143 46,73
Inscrits 399 100,00 399 100,00
Abstentions 62 15,54 60 15,04
Votants 337 84,46 339 84,96
Blancs et nuls 5 1,48 33 9,73
Exprimés 332 98,52 306 90,27

Élection présidentielle de 2017[modifier | modifier le code]

Le résultat de l'élection présidentielle de 2017 dans cette commune est le suivant[25] :

Candidat Premier tour Deuxième tour
% Voix % Voix
Nicolas Dupont-Aignan (DLF) 5,16 18
Marine Le Pen (FN) 41,55 145 61,75 205
Emmanuel Macron (EM) 13,47 47 38,25 127
Benoît Hamon (PS) 5,73 20
Nathalie Arthaud (LO) 0,29 1
Philippe Poutou (NPA) 0,29 1
Jacques Cheminade (SP) 0,57 2
Jean Lassalle (R) 1,15 4
Jean-Luc Mélenchon (LFI) 14,04 49
François Asselineau (UPR) 0,00 0
François Fillon (LR) 17,77 62
Inscrits 411 100,00 411 100,00
Abstentions 55 13,38 50 12,17
Votants 356 86,62 361 87,83
Blancs 6 1,69 24 6,65
Nuls 1 0,28 5 1,39
Exprimés 349 98,03 332 91,97

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[26]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[27].

En 2019, la commune comptait 593 habitants[Note 5], en diminution de 5,42 % par rapport à 2013 (Pas-de-Calais : 0 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
329337357434424446466497483
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
427472537465469476472459439
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
427459428421396449412416402
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2013
348364357351363415510537627
2018 2019 - - - - - - -
594593-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[28] puis Insee à partir de 2006[29].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

En 2018, le taux de personnes d'un âge inférieur à 30 ans s'élève à 41,7 %, soit au-dessus de la moyenne départementale (36,7 %). À l'inverse, le taux de personnes d'âge supérieur à 60 ans est de 16,0 % la même année, alors qu'il est de 24,9 % au niveau départemental.

En 2018, la commune comptait 297 hommes pour 297 femmes, soit un taux de 50,00 % de femmes, légèrement inférieur au taux départemental (51,50 %).

Les pyramides des âges de la commune et du département s'établissent comme suit.

Pyramide des âges de la commune en 2018 en pourcentage[30]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,3 
90 ou +
1,0 
4,4 
75-89 ans
6,1 
11,1 
60-74 ans
9,1 
18,9 
45-59 ans
16,2 
24,6 
30-44 ans
24,9 
18,5 
15-29 ans
19,5 
22,2 
0-14 ans
23,2 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2018 en pourcentage[31]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,5 
90 ou +
1,5 
5,4 
75-89 ans
8,9 
15,9 
60-74 ans
17,3 
20,2 
45-59 ans
19,4 
19,1 
30-44 ans
18,2 
18,6 
15-29 ans
16,3 
20,3 
0-14 ans
18,3 

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Martin. Dans l'église : une statue de saint Roch est classé monument historique à titre d'objet, et une collection de bannières de procession.
  • Le monument aux morts entre la mairie et l'église commémore les guerres de 1914-1918 et 1939-1945.
  • Deux moulins, une brasserie et un séchoir de chicorée sont sur la Base Inventaire du patrimoine historique.
  • Pigeonnier de la ferme de Wolphus

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Zouafques

Les armes de Zouafques se blasonnent ainsi :

d’argent aux trois aigles bicéphales de sable becquées et membrées de gueules.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les ZNIEFF de type 1 sont des secteurs d’une superficie en général limitée, caractérisés par la présence d’espèces, d’association d’espèces ou de milieux rares, remarquables, ou caractéristiques du milieu du patrimoine naturel régional ou national.
  2. Les ZNIEFF de type 2 sont de grands ensembles naturels riches, ou peu modifiés, qui offrent des potentialités biologiques importantes.
  3. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  4. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  5. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Sandre, « Fiche cours d'eau - Hem ou Tiret (E4100600 ) » (consulté le )
  2. « Les espaces protégés. », sur le site de l'INPN (consulté le )
  3. « espace protégé FR8000007 - Caps et Marais d'Opale », sur Le site de l'inventaire national du patrimoine naturel (consulté le ).
  4. « ZNIEFF 310007272 - Haute vallée de la Hem entre Audenfort et Nordausques », sur Le site de l'inventaire national du patrimoine naturel (consulté le ).
  5. « ZNIEFF 310013274 - La Boutonnière de Pays de Licques », sur Le site de l'inventaire national du patrimoine naturel (consulté le ).
  6. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  7. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  8. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  9. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Calais », sur insee.fr (consulté le ).
  10. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  11. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  12. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  13. « proussel.voila.net/pages/noms_… »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?).
  14. André Du Chesne, Histoire généalogique des maisons de Guines, d'Ardres, de Gand et de Coucy, Paris, 1631, p. 89, lire en ligne.
  15. André Du Chesne, Histoire généalogique des maisons de Guines, d'Ardres, de Gand et de Coucy et de quelques autres familles illustres, Paris, 1632, p. 68, lire en ligne.
  16. Alphonse Wauters,Table chronologique des chartes et diplômes imprimés concernant l'histoire de la Belgique, 10 volumes en 11 tomes, Bruxelles, 1866 à 1904. tome II Année 1173
  17. a et b « Zouafques : Franck Dupont, un nouveau maire élu à la majorité », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  18. Jean-Marc Szuba, « Le bilan du maire de Zouafques : la rénovation de la mairie a marqué le dernier mandat de Roger Bouchel : La rénovation de la mairie a marqué le mandat qui s’achève et à l’issue duquel le maire, Roger Bouchel, élu depuis 31 ans, adjoint pendant trois mandats et maire pendant deux, tirera sa révérence », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  19. Jean-Marc Szuba, « À Zouafques, Roger Bouchel, l’ancien maire, honoré par son successeur et le préfet : À l’issue de trente et un ans de mandat, Roger Bouchel a passé le flambeau. L’ancien maire vient de recevoir le titre de maire honoraire, décerné par le préfet, avec l’appui du nouveau maire », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  20. « Liste des communes et des maires » [xls], Préfecture du Pas-de-Calais, (consulté le ).
  21. Jean-Marc Szuba, « Les projets du maire de Zouafques: Franck Dupont et sa famille voulaient prendre leur place dans la vie de la commune : Habitant de Zouafques avec sa famille depuis 2000, Franck Dupont n’était pas membre du conseil municipal avant les élections de mars dernier », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  22. « Répertoire national des maires » [txt], Répertoire national des élus, sur https://www.data.gouv.fr, (consulté le ).
  23. « Résultats des élections municipales et communautaires 2020 », sur Le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le ).
  24. Ministère de l'Intérieur - Pas-de-Calais (Nord Pas-de-Calais), « Résultats de l'élection présidentielle de 2012 à Zouafques » (consulté le ).
  25. Ministère de l'Intérieur - Pas-de-Calais (Hauts-de-France), « Résultats de l'élection présidentielle de 2017 à Zouafques » (consulté le ).
  26. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  27. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  28. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  29. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.
  30. Insee, « Évolution et structure de la population en 2018 - Commune de Zouafques (62904) », (consulté le ).
  31. Insee, « Évolution et structure de la population en 2018 - Département du Pas-de-Calais (62) », (consulté le ).