Guesnain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Guesnain
Guesnain
Blason de Guesnain
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Douai
Canton Aniche
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Douaisis
Maire
Mandat
Maryline Lucas
2014-2020
Code postal 59287
Code commune 59276
Démographie
Gentilé Guesninois
Population
municipale
4 651 hab. (2016 en diminution de 1,36 % par rapport à 2011)
Densité 1 148 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 21′ 11″ nord, 3° 08′ 44″ est
Altitude Min. 20 m
Max. 42 m
Superficie 4,05 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Guesnain

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Guesnain

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Guesnain

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Guesnain

Guesnain est une commune française, située dans le département du Nord (59) en région Hauts-de-France. La Compagnie des mines d'Aniche y a ouvert la fosse Saint René.

Géographie[modifier | modifier le code]

Guesnain dans son canton et son arrondissement

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Guesnain
Montigny-en-Ostrevent
Dechy Guesnain Loffre
Roucourt Lewarde

Histoire[modifier | modifier le code]

bon communal de Guesnain émis en 1914. Archives nationales de France

Une implantation humaine datant des Mérovingiens a été attestée par des fouilles, à proximité de l'église, à l'endroit où est bâtie l'actuelle médiathèque.

Le domaine a appartenu à l’Abbaye de Maubeuge jusqu'à la Révolution.

Le développement de la localité a été lié à l'exploitation minière dès le dernier tiers du XIXe siècle. En 1865, la Compagnie des mines d'Aniche réalisa le forage d'un premier puits, celui de la fosse Saint-René. Le deuxième puits fut mis en service en 1899.

Les équipements eurent à souffrir lors de la Première Guerre mondiale. L'exploitation de la houille put reprendre dès 1921. Cette activité s'interrompit définitivement en 1964.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de la ville de Guesnain (59) Nord-France.svg

Les armes de Guesnain se blasonnent ainsi : "D'argent à trois chevrons de sable."

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Jean Pot lors du Grand Prix de Denain 2019.

Alexandre Derveaux a été conseiller général du canton de Douai-Sud de 1967 à 1985. Maryline Lucas devient en 2015 conseillère départementale du tout nouveau canton d'Aniche avec Charles Beauchamp.

Titulaires de la fonction de maire de GuesnainVoir et modifier les données sur Wikidata
IdentitéPériodeDuréeÉtiquette
DébutFin
Alexandre Derveaux (d)31 ans Parti communiste français
Jean Pot (d)18 ans et 10 mois apparenté PCF (d)
Maryline Lucas (d)[1]
(née en )
En cours5 ans et 3 mois Front de gauche

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[3].

En 2016, la commune comptait 4 651 habitants[Note 1], en diminution de 1,36 % par rapport à 2011 (Nord : +0,95 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
360387415460495497493479427
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
4304404595318109141 0041 0541 130
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 7482 2452 5342 2932 8413 0413 2013 5644 298
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
4 7904 7024 7035 0765 0484 8824 6634 7154 651
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Guesnain en 2007 en pourcentage[6].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,3 
90 ans ou +
0,9 
6,0 
75 à 89 ans
12,3 
11,7 
60 à 74 ans
12,9 
23,5 
45 à 59 ans
23,7 
19,4 
30 à 44 ans
17,1 
19,9 
15 à 29 ans
15,5 
19,2 
0 à 14 ans
17,5 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[7].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Sainte-Aldegonde
Bâti au milieu du XIXe s., l'édifice de brique et pierre se caractérise par la présence, de part et d'autre du portail, de deux anciens fûts de colonnes surmontés d'un chapiteau, dressés sans contact avec l'édifice lui-même. Ces deux éléments appartenaient à l'ancienne église du village.
  • Hôtel-de-ville
La Mairie est installée dans l'ancien logement patronal de la brasserie.
  • Vestiges de l'ancienne brasserie
La date de construction (1883) est encore parfaitement visible sur le cylindre de brique qui subsiste de la cheminée. La brasserie fut en service jusqu'au début de la Seconde Guerre mondiale[8].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Activités associatives, culturelles, festives et sportives[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Les géants locaux, le Nain Gaillou et Maud de Saint-René, défilent chaque année avec d'autres pour une parade organisée par l'association Les Tiots de Guesnain[9].
  • Musiciens et choristes de L'Accord musical, association active depuis 1999[10].
  • Société colombophile[11]
  • Football : Le SC Guesnain, club local de niveau régional qui évolua en CFA 2 (5e division nationale) entre 1997 et 2000 et obtint la 5e place de ce championnat en 1998 (meilleur résultat du club)

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]